26 janvier 2024 • ACTUALITÉS

Madagascar : restaurer l’île rouge

Avec une superficie de 591 8961 km2 et comptant environ 28 177 7622 d’habitants, Madagascar est la 4ème plus grande île du monde. Située dans l’Océan Indien, l’île possède une biodiversité unique au monde. 

Malgré sa richesse naturelle, Madagascar fait face à de nombreux défis socio-économiques, et affiche un taux de pauvreté parmi les plus élevés au monde . Depuis 2013, Planète Urgence est activement engagé à Madagascar, une zone d’intervention prioritaire pour nos équipes. 

Actuellement, une délégation de plus de 40 personnes travaille à la bonne mise en œuvre et coordination de 4 projets sur le terrain. Comme dans tous nos pays d’intervention, notre mission est axée sur la préservation des écosystèmes forestiers, le développement économique des populations et la sensibilisation des jeunes générations à la préservation de l’environnement et des écosystèmes forestiers.  

Nous vous invitons ici à découvrir nos projets ainsi que toutes les initiatives visant à sensibiliser et inspirer les jeunes générations de Madagascar.

 

Rare élément composant de la biodiversité végétale des hauts plateaux de Madagascar, le tapia est bien plus qu’un simple arbre endémique.

Abritant le ver à soie sauvage, il joue un rôle écologique crucial en préservant les sources d’eau, protégeant les sols de l’érosion et favorisant une biodiversité abondante.

Cependant, les menaces qui pèsent sur l’arbre de Tapia sont nombreuses. Depuis 2013, aux côtés de son partenaire d’implémentation SAHA, Planète Urgence collabore avec les communautés locales pour restaurer et préserver ces écosystèmes précieux, assurant ainsi un avenir durable pour le tapia et son cadre de biodiversité.  

 

Les mangroves, écosystèmes côtiers riches et essentiels, maintiennent un équilibre entre terre et mer. Leur rôle dans la protection côtière contre l’érosion et les tempêtes en fait des remparts naturels, mais la surexploitation actuelle les menace, compromettant la stabilité environnementale et la vie des communautés locales. 

C’est donc en région Sofia que Planète Urgence et ses partenaires s’engagent pour restaurer durablement les mangroves et soutenir le développement d‘activités économiques durables et locales, telle l’apiculture, ayant pour vocation de contribuer à lutte contre l’insécurité alimentaire des communautés de pêcheurs. 

 

Lancé en 2020 et co-financé dans le cadre du programme AFAFI porté par l’Union européenne et le BACE, le projet DIABE 1 s’engage activement à améliorer de manière durable les revenus et la sécurité alimentaire des ménages ruraux, en mettant l’accent sur les femmes tout en contribuant à la préservation de l’environnement dans la zone périurbaine d’Antananarivo. Le projet est conjointement porté avec nos trois partenaires d’implémentation, le CIRAD Madagascar, AIM et l’association Partage. 

Forts de réels succès sur le projet, c‘est avec une réelle fierté que nous annonçons la signature d’une extension du projet à hauteur de 2,4 millions euros entre Planète Urgence, ses partenaires d’implémentation et l’Union Européenne, marquant une extension de 45 mois du projet sous le nom de DIABE 2, à partir de juin 2024. Cette nouvelle phase visera à renforcer les engagements initiés dans le cadre de DIABE 1, tout particulièrement sur le sujet de la production de charbon améliorés et de foyers de carbonisation améliorés et économes.

Un immense bravo aux équipes malgaches et à nos partenaires pour leur travail exceptionnel dans la structuration de cette nouvelle étape  soutenue par l’Union Européenne. 

 

Avec le projet Planète Education, projet de sensibilisation à la préservation de l’environnement, Planète Urgence et son partenaire MMahare mettent en place un accompagnement qualitatif des enseignants et des élèves  favorisant l’intégration d’une approche pédagogique novatrice et immersive, des ateliers pratiques  au sein des écoles, permettant ainsi à chaque enfant de développer une compréhension des enjeux environnementaux et de devenir de véritables acteurs de leur proche environnement.

En 2023, les résultats obtenus à Madagascar témoignent de l’impact significatif du projet, touchant 24 écoles, la formation de plus de 170 enseignants , et sensibilisant pas moins de 4628 enfants aux problématiques liées au climat, à la biodiversité, et à la protection des forêts. Cette approche vise à autonomiser les acteurs éducatifs locaux, créant ainsi un réseau solide de sensibilisation et d’engagement en faveur de la préservation de l’environnement. 

 

 

Toutes ces réalisations sont possibles grâce à votre soutien : MERCI  !  

Continuons d’agir ensemble pour préserver les forêts et la biodiversité en danger  !

 

Je soutiens les actions de Planète Urgence

 

VOUS AIMEREZ AUSSI…

Des nouvelles du terrain – Notre délégation en Équateur

Des nouvelles du terrain – Notre délégation en Équateur

Avec sa diversité culturelle et ses paysages naturels abritant la plus forte densité de diversité animale et végétale au monde, l’Équateur regorge d’initiatives environnementales communautaires que la délégation de Planète…

Lire la suite

En direct du terrain avec Fathurohmah, responsable du projet MAHAKAM en Indonésie

En direct du terrain avec Fathurohmah, responsable du projet MAHAKAM en Indonésie

Découvrez l’interview de Fathurohmah, responsable du projet MAHAKAM en Indonésie, qui partage avec nous son engagement pour la préservation des mangroves, ces écosystèmes extraordinaires entre terre et mer. Fathurohmah est…

Lire la suite

La COP28 sera-t-elle à la hauteur de l’enjeu ?

La COP28 sera-t-elle à la hauteur de l’enjeu ?

Chaque année, depuis près de trente ans, les pays du monde entier se réunissent lors d’un sommet, sous l’égide de l’ONU, pour accélérer la lutte contre le changement climatique. Ces…

Lire la suite

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER