12 janvier 2024 • ACTUALITÉS

En direct du terrain avec Fathurohmah, responsable du projet MAHAKAM en Indonésie

Découvrez l’interview de Fathurohmah, responsable du projet MAHAKAM en Indonésie, qui partage avec nous son engagement pour la préservation des mangroves, ces écosystèmes extraordinaires entre terre et mer.

Fathurohmah est l’une des 106 personnes qui composent l’équipe de Planète Urgence. Des centaines de milliers de personnes s’engagent à travers le monde à œuvrer quotidiennement pour construire un monde plus soutenable. Ces métiers au service de la planète sont exigeants et s’opèrent dans des conditions de travail parfois difficiles. Nous faisons aujourd’hui honneur à leurs actions et à leur engagement.

Que faisais-tu avant de nous rejoindre ? 

Avant de rejoindre Planète Urgence, je travaillais dans une ONG de conservation qui se concentrait sur la protection de la faune et de la flore, y compris la restauration de l’habitat dans les forêts terrestres.

Techniquement, je suis passée d’un écosystème terrestre à un écosystème côtier, mais les différences sont importantes : l’approche, le comportement de la communauté et le paysage lui-même.

La mangrove est un nouveau domaine pour moi – je n’y connais pas grand chose et je suis de plus en plus enthousiaste à l’idée d’apprendre sur ce sujet. 

 

Qu’est-ce qui t’anime au travail ? 

L’idée que je sois une novice en ce qui concerne l’écosystème côtier, surtout la restauration des mangroves, a éveillé ma curiosité.

Je suis heureuse à chaque mission dans des zones éloignées ; pour moi, c’est une aventure. Rien ne remplace le fait de voir de mes propres yeux ce qui se passe sur le terrain et d’entendre les défis de la communauté, bien plus enrichissant que la lecture de rapports.

Travailler dans la conservation n’est pas simple, mais je sais que je contribue à quelque chose de plus grand que moi. J’ai la chance de protéger la nature et d’autonomiser les communautés pour améliorer leur bien-être économique.

Qu’il s’agisse de l’espoir des habitants envers les mangroves qu’ils ont plantées ou du simple « merci » d’un groupe de femmes pour nos petites actions, ces moments donnent tout leur sens à mon travail. 

 

Quelles sont tes activités favorites en dehors du milieu professionnel ?

J’adore courir pendant mon temps libre, c’est un moyen de rester connectée à moi-même.

Mes footings matinaux libèrent des endorphines, me mettent de bonne humeur pour la journée, et améliorent mon endurance, essentielle lors de visites sur le terrain, particulièrement sur les plages ou les berges d’étangs.

Le mois dernier, j’ai même participé à la course 10 km pour sensibiliser à l’urgence de protéger le singe Proboscis dans les écosystèmes de mangroves. Un plaisir personnel qui sert une cause qui me tient à cœur !

 

Un grand merci à Fathurohmah cette interview et bravo à tous.tes nos collègues pour leurs engagements au quotidien.

Découvrir nos projets en Indonésie

VOUS AIMEREZ AUSSI…

Des nouvelles du terrain – Notre délégation en Équateur

Des nouvelles du terrain – Notre délégation en Équateur

Avec sa diversité culturelle et ses paysages naturels abritant la plus forte densité de diversité animale et végétale au monde, l’Équateur regorge d’initiatives environnementales communautaires que la délégation de Planète…

Lire la suite

Madagascar : restaurer l’île rouge

Madagascar : restaurer l’île rouge

Avec une superficie de 591 8961 km2 et comptant environ 28 177 7622 d’habitants, Madagascar est la 4ème plus grande île du monde. Située dans l’Océan Indien, l’île possède une biodiversité…

Lire la suite

La COP28 sera-t-elle à la hauteur de l’enjeu ?

La COP28 sera-t-elle à la hauteur de l’enjeu ?

Chaque année, depuis près de trente ans, les pays du monde entier se réunissent lors d’un sommet, sous l’égide de l’ONU, pour accélérer la lutte contre le changement climatique. Ces…

Lire la suite

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER