Formation en techniques touristiques

Formation en techniques touristiques

Cette mission consiste à former des membres de l’association ALEDD et des guides locaux à l’accompagnement des touristes qui viennent visiter la réserve de la faune de Ngoyla. Ils ont besoin de développer les compétences et les qualités propres au secteur du tourisme pour favoriser l’écotourisme et améliorer leur techniques de guidage.

Description

Objectifs

L’association ALEDD, ayant un partenariat avec GUIPARK, envisage de développer l’écotourisme dans la zone de Ngoyla car depuis le début de l’année 2023, des touristes occidentaux de plus en plus nombreux viennent visiter la réserve. Il est à noter que GUIPARK est un tour opérateur basé en Europe.
Jusqu’à présent, les membres de l’association n’ont jamais eu l’opportunité de recevoir des connaissances dans ce domaine. Cette mission sera donc la bienvenue pour leur transmettre des outils de communication et développer leurs compétences et leur compréhension des enjeux du secteur du tourisme.
Par ailleurs, le développement de l’écotourisme va augmenter les revenus des communautés et par conséquent leurs conditions de vie.

Intervention attendue du volontaire

La formation s’articulera autour des points suivants :
– Réfléchir sur les métiers du tourisme et comprendre les enjeux du développement durable dans l’activité touristique ;
– Connaître les qualités nécessaires pour animer une visite guidée, pour gérer les différentes personnalités du groupe et rendre la visite plus interactive et enrichissante ;
– Développer les qualités requises d’un bon guide (sens de l’écoute, sens de l’accueil, travail en équipe, capacité d’adaptation…) ;
– Développer les compétences en communication, en marketing et en organisations des circuits.

L’approche à utiliser pour la formation doit alterner entre la théorie et la pratique. L’apprentissage par l’expérience : le bénéficiaire est sensibilisé et conseillé durant toute la formation par des jeux de simulation qui mettent en exergue ses propres expériences.La dynamique de groupe : les participants n’apprennent pas isolément. En effet, le travail en groupe est le principal moyen d’apprentissage.

La Réserve de Faune de Ngoyla constitue un maillon fondamental de ce réseau, du fait de sa position géographique centrale dans la zone de forêt dense humide dite du massif forestier de Ngoyla-Mintom, de sa diversité biologique exceptionnelle, de son rôle écologique de couloir de migration de la faune mammalienne locale et sous-régionale, de son potentiel éco touristique appréciable et de la présence dans sa périphérie d’une importante population autochtone vulnérable (Baka).
La Réserve de Faune de Ngoyla se trouve dans le massif forestier de Ngoyla-Mintom, qui appartient à l’ancienne interzone de l’espace transfrontalier de conservation de la biodiversité d’importance mondiale, objet de l’accord de gestion concertée signé en 2005 à Brazzaville entre le Cameroun, le Congo et le Gabon dénommé TRIDOM et qui est engagé dans le processus d’accession au statut de réserve de biosphère transfrontalière. La RFNg est couverte de forêts denses humides guinéo-congolaises de basse altitude avec une place sensible dans les échanges biologiques au niveau de l’ensemble du bassin du Congo.
Il s’agit donc « d’une aire protégée des ressources naturelles gérées » classée dans la catégorie VI de l’IUCN.
Ses objectifs de gestion tels que ressortis dans son décret de classement sont de :
 Assurer une gestion durable, en vue de sauvegarder les espèces animales, végétales et leurs habitats ;
 Assurer la protection et le maintien à long terme de la diversité biologique et d’autres valeurs naturelles de la zone ;
 Protéger les régimes des cours d’eaux de la zone et leurs sources ;
 Promouvoir les sources potentielles des revenus à travers l’écotourisme ;
 Préserver l’intégrité des corridors de migration de la faune ;
 Contribuer à l’amélioration du bien-être socio-économique des populations riveraines.

Remarque(s)

La formation se déroulera dans la salle des actes de la mairie de Ngoyla ou dans les bureaux de la réserve à Ntam.

Profil des bénéficiaires

Les bénéficiaires de cette formation sont les membres d’ALEDD et les guides locaux soit 10 hommes et 5 femmes pour un total de 15 participants.
Les guides locaux ont au moins un niveau CEP. Quant aux membres d’ALEDD, il y a des cadres supérieurs (Ingénieur des eaux et forêts), des cadres moyens (techniciens et techniciens supérieurs) et de nombreux agents d’exécution (agents techniques, autres diplômés). Le niveau de français est bon.

Nombre de volontaires requis

1 volontaires

Motivation attendue

Bonne connaissance des techniques touristiques acquises soit par diplôme soit par expérience mais une expérience dans le secteur du tourisme est souhaitable.

Le partenaire

Notre partenaire local

ALEDD – Association Lueur d’Espoir pour le Développement Durable

Historique

L’ALEDD est une association de droit camerounais à but non lucratif créée à Yaoundé, par un groupe de jeunes élites du canton Bangantou pour contribuer au développement local de l’arrondissement de Mbang.

L’association s’est fixé pour objectifs de :
– Contribuer à la préservation de la biodiversité et la gestion durable des ressources naturelles ;
– Sensibiliser, éduquer et former les jeunes aux enjeux globaux de gestion environnementale ;
– Contribuer au renforcement des mesures d’adaptation et d’atténuation des effets des changements climatiques ;
– Contribuer à la réflexion sur la problématique du développement durable du Cameroun dans les secteurs forestier, agro-industriel, alimentaire et nutritionnel, des ressources naturelles et de l’environnement ;
– Promouvoir l’économie verte et l’éco-entrepreneuriat ;
– Contribuer à l’autonomisation économique des femmes, des jeunes et des peuples autochtones à travers des activités génératrices de revenu ;
– Promouvoir le tourisme rural et écologique dans les communes;
– Promouvoir la gestion participative et la bonne gouvernance autour des Aires Protégées;
– Servir d’opérateur aux différents programmes dédiés au développement durable ;
– Et tous les autres moyens susceptibles de concourir à la réalisation de son objet.

ALEDD a pour mission de contribuer à l’amélioration durable des conditions de vie et à la réduction de la pauvreté des communautés à travers une gestion durable des ressources naturelles, le transfert des connaissances scientifiques et techniques. Par ailleurs, il absorbe les activités de l’association AJECAB qui était déjà en plein essoufflement suite aux impacts du COVID 19 et surtout pour avoir une vision plus grande.

L’Association Lueur d’Espoir pour le Développement Durable compte 21 membres bénévoles qui travaillent quotidiennement.

ALEDD intervient dans deux zones dont les communes de Mbang et Ngoyla situées dans les départements de la Kadey et du Haut-Nyong, région de l’Est-Cameroun.

Nous avons reçu une petite subvention du ZOO de Prague pour la sensibilisation et l’éducation environnementale. Nous sommes entrain de commencer la mise en œuvre de ce projet autour de la Réserve de faune de Ngoyla et particulièrement dans les établissements scolaires.

Informations pratiques

Accueil et transfert

Pratiquement 9 h de voyage sont nécessaires pour atteindre le lieu de la mission par un pick–up ou un véhicule de transport en commun.
Sur site, il faudra parfois utiliser la moto en cas d’indisponibilité du véhicule car c’est le moyen de transport le plus usuel dans la zone (casques et gants de protection fournis).

Aéroport d’arrivée

Aéroport de Yaoundé Nsimalen.

Hébergement

Le volontaire sera logé à l’auberge municipale de Ngoyla, ou la méduse à Ntam. Ces établissements sont sécurisés avec de l’électricité et de l’eau disponible.

Matériel disponible sur place

Matériel mis à la disposition pour la formation :
1 Ordinateur portable, Flip Chart, markers, vidéoprojecteur, blocs notes.
Matériel à prévoir par le volontaire : Logiciels de Tourisme (suggestions à faire par le volontaire)

Je postule

Je postule

Code mission : CM3NC4

Partenaire :
ALEDD – Association Lueur d’Espoir pour le Développement Durable

Localisation :
Cameroun, Ntam

Langues :

Francais

Type d’intervention :
Formation pour adultes

Compétences :
Communication, Animation et Education

Dispositif(s) possible(s) :
Congé Solidaire, Mission Solidaire

Durée :
2 semaines

Mission disponible toute l’année

Nos missions

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER