Soutien à la mise en place des outils d’alphabétisation

Soutien à la mise en place des outils d’alphabétisation

MISSION E-VOLONTARIAT
(Disponible uniquement à distance)

Appuyer les responsables de I2DA (Initiative pour le Développement
Durable en Afrique) à la création des outils pour la réussite des missions d’alphabétisation des
femmes.

Objectifs

L’analphabétisme constitue un problème majeur au Togo, en particulier pour les femmes. Le nombre de jeunes femmes analphabètes a été évalué à 67,6 % en 2015, tandis qu’il est de 69,2 % chez les femmes adultes.

Quand on se fonde sur les chiffres de Education Statistics (2015) par exemple, la population analphabète chez les adultes atteindrait 1 520 764 personnes tandis qu’elle est de 65,5 % chez les femmes âgées.

Ces chiffres sont encore pires dans les zones pauvres du pays où sévit l’extrême pauvreté.

Au Togo, la pauvreté résulte non seulement du très faible niveau de revenu financier, mais aussi du manque d’opportunités et de capacités pour les citoyens d’améliorer leur situation.

L’amélioration des niveaux d’éducation accroît de façon significative les chances de sortir de l’extrême pauvreté.

Consciente de cette situation, I2DA a jugé utile d’alphabétiser les groupes défavorisés, tels que les femmes non scolarisées et de leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour poursuivre leurs Activités Génératrices de Revenus.

Les cours d’Alphabétisation étaient données par les volontaires de Planète Urgence aux femmes de Môme. Mais avec la pandémie du COVI-19, les missions d’alphabétisation ont été suspendues laissant les femmes dans une longue attente des formations.

Pour pallier cette situation l’association sollicite des missions digitales pour mettre en place les outils nécessaires pour la poursuite des séances d’alphabétisations sur place.

Au Togo, ce type de prestation a un coût très élevé. I2DA ne possède pas de la liquidité pour payer ces missions. C’est pourquoi elle sollicite Planète Urgence.

Intervention attendue du volontaire

Accompagner les responsables de I2DA dans la création d'outils pédagogiques d’alphabétisation pour les femmes concernées.

Il s’agira de créer
des cours simples, de syllabaires, des imagiers et des jeux simples… pour un apprentissage
rapide du français.

La méthode d’intervention du volontaire, consiste à concevoir des outils pédagogiques nécessaires pour les sessions de formations en alphabétisation des femmes.

Pour y arriver le volontaire proposera les outils qu’il trouve nécessaire pour les responsables et ceux-ci vont les étudier et vont poser des questions. Des explications seront données et l’application des outils se fera sous forme des exercices à corriger.

Une fois cette étape passée, les outils seront maitrisés par les responsables de I2DA.

Remarque(s)

MISSION E VOLONTARIAT

Il s'agit d'une mission d' Appui à la création d'outils d'une durée totale de 3 semaines.

L'équipe est disponible entre 2h et 4h par semaine, repartis sur 2 jours (mardi et jeudi 9h-11h).


L'équipe d'12DA sera joignable via vidéoconférence (choix du logiciel en accord avec le volontaire).

NB : les coupures de courant peuvent perturber par moment

Type de bénéficiaires

Membres de l'association

Profil des bénéficiaires

Tous les bénéficiaires ont un niveau universitaire. La Directrice Exécutive a une
Licence en GRH, la Chargée des défenses des droits des femmes a également une licence en sociologie et le Chargé de suivi est un bachelier.

Dispositif(s) possible(s)

Mission digitale

Notre partenaire local

I2DA - Initiative pour un Développement Durable en Afrique

Historique

L’association « Initiative pour un Développement Durable en Afrique » (I2DA) est une association créée en 2007 par dix jeunes étudiants de Lomé, et reconnue par l’Etat en 2009.

L’association I2DA s’est fixée pour objectif de contribuer à la réduction du chômage ou du sous-emploi des jeunes (de 15 à 35 ans), qui représentent plus du tiers de la population.

En effet, selon une étude du Programme des Nations Unies pour le Développement (publiée en 2011) : 22.9% de jeunes femmes togolaises et 17.73% des jeunes hommes seraient en situation de sous-emploi (c'est-à-dire qu’ils occupent un poste à temps partiel ou travaillent dans le secteur informel à un poste qui ne correspond pas à leurs qualifications).
Pour lutter contre le sous-emploi, l’I2DA souhaite aider les jeunes à lancer leur propre activité génératrice de revenus.

Dans cette perspective, elle leur propose un accompagnement et des formations sur l’entrepreneuriat et l’accès au crédit. L’I2DA a lancé deux programmes :
- la Coopérative d’Appui pour le Développement (COOPAD) en 2010, qui réunit trois agences de microcrédit. Elle est aujourd’hui autonome financièrement et gérée par des anciens bénéficiaires de l’association I2DA.
Elle a octroyé des crédits à 4 650 jeunes porteurs de projets à un taux d’intérêt de 1,5% par mois pour une durée maximum de 12 mois, ce qui leur a permis de lancer leur activité. En moyenne, les prêts accordés s’élèvent à 500 000 FCFA (environ 760 euros). Le montant maximum du crédit est de 3 000 000 FCFA (environ 4 500 euros).
Le taux de recouvrement de ce programme (remboursement des crédits) est aujourd’hui estimé à 75%.
- et le programme FAVOR pour Fonds d’Aides aux Veuves, aux jeunes Orphelins et aux personnes Retraités depuis 2012.
Le programme cible les populations les plus fragiles comme les femmes et les jeunes qui rencontraient des difficultés à rembourser les microcrédits accordés par la COOPAD. Le taux d’intérêt est alors de 0,8%. Le montant moyen des prêts est de 150 000 FCFA (230 euros environ).
Ce programme compte aujourd’hui 350 créditeurs et un taux de recouvrement de 95%. Il n’est pas pour le moment autonome. Quand le programme FAVOR sera autonome et dégagera même un bénéfice, I2DA souhaiterait utiliser ces fonds pour créer un orphelinat et un centre pour les personnes âgées qui sont deux projets qui lui tiennent à cœur.

L’association est membre du Conseil National de la Jeunesse (CNJ) du Togo : le Conseil est une plateforme de concertation des organisations de jeunes sur les questions de développement du Togo. Créée par le gouvernement togolais, le Conseil met en lien les associations, leur offre un soutien financier et organise des formations sur des thèmes relatifs à la jeunesse ou à la démocratie, à la gestion d’une association ; elle reçoit également le soutien technique du Programme gouvernemental d’Appui à la Société Civile en Réconciliation Nationale et de la Fédération des Femmes d’Affaire togolaises.
Son budget actuel de fonctionnement est de 500 000 FCFA (environ 760 euros) hors fonds distribués dans le cadre du microcrédit. L’association est animée par une petite équipe de cinq bénévoles (président, vice-président, trésorier et conseillers).

Accueil et transfert

NA

Aéroport d'arrivée

NA

Hébergement

NA

Matériel disponible sur place

Ordinateurs
NB : des coupures d’électricité peuvent survenir à certains moment

Je postule

Je postule

TO1OD2

Partenaire : I2DA - Initiative pour un Développement Durable en Afrique

T, Lomé

GPS : lat 6.126268
lon 1.224677

Langues :

Francais

Thématique : Entreprenariat Social

Type d'intervention : Formation pour adultes

Compétences : Animation et Education

Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : 1

Durée : 4 semaines

Mission disponible toute l'année

Nos missions