Formation en gestion et conservation d’un musée

Retour aux missions

Nos Missions

Formation en gestion et conservation d’un musée

Objectifs

Former l'équipe du musée dans la gestion et l'animation d'un musée

Le projet permettra d’enrichir et de diversifier les collections du musée en prenant mieux en compte les différentes ethnies afin qu’il remplisse les objectifs de valorisation des identités culturelles de cette région.

L’exposition permanente n’a jamais changé depuis son ouverture, il y a vingt ans.
Il y a deux causes majeures à cette situation :
- Des difficultés financières (restrictions budgétaires et manque de recettes)
- Des difficultés en termes de ressources humaines, principalement liées à un défaut de compétences et de formation.

En effet, d'un rôle de responsable strictement scientifique, le conservateur est devenu, avec le temps, davantage un gestionnaire. Il a aussi désormais la responsabilité d’animer une équipe où se côtoient ponctuellement scientifiques, documentalistes, animateurs pédagogiques, restaurateurs, personnels administratif, technique, d'accueil et de surveillance.

La compétence demandée n'existe pas à Natitingou, mais elle est disponible à Porto-Novo où une Ecole internationale privée dispense des formations dans ce domaine. La formation coûte environ 500 000FCFA. Ce qui reste particlulèrement onéreux pour le Musée qui manque cruellement de moyens.

Intervention attendue du volontaire

Le/la volontaire devra revenir sur :
- les principaux métiers liés au musée : traitement des collections, réalisations d’expositions, accueil des publics...
- la création d'une exposition qui montre les liens entre les objets
- la présentation des objets.

Remarque(s)

Le volontaire doit posséder une expérience en gestion des musées ou avoir une formation dans une discipline en lien avec le milieu muséal (en histoire de l’art, archéologie, ou histoire des sciences).

Une expérience en muséologie (science de l’organisation des musées, de la conservation et de la présentation des objets) est un grand atout.

Type de bénéficiaires

Le Musée Régional de Natitingou

Profil des bénéficiaires

Il y aura 10 participants : 5 personnes travaillant au Musée (les 2 permanents dont le conservateur, et 3 bénévoles) et 5 autres guides qui viendront de l’agence locale des demandeurs d'emplois.

Cette Agence recrute des jeunes qu’elle envoie dans des structures pour les former. Ils suivront donc la formation dans l’optique d’être recrutés plus tard dans les structures similaires ou au sein du musée.

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire;Mission Solidaire

Notre partenaire local

Musée Régional de Natitingou

Historique

Le Musée Régional de Natitingou est une structure publique créée en 1991 par le Ministère de la Culture béninois pour combler l’absence de musée dans la région, et conserver le patrimoine culturel des départements de l’Atacora et de la Donga. L’ouverture du Musée correspond également à la politique nationale de dotation de toutes les régions du pays d'un équipement muséal. Il doit participer à la valorisation du patrimoine national et celui à de ces deux départements du Nord-Ouest du Bénin. Cependant, si le musée couvre 14 communes, ses collections sont très réduites et 75% d’entre elles font référence à une seule ethnie : 342 objets sont exposés, 200 concernent le groupe ethnique Otammari, 75 le groupe ethnique Waama, et 40 peintures et objets représentent une trentaine d’autres ethnies de la région. Un important travail de renouvellement et de diversification de la provenance des oeuvres est donc nécessaire. Le bâtiment du musée est composé de bureaux, de la réserve, de 15 salles d’exposition et de l’accueil. Des boutiques sont en finition. Il s’agit d’un ancien bâtiment colonial rénové dernièrement à l’occasion de la fête de l’indépendance qui s’est tenue à Natitingou le 1er Août 2011. Le personnel du musée est composé d’un Conservateur, M. IMOROU Abdoulaye, d’un gardien et de trois guides. Seuls le Conservateur et le gardien sont salariés, le restant de l'équipe bénévole (la secrétaire et 3 guides). Deux guides travaillent les jours ouvrables et un les week end et les jours fériés. Depuis la création du Musée, le nombre de visiteurs est entre 2 500 et 3 000. Les billets d'entrée du Musée sont de 1 000 FCFA pour les visiteurs internationaux, 500 FCFA pour les adultes nationaux et 200 FCFA pour les élèves et étudiants béninois. Les bénéficiaires directement touchés par l’ensemble des actions menées par le musée sont la population locale et la culture béninoise en général. En parallèle, la venue des touristes propfitent aux structures hôtelières et touristiques de la ville. Actuellement, le musée est en négociation avec la mairie de Natitingou pour établir un partenariat, qui lui permettrait de bénéficier des apports de la coopération décentralisée avec les villes de Huy en Belgique et de Rillieux-la-Pape en France. De même, un partenariat avec des entreprises locales pourrait avoir un effet bénéfique sur le développement du musée. Parallèlement, la création d’une Association des Amis du Musée est à l’étude. Elle pourrait aider le musée à augmenter ses recettes en en faisant sa promotion. Actuellement, les recettes proviennent uniquement des billets d’entrée. Elles sont reparties en trois postes de dépenses : - 25% des recettes sont versées au Trésor Public, - 50% des recettes sont consacrées aux salaires, les indemnités des bénévoles et leurs frais de déplacement, - 25% des recettes servent pour les frais de fonctionnement du musée, à savoir la communication, les fournitures de bureau et les petites réparations. Le souhait du conservateur est de mettre en place une politique de collecte d’objets d’art pour enrichir le fonds du musée et ainsi répondre à la problématique culturelle régionale. Elle permettra à terme de monter des expositions temporaires pour sensibiliser le public et de montrer de nouvelles pièces afin de redynamiser l’attractivité du musée Pour le moment, le Musée ne possède aucun partenaire en dehors de la Mairie de Natitingou qui pour ce projet va aider à mobiliser les populations lors des opérations de collecte des objets.

Accueil et transfert

Le/la volontaire devra partir de France le dimanche. Arrivé(e) le soir, il/elle sera accueilli(e) par un membre de l'association Actions & Développement et accompagné(e) à l'hôtel pour une première nuit à Cotonou.
Avec le représentant d’Actions & Développement, il/elle part vers Natitingou, le lieu de mission, le lundi en bus le matin. Le trajet dure entre 10h et 12h.
Le trajet de bus retour se fait, toujours accompagné, le dernier samedi. Le/la volontaire pourra le dimanche visiter Cotonou ou ses environs (Ouidah, Ganvié).

Aéroport d'arrivée

Cotonou [Cadjehoun]

Hébergement

Le/la volontaire est logé à l’hôtel Nanto (ex Bourgogne) (chambre et salle de bain individuelles, moustiquaires disponibles)

Matériel disponible sur place

Le matériel mis à la disposition pour la formation est constitué des fournitures de bureau, d’une salle de conférence, d’un tableau padex

Le financement d’une mission

Pourquoi payer pour partir en mission ?

Planète Urgence a fait le choix de s’associer à de petites structures, qui n’ont pas les moyens de rémunérer leurs volontaires mais qui ont un réel besoin d’appui et prend donc le parti de soutenir des associations aux moyens très limités.  En savoir plus.

 

Outre l’organisation logistique, le don mission permet la mise en place d’un réel processus de montage de projet avec le partenaire local. Notre équipe s’assure ainsi du réel impact des missions pour les communautés. Découvrez ce que comprend les frais d’une mission.

 

Par ailleurs, il n’existe pas de financements publics ou institutionnels pour encourager le développement du volontariat international de courte durée sur le thème de la formation professionnelle ou du partage de compétences. C’est pourquoi Planète Urgence demande aux entreprises dans le cadre du Congé Solidaire® et aux volontaires pour les Missions Solidaires de participer aux frais de la mission.

 

Notre Principe de solidarité

Le don mission ne correspond pas au montant réel du coût de la mission choisie par le volontaire mais a été calculé sur la base du coût moyen de nos missions. Nous avons fait ce choix pour ne pas favoriser certaines missions moins coûteuses que d’autres et permettre ainsi à tous nos partenaires de recevoir de manière équitable des volontaires intéressés par leurs actions.

 

Sur le même principe, le financement des offres de volontariat repose lui aussi sur ce concept solidaire : pour une même mission de 2 semaines, le don mission du Congé Solidaire® est plus élevé que celui d’une Mission Solidaire. Le coût des missions résulte en effet d’un équilibre entre ces deux sources de financement permettant ainsi aux personnes ne bénéficiant pas du soutien de leur employeur de partir en mission.

 

Le don ne comprend pas :
– le billet d’avion (dans le cadre d’un Congé Solidaire®, certains employeurs peuvent assumer également le coût)
– les vaccins éventuels,
– le visa éventuel

Tout comme le don mission, ces frais peuvent donner lieu à une défiscalisation.

Les dons de missions, défiscalisable à 66%

Tous les dons de missions ouvrent droit 66% de défiscalisation. Les dons sont déduits du montant de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% pour les particuliers. Ainsi, par exemple, un don de 1 850 € après défiscalisation, reviendra à 629 € pour un particulier. . Les frais entourant la mission sont aussi éligibles à la défiscalisation. En savoir plus

Découvrez si votre employeur est partenaire de planète Urgence

 

 

 

Votre employeur n’est pas encore partenaire du Congé Solidaire® ?

 

Notre service partenaire vous aide à prendre contact avec le service dédié de votre employeur et vous accompagner.  Pour cela, postuler à la mission qui vous intéresse et précisez le nom de votre employeur.

Planète Urgence accompagne les volontaires dans la recherche de financement

Planète Urgence accompagne ses volontaires dans la recherche de financement afin que les missions soient ouvertes à tous. Il est possible de créer une page de collecte/crowdfunding. Tous les dons effectués par son réseau seront déduits du don global sur les sites partenaires de Planète Urgence. Les donateurs bénéficieront d’une déduction fiscale de 66% du montant de leur don en faveur de la mission.

Je postule

Je postule

BE2VC1

Partenaire : Musée Régional de Natitingou


Bénin, Natitingou

GPS : lat 10.2963526
lon 1.3806902000000036


Langues :

Francais


Thématique :

Type d'intervention : Formation pour adultes

Compétences : Art et culture


Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : 1


Durée : 2 semaines

Dates :

📅 31-12-2017 au 30-12-2018

📅 01-01-2019 au 31-12-2019

Consulter le(s) rapport(s) des volontaires partis sur cette mission