27 février 2023 • ACTUALITÉS

Planète Urgence Madagascar : les campagnes de plantation sont en cours !

 


Planète Urgence, acteur de la reforestation utile aux communautés.

En ce moment, Planète Urgence est en pleine campagne de plantation à Madagascar sur ses projets DIABE et TAPIA.

 

Le projet DIABE : Du Bois en guise d’énergie au quotidien
Ce projet vise à contribuer à l’amélioration durable des revenus et de la sécurité alimentaire des ménages ruraux, acteurs et bénéficiaires de la filière bois-énergie* ainsi qu’à la préservation de l’environnement de la zone périurbaine d’Antananarivo.
*Bois utilisé directement ou indirectement comme combustible aux fins de la production d’énergie.

Le projet TAPIA : La conservation de la forêt de Tapia
L’objectif du projet est de préserver les forêts naturelles de Tapia et de contribuer à leur gestion durable dans la région d’Itasy, avec l’aide des membres des communautés locales de base (VOI).

Ces deux projets vont donc renforcer les capacités des membres des VOI à travers des formations thématiques pour leur permettre de développer une économie locale et durable. En parallèle, nous travaillons sur la mise en place des Aires Protégées Communautaires (APC) afin de mieux protéger les ressources naturelles.

 


 

Un objectif de plus de 2 423 000 arbres à planter avant la fin du mois de mars pour les équipes de Madagascar.

 

Pour protéger les forêts existantes, les projets regarnissent les parties de la forêt les plus abîmées et plantent des arbres utiles pour les communautés hors des zones de conservation.

Sur 2022-2023, c’est plus de 2 423 000 arbres, qui doivent germer, s’enraciner et se développer dans un nouvel environnement au sein des zones de projet et grâce à plus de 71 pépiniéristes et 1 537 replanteurs qui sont mobilisés sur ces deux projets.

Ces plantations rythment une partie de l’année, avec une mise en terre des plants qui s’effectue généralement du mois de décembre au mois de février, lors de la saison des pluies. Le processus de reforestation suit un calendrier qui varie en fonction du type d’arbre planté (arbres fruitiers, Eucalyptus, Acacia, Tapia, etc…).

 



Découvrez les activités de reforestation pas à pas sur le projet TAPIA :

 

      1 – La collecte des graines 

La première étape est la récolte des graines au niveau des forêts. À Madagascar, le seul fournisseur de graines est le SNGF (Silo National des Graines Forestières). Leurs ouvriers vont donc extraire les semences à partir de juin.

Cependant, il n’est pas possible pour les reboiseurs d’acheter les graines si la date de début de la campagne de plantation est trop éloignée. L’écart entre la date d’achat des graines et la date de la mise en pépinières doit être moindre, afin d’éviter la dégradation des semences et par conséquent un faible taux de germination.

Ce sont ces mêmes reboiseurs, membres de communautés locales de base (VOI), qui vont définir le nombre de jeunes plants dont ils ont besoin. Cela va dépendre :

  • de la taille des zones de regarnissage ;
  • de la disponibilité des parcelles des communautés ;
  • des conditions nécessaires à respecter pour la plantation, comme la proximité avec un point d’eau par exemple.

 

      2 – La mise en pépinière

Campagne de plantation à Madagascar : La mise en pépinière

Une fois les graines achetées, il faut ensuite les planter dans les pépinières, installées en octobre pour les accueillir le moment venu. Les jeunes pousses vont y rester entre 3 à 6 mois en fonction des espèces d’arbres, sous la surveillance des pépiniéristes, aussi membres des VOI.

Cependant, cette année la production des jeunes plants au niveau des pépinières a rencontré un grand retard par rapport à l’année précédente, à cause de la non disponibilité de semences au niveau du SNGF.

Les VOI disposent de 39 pépinières gérés par des pépiniéristes formés par le projet. Le projet fait un contrat de production de tous ces jeunes plants avec les pépiniéristes, chaque pépiniériste a ainsi un objectif contractuel selon le besoin de sa zone.

Il faut ensuite attendre que le jeune plant atteigne une taille normale (environ 15cm pour le Tapia) pour pouvoir passer à la plantation.

 

Campagne de plantation à Madagascar : Parcelle de replantation
     3 – La plantation

Les différentes zones de plantation sont donc définies à l’avance par nos équipes aux côtés des VOI et des autorités locales de la région. Les jeunes plants vont être mis en terre entre décembre et février.

Pour notre projet TAPIA, Planète Urgence collabore avec 43 communautés locales de base à Madagascar qui vont chacune planter environ 2500 Tapia dans les zones prédéfinies de regarnissage. Nous avons actuellement obtenu le financement de 1 489 185 arbres.

Pour notre projet DIABE, notre campagne comptabilise 474 224 arbres.

 

Des essences adaptées aux besoins et aux enjeux locaux

 

Les Tapia sont des arbres endémiques à Madagascar, c’est-à-dire qu’ils sont exclusivement présents dans cette région du monde. Ce sont par ailleurs l’habitat principal du ver à soie (le landibe). Leurs cocons sont traditionnellement utilisés pour la confection d’articles d’artisanat textile (vêtement, foulards, habits de fête…).
Par ailleurs, les arbres fruitiers plantés dans le cadre de ce projet sont aussi destinés aux communautés locales de bases pour leur fournir une alimentation locale et nutritive.

Le projet DIABE agit pour regarnir les parcelles par des plants de bois-énergie. Cela permet une gestion plus durable des forêts ainsi que la réduction de l’utilisation du bois ou charbon pour la cuisson. En effet, la plupart des habitants des aires d’intervention du projet utilisent des produit ligneux (bois) comme combustible. L’objectif est donc d’encadrer et d’utiliser des arbres spécifiques à la production d’énergie.

 


Vous souhaitez soutenir nos projets et agir pour la préservation et la restauration des forêts fragilisées ?  

Faites un don


 

 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI…

Déforestation : causes et conséquences

Déforestation : causes et conséquences

Nous avons tous dit plus tard. Depuis 1990, ce sont 420 millions d’hectares de forêts qui ont disparu, signale la FAO (Organisation pour l’alimentation et l’agriculture). Cette perte…

Lire la suite

Faut-il planter des arbres pour préserver les forêts ?

Faut-il planter des arbres pour préserver les forêts ?

Face à la multiplication des projets de plantation partout dans le monde et les articles en mi-teinte sur la reforestation, nombreux sont ceux qui se posent la question (légitime) de…

Lire la suite

Les forêts et le changement climatique

Les forêts et le changement climatique

Nous avons tous dit plus tard.  Dans le cadre de sa nouvelle campagne autour de la journée internationale des forêts, Planète Urgence vous propose aujourd’hui de découvrir le rôle essentiel…

Lire la suite

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.