9 mars 2023 • ACTUALITÉS

Bonnes nouvelles pour les forêts du monde !

 


Pas facile de trouver des informations qui mettent en avant des bonnes nouvelles au sujet des forêts… C’est en tout cas la réflexion que notre équipe s’est faite en écrivant cet article. Et pour cause : même s’il convient de noter que le taux de déforestation a diminué ces trois dernières décennies (ONU), ça signifie que la déforestation se poursuit et que la situation reste très disparate selon les zones du globe. Les chiffres sur le recul des forêts restent donc très préoccupants. 

Cependant ces derniers mois, 2 bonnes nouvelles ont été annoncées pour les forêts du monde…Une lueur d’espoir dans la lutte contre la déforestation !

On vous explique tout !


 

  • L’engagement de l’Union Européenne contre la déforestation importée 

 

En décembre dernier le Parlement européen a voté un accord historique contre la déforestation. Avec ce nouveau texte, les États membres de l’Union européenne s’engagent à “mettre fin à l’importation des produits issus de la déforestation”. Il obligera notamment les entreprises à prouver que leurs produits n’ont pas contribué à la déforestation si elles veulent les vendre au sein des marchés européens.  

Les entreprises seront donc responsables de leur chaîne d’approvisionnement et devront se doter d’un système de vigilance efficace afin d’être en mesure de démontrer qu’aucune forêt n’a été récemment déboisée dans le cadre de leurs productions.

Plusieurs produits seront concernés : le soja, le bœuf, l’huile de palme, le bois, le caoutchouc, le cacao et le café, ainsi que certains produits dérivés tels que le cuir ou le chocolat.

Les acheteurs européens auront ainsi la garantie que les produits qu’ils achètent n’ont pas contribué à la déforestation.  

Cette nouvelle réglementation devrait être adoptée par le Parlement européen en mars 2023 et devrait ensuite entrer en application à compter de fin 2024 et pour les PME mi-2025 (Ministère de la transition écologique). Il s’agit d’une bonne nouvelle dans la lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts, surtout quand on sait quentre 1990 et 2020, 420 millions d’hectares de forêts ont été détruits. Une étude du WWF en 2021 a d’ailleurs révélé que les importations de l’UE représentaient 16% de la déforestation liée au commerce mondial ; ce qui en fait le deuxième importateur mondial de déforestation tropicale derrière la Chine et devant les Etats-Unis.  

 

  • L’arrivée au pouvoir du Président Lula au Brésil 

Après 4 années passées sous la présidence de Jair Bolsonaro, le Brésil est gouverné depuis le 1er janvier dernier par Luiz Inacio Lula da Silva, qui a débuté son 3ème mandat après avoir été à la tête du pays de 2003 à 2010.  

C’est une bonne nouvelle pour la forêt Amazonienne, car dès sa nomination, le nouveau président s’est engagé à faire de la préservation de l’environnement et des forêts une priorité. 

Au cours de la présidence du président d’extrême droite Jair Bolsonaro, son prédécesseur, la déforestation annuelle moyenne a été 75% plus élevée que lors de la décennie précédente et les populations autochtones ont subi de graves atteintes à leurs droits. 

Lula a donc annoncé “vouloir se battre pour l’environnement, les droits des autochtones et la déforestation zéro d’ici 2030”. Pour cela, il compte sur l’aide internationale et notamment par le biais du fonds d’Amazonie dont les principaux bailleurs sont la Norvège et l’Allemagne.  

Les agences publiques de protection de l’environnement ayant subi de fortes coupes budgétaires ces dernières années, Lula a également promis de les remettre en l’état.  

Après un mois de présidence, la déforestation dans le pays a déjà chuté de 61% par rapport à la même période en 2022.  

Ce chiffre est cependant à relativiser et il est encore “trop tôt pour parler d’une inversion de tendance” selon l’antenne brésilienne du WWF.  

 


Ces bonnes nouvelles peuvent nous donner de l’espoir et nous engagent à poursuivre le travail de protection et restauration des forêts du monde au profit des femmes et des hommes qui vivent à proximité. Un proverbe asiatique nous le dit “Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 10 ans, le deuxième meilleur moment est maintenant”. 

 


Nous avons tous dis plus tard. Et si nous agissions plutôt ? 

Je soutiens la campagne


 

VOUS AIMEREZ AUSSI…

Une réunion au sommet pour la délégation indonésienne de Planète Urgence

Une réunion au sommet pour la délégation indonésienne de Planète Urgence

Bonne nouvelle : depuis novembre 2022, la délégation indonésienne de Planète Urgence est devenue une entité légale indonésienne sous le nom de Yayasan Planet Urgensi Indonesia (YPUI) – Yayasan signifiant Fondation.…

Lire la suite

Des nouvelles du terrain – Notre délégation en Équateur

Des nouvelles du terrain – Notre délégation en Équateur

Avec sa diversité culturelle et ses paysages naturels abritant la plus forte densité de diversité animale et végétale au monde, l’Équateur regorge d’initiatives environnementales communautaires que la délégation de Planète…

Lire la suite

Madagascar : restaurer l’île rouge

Madagascar : restaurer l’île rouge

Avec une superficie de 591 8961 km2 et comptant environ 28 177 7622 d’habitants, Madagascar est la 4ème plus grande île du monde. Située dans l’Océan Indien, l’île possède une biodiversité…

Lire la suite

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER