Nos pays d'interventionZimbabwe

L’intervention de Planète Urgence au Zimbabwe a débuté en 2003 aux côtés de deux structures de recherche françaises, le CNRS et le CIRAD, présentes dans le parc National de Hwange. Ces projets d’études, initialement menés sur l’hyène tachetée et sur les rhinocéros noirs, marquent l’attachement de Planète Urgence à appuyer, par l’envoi de volontaires en mission, la protection de la faune dans un pays marqué par de grandes difficultés économiques et sociales et une recrudescence du braconnage commercial et de subsistance.

Aujourd’hui, l’action de Planète Urgence au Zimbabwe dans le cadre du programme Congé Solidaire® consiste à apporter un soutien aux projets de suivi écologique portés par Bhejane Trust, organisation Zimbabwéenne fondée le 30 juillet 2012 par Stephen Long, Trevor Lane and David Brian Arthur Carson.



Le partenariat avec Bhejane Trust a été lancé en 2013. Bhejane Trust intervient au sein du parc de Hwange ainsi qu’au sein du Zambezi National Park. L’organisation assiste les autorités du parc et les chercheurs dans des activités de comptage d’animaux (hippopotames, oiseaux, chiens sauvages…), de lutte anti-braconnage et de maintenance des points d’eau artificiels.



Le projet de Bhejane Trust porte sur:

 

  • le comptage d’oiseaux et l’observation ornithologique : en effet, le parc de Hwange compte plus de 500 espèces animales, dont 400 espèces d’oiseaux. Les données collectées par Bhejane Trust viennent alimenter la base de données du Bird Atlas Project (SABAP 2), coordonné par l’université de Cape Town, en Afrique du Sud. Un suivi de la population des vautours est également réalisé par Bhejane Trust, en partenariat avec les autorités du parc et la Birdlife Zimbabwe.
  • le monitoring d’espèces sauvages tels que les rhinocéros noirs, les chiens sauvages, les éléphants et les hyènes marrons. Une étude sur les zèbres et les girafes est aussi menée. Les photos à point fixe, la cartographie et la mesure des « rivers pools », l’observation de la végétation dans les vallées permettent de suivre l’évolution de l’habitat de la faune.
  • un projet de Musée virtuel, grâce aux photographies des différentes espèces animales et végétales prises lors des différentes missions
  • la maintenance de points d’eau artificiels

 


Les volontaires interviennent en appui à la réalisation des activités de Bhejane Trust: comptage le long de transects ou aux abords de points d’eau afin d’étudier les dynamiques de la faune du Parc National Hwange comme de celle du Parc Zambezi, collecte et analyse de données, réparation de pompes à eaux…