Nos actualités » Protection de l’environnementLes zones humides : une solution face aux changements climatiques ?

Plantation dans les zones humides - Mangroves

14 mars 2019

Les zones humides pourraient être l'une des solutions aux changements climatiques auxquels nous faisons face. Une journée mondiale leur est même consacrée le 2 février, depuis 1972 et la Convention de Ramsar. Cette année, elle avait pour thème « Zones humides et changement climatique » et soulignait l'importance de les protéger.

Des écosystèmes qui répondent à nos besoins

Les zones humides recouvrent un ensemble d'écosystèmes, des marais aux mangroves. Il y est observé une faune et une flore uniques qui les distinguent des autres écosystèmes de la planète. En effet, les zones humides logent 12% des espèces animales de notre Terre et à l’échelle mondiale, leur superficie dépasse celle du Groenland.

Cependant, elles n’échappent pas à l'empreinte de l'être humain. Selon la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), la croissance exponentielle de la population mondiale, l'urbanisation, la pollution, l'agriculture intensive et d'autres activités humaines leur ont fait perdre 35% de leur surface entre 1970 et 2015. Ce rythme, qui s'est accéléré à partir des années 2000, est trois fois supérieur à celui de la déforestation moyenne mondiale.

Pourtant, les zones humides nous sont indispensables, non seulement pour leur biodiversité inestimable, mais aussi car elles participent à la régulation du climat. Certaines d'entre elles absorbent jusqu'à 30% du carbone atmosphérique, soit deux fois plus que les forêts mondiales. D'autres, comme les zones humides littorales, ont pour intérêt majeur de retenir l'eau et permettent ainsi d'en réguler la montée, tout en jouant le rôle de barrière naturelle aux vagues voire aux tsunamis.

Planète Urgence agit en faveur des zones humides

C'est particulièrement en prenant en compte ce dernier point que Planète Urgence a décidé de développer ses actions de reforestation en Indonésie, tout d’abord sur l’île de Sumatra, puis sur celle de Bornéo. En effet, en 2004, ce pays d'Asie du Sud-Est a fait face au pire tsunami de l’histoire.
Un constat frappant a été établi : si les activités économiques de certaines zones côtières avaient été gérées durablement, l’ampleur des dégâts aurait pu être atténuée.

En effet, en Indonésie, la déforestation massive de la mangrove est étroitement liée aux activités aquacoles. Or cet écosystème faisait office de barrière à ce type de catastrophe naturelle.
Ainsi, la restauration de la mangrove est d’autant plus apparue comme indispensable.

Lutter contre la déforestation

Planète Urgence soutient les populations rurales de pays du Sud dans la protection et l’exploitation durable de leur milieu depuis 2007 à travers le programme Environnement & Développement. Après avoir travaillé au Mali et en Haïti, mais travaillons actuellement en Indonésie, à Madagascar et bientôt au Cameroun, ainsi que sur de nouveaux projets en faveur d’écosystèmes et de communautés particulièrement vulnérables aux changements climatiques et à la déforestation.

Tout au long de l'année, nous mettons en place l'opération 1€=1 arbre. Pour un euro versé, contribuez à la plantation d'un arbre et recevez votre certificat de plantation. Découvrez nos différents projets et participez vous aussi à la reforestation en faisant un don !

 

Sources :
- Des marais aux mangroves: les zones humides porteuses de solutions d’avenir - Océan pour le climat - Blog LeMonde.fr
- Les zones humides disparaissent trois fois plus vite que les forêts - unfccc.int/fr
Agir pour l’environnement – Programme Environnement et développement (E&D)planete-urgence.org
1€=1arbre plantéplanete-urgence.org