fbpx

Notre objectif est de soutenir et d’encourager l’autonomie des populations et la protection de l’environnement par le partage des savoir-faire, la formation, ou l’appui technique en faveur de porteurs de projets partout dans le monde.

Qu’il s’agisse de missions de formation d’adultes, de soutien éducatif aux plus jeunes ou de renforcement de capacités d’équipes scientifique oeuvrant à la connaissance et à la protection de la biodiversité, nos partenaires au Sud comme au Nord définissent avec nous les besoins et les objectifs à solutionner.

ONG, coopératives, artisans, groupes de femmes, micro entrepreneurs, centres culturels, écoles primaires, parcs nationaux sont au nombre des partenaires de Planète Urgence. Ces acteurs locaux du développement ou de la protection de l’environnement mènent leur propres projet dans la durée et ont une vision de long terme de l’action à laquelle les volontaires en mission de Conge solidaire vont personnellement contribuer en apportant le coup de pouce manquant sur place.

Le Volontariat

Le Volontariat permet à chacun d’agir à la demande d’une structure locale dans le cadre d’une mission de courte durée ou longue durée. Cette mission se déroule après une formation de deux jours dans les locaux de Planète Urgence et d’une journée à distance et permet de partager et transmettre ses compétences et ses connaissances pour renforcer l’autonomie des populations ou la protection de leur environnement.

Le programme « Environnement & Développement »

Ce programme, mené sur le terrain en lien avec des associations locales, vise à appuyer le développement des communautés et leur adaptation au réchauffement climatique par des actions permettant la protection, la restauration et la valorisation économique de leur cadre de vie par des projets de reforestation et d’efficacité énergétique.

L’opération Kits Scolaires

Avec son programme « Kits Scolaires », Planète Urgence s’engage à renforcer l’accès à l’éducation des enfants les plus démunis pour leur permettre de rejoindre les bancs de l’école. Cette opération a pour objectif d’augmenter la scolarisation des enfants, en particulier des petites filles. Mais elle permet aussi de remobiliser les parents en faveur de l’école. Les systèmes scolaires, dans les pays du Sud, sont fragilisés par le manque de moyens et de personnel. Laisser faire, c’est condamner les enfants des familles les plus démunies au cercle vicieux de l’analphabétisme et de la pauvreté.