Renforcement de capacités en système d’informations géographique (SIG)

Renforcement de capacités en système d’informations géographique (SIG)

Cette mission consiste à former l’équipe de la Coopération décentralisée sur le Système d’Information Géographique.

Objectifs

OBJECTIF :
L’objectif de la mission est de former l’équipe de la Coopération décentralisée à maîtriser l’outil SIG.
JUSTIFICATION :
La compétence pour ce type de formation n’existe pas au niveau régional et demande un budget (déplacement et formation)
Ce sont ces raisons qui nous poussent à solliciter une formation à Planète Urgence.

Intervention attendue du volontaire

Nous souhaiterions que le volontaire puisse transmettre à l’équipe de la Coopération son savoir technique pour l’utilisation et l’exploitation d’une base de données et d’ un logiciel gratuit de SIG, simple d’utilisation pour les domaines :
- Du tourisme : organisation du territoire, acteurs et sites touristiques, recensement des projets de la coopération. Mise en place d’un suivi global des projets. Cartographie des parcours et circuits touristiques.
- De l’élevage : Gestion de la base de données, recensement des bénéficiaires de l’insémination artificielle, recensement des cheptels, des projets. Mise en place d’un suivi au cas par cas.

Remarque(s)

HORAIRES DE FORMATION :
Matin : 9h00 à 12h00
Après-midi : 14h00 à 16h30

Type de bénéficiaires

Equipes de la Coopération Décentralisée.

Profil des bénéficiaires

- Niveau Académique : Universitaires

- Niveau en SIG : débutant avec peu de pratique. Nous souhaitons que ces 3 personnes suivent une formation pour qu’ils aient une base pour la gestion des informations géographiques (un recensement de tous les projets est en cours mais il manque des capacités pour exploiter les données).

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire

Notre partenaire local

Coopération Décentralisée Région Alaotra-Mangoro – Conseil Général d’Ille et Vilaine

Historique

Située au Nord – Est de Madagascar, la Région Alaotra-Mangoro compte plus d’un million d’habitants. Les activités économiques principales sont l’agriculture (région dite comme le grenier à riz de Madagascar), le charbonnage, la pêche et l’élevage de zébu. Des activités tertiaires sont en forte évolution dans les centres urbains régionaux.
Les enjeux territoriaux sont d’ordre environnemental (érosion des montages provoquant l’ensablement des rizières villageoises et du Lac Alaotra / Aire protégée) et économique (agriculture durable, promotion de l’écotourisme villageois).

Dans ce contexte, les axes de coopération entre le Département de l’Ille et Vilaine (France) et la Région Alaotra-Mangoro (Madagascar) s’articulent depuis 2005 autour de 3 domaines d’action pour le développement de la Région : la filière laitière, la gestion des déchets et de domaine éco-touristique.

L’appui à l’éco-tourisme se focalise sur plusieurs objectifs spécifiques :
- Diversifier les sources de revenus pour les habitants, dans le respect de l'environnement et des populations ;
- Structurer l’offre touristique régionale et accompagner les acteurs du tourisme ;
- Diffuser le tourisme vers le nord de la Région et en particulier autour du lac Alaotra et du Parc national de Zahamena.

A moyen terme la coopération décentralisée vise à mettre en place un schéma régional du tourisme permettant de définir une stratégie sur 3 à 5 ans.
Dans ce cadre, depuis 2007, la coopération décentralisée a pu appuyer :
- La création d’un Office Régional du Tourisme, l’ORTALMA : le but de cet office est de faire connaître la destination Alaotra-Mangoro et d’être au service des opérateurs touristiques à travers la mise en œuvre des formations professionnalisantes, la communication et la promotion des sites touristiques dans des salons nationaux et internationaux ; la coopération décentralisée continue d’appuyer ORTALMA après sa création que ce soit au niveau financier ou au niveau de la promotion de ses activités.
- La création de sites éco-touristiques dans toute la Région : 3 projets ont été réalisés dont la création d’un Point de vue sur le Lac Alaotra à Imerimandroso. D’autres projets pour l’aménagement de nouveaux sites touristiques principalement autour du Lac Alaotra sont prévus dans les années à venir.
- L’appui aux opérateurs touristiques privés : chaque année, un fond est crédité pour l'appui aux opérateurs touristiques privés pour appuyer par exemple la rénovation de chambres d’hôtes ou la construction de pirogues pour visiter le Lac Alaotra. Huit opérateurs privés en ont déjà bénéficié.
- La formation des acteurs touristiques : à plusieurs reprises, les opérateurs touristiques membres de l'office régional ont pu suivre des formations (techniques de guidage, accueil des touristes, langues étrangères).

C’est à travers ce volet que la coopération décentralisée soutient 3 associations : une association de piroguiers, une association de femmes artisans et l’association des guides locaux AGA (Association des Guides d’Antanandava).
Créée en 2011, l’AGA assure l’accueil et le guidage des touristes dans le Parc national de Zahamena.
Le village d’Antanandava, situé dans le district d’Ambatondrazaka, à l’est de Madagascar, est en effet la porte d’entrée vers ce complexe d’aires protégées : le parc et sa réserve naturelle intégrale, qui couvrent une superficie de 64370 Ha, font partie des sites classés Patrimoine Naturel Mondial.
L’AGA compte aujourd’hui 12 membres et fonctionne à partir de la cotisation de ses membres. Elle a bénéficié du programme de formation des acteurs de la coopération décentralisée en 2011 (formation en 2011 axée sur la connaissance du parc et de sa biodiversité, l’écotourisme et la technique de guidage) et en 2014 (formation en français avec l’Alliance Française).

Pour financer ses projets, la coopération est dotée de fonds issus d’une dotation du Conseil Général d’Ille et Vilaine et du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes.

Accueil et transfert

Le volontaire devra arriver à Madagascar au plus tard le Samedi soir précédant sa mission, car il sera transféré vers son lieu de mission à Ambatondrazaka le Dimanche matin suivant son arrivée.

**Il passera donc une (01) nuit dans un hôtel à Antananarivo.

Une voiture se chargera de déposer le volontaire à Ambatondrazaka :

? Durée trajet aéroport – Centre-ville : 30mn à 1h00
? Durée trajet Antananarivo – Ambatondrazaka : environs 8h (incluant les pauses)
? Distance : 276KM vers axe Est (Route Nationale 2 et Route Nationale 44)

** L’état de la route n’est pas bon (avec des pistes)

Aéroport d'arrivée

Antananarivo - TNR

Hébergement

Le volontaire sera logé dans une chambre d’hôte soutenue par la Coopération décentralisée ou dans un hôtel de la ville.

** Les détails seront connus lors de la Préparation Au Départ (PAD)

Matériel disponible sur place

Ordinateur pro
Logiciel à télécharger mais il faut qu’ils soient gratuits

Je postule

Je postule

MA1VC8

Partenaire : Coopération Décentralisée Région Alaotra-Mangoro – Conseil Général d’Ille et Vilaine

M, Ambatondrazaka

GPS : lat -17.829496239734222
lon 48.42421685552558

Langues :

Francais

Thématique : Développement

Type d'intervention : Formation pour adultes

Compétences : Informatique

Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : 1

Durée : 2 semaines

Dates :

Nos missions