Nos actualités » TémoignageTémoignage d’Alexandra Delhoum, volontaire en Congé Solidaire®

Travail en mission

22 juillet 2019

Portrait d'Alexandra Delhoum, partie au Cameroun, en mission de formation aux techniques d'animation, en 2019

Responsable des ressources humaines chez Sopra Steria, Alexandra Delhoum a pendant de longues années été formatrice auprès de ses collaborateurs. C’est donc tout naturellement qu’elle a décidé de consacrer un peu de son temps pour former les membres de l’association pour la promotion de l’Éducation et du Développement Social, au Cameroun, en 2019. Déjà partie Le Congé Solidaire® en 2016 pour former des femmes déscolarisées à la bureautique au Bénin, Alexandra a, cette fois-ci, choisi de se concentrer sur la formation aux techniques d’animation.

Chaque mission est particulière

Si l’on peut penser que les missions de formation pour adultes se ressemblent, c’est en réalité une information erronée. Chaque mission est particulière et possède ses caractéristiques propres. En effet, lors de sa première mission, Alexandra est partie en binôme ce qui a nécessité beaucoup de coordination mais qui a tout de même facilité le travail. A l’inverse, Alexandra a fait le choix de partir seule pour sa deuxième mission. Au cours de ces deux semaines, elle a dû faire preuve d’une grande capacité d’adaptation et de beaucoup de patience. L’accompagnement était plus personnalisé et nécessitait plus de travail.  Pour autant, cette mission a challengé notre volontaire qui a su rester motivée.

diplome

Il faut passer le pas

Un des éléments qui a profondément marqué Alexandra est l’implication des bénéficiaires. Lors de sa première mission, elle a été agréablement surprise de constater que les femmes qu’elle formait préféraient rester travailler plutôt que de faire les pauses proposées.

S’engager à nouveau aux côtés de Planète Urgence ? Oui, car « l’encadrement de PU est rassurant et réactif. Il faut passer le pas, partir ». Le seul conseil qu’Alexandra donne est de choisir le bon moment pour partir en Congé Solidaire®. En effet, c’est une expérience qui demande beaucoup d’énergie et de ressources. « On ne peut s’engager si l’on n’est pas à 100% prêt, il faut être en paix avec soi-même ».