Formation en accompagnement éducatif et pédagogique

Retour aux missions

Nos Missions

Formation en accompagnement éducatif et pédagogique

Le but de la mission est de former les professeurs et psychologues de la Fondation CENIT afin de leur donner des clés sur des outils pédagogiques qui contribuent a l'accompagnement des adolescents en difficulté.

Objectifs

L'association Une Option de Plus regroupe 12 associations sur tout le territoire Équatorien, qui sont partenaires de l’association depuis des années.

Un des membres du réseaux UODP nécessite d'une formation en gestion de conflits car ils interviennent auprès des adolescents vulnérables.

Fondé en 1991, CENIT (Centro de la Niñez Trabajadora), membre du réseau UODP, est une organisation qui se consacre au développement de stratégies et de programmes d’action sociale complets pour accueillir les enfants et les adolescents qui se trouvent en situation de danger et de vulnérabilité.

CENIT est un centre de soutien scolaire et de remise à niveau à destination des enfants défavorisés des quartiers sud de Quito.

L’organisation a pour objectif lutter contre le travail des enfants, et améliorer les conditions de vie des enfants et adolescents.

Les bénéficiaires de l’association sont principalement des enfants et adolescents qui viennent des milieux défavorisés.

CENIT reçoit un public difficile. Les éducateurs et éducatrices ne sont toujours pas formé.es à l'accueil et accompagnent en situation de conflit.

L´objectif principal de cette mission est de pouvoir former les professeurs du Centre CENIT, membre du réseau UODP en techniques et outils pédagogiques de médiation et accompagnement des adolescentes.

En effet, les professeurs travaillant au Centre CENIT sont des enseignants du Ministère de l’Education, qui n’ont pas reçu de formation spécifique à la gestion des personnes en situation de vulnérabilité.

En Equateur, ce public est particulièrement délaissé et peu de formations existent afin de former le personnel enseignant. Les professionnels disposant de ces qualifications sont rares, ou coûteux. Ainsi, CENIT ne dispose pas des ressources nécessaires pour mettre en place ce type de formation.

Une formation en techniques de gestion de conflits et médiation permettrait à l'équipe d'améliorer la qualité de l’enseignement et l'accompagnement aux adolescents afin que ces derniers puissent vivre dans des conditions de vie dignes.

Intervention attendue du volontaire

CENIT souhaiterait recevoir une formation en pédagogie et en éducation adaptée qui permettra aux enseignants d’acquérir des compétences en techniques et outils de gestion de conflits et médiation.

Au moins deux missions sont envisagées afin de transmettre aux enseignants.
Dans une première étape, le volontaire travaillera sur les points suivants :

• Adapter les activités individuelles et de groupe pour travailler sur la gestion de la colère, la sensibilité, de la coopération, la solidarité et du civisme afin d’augmenter l’autonomie des enfants et des jeunes.

• Donner des méthodes de gestion de groupe agitée, difficile ; gestion des conflits au sein d’un groupe.

• Travailler sur la gestion de la violence et le civisme

Dans une deuxième étape, le volontaire devra aborder des méthodologies pédagogiques :

• Adopter une pédagogie qui aidera les enfants et les jeunes à réaliser leur potentiel.
• Développer une approche pédagogique et créer un plan éducatif avec des objectifs et des attentes (procédures pédagogiques);
• Gérer l'organisation de l'environnement éducatif dans la structure.

Le volontaire devra être en capacité de préparer une formation pratique ( mises en situation et jeux de rôle), apporter des connaissances théoriques et collaborer avec l'ensemble de l'équipe un plan avec des pistes d'action.

Remarque(s)

La formation sera sur 2 semaines (8 heures de travaille par jour).

Formation pratiques les après-midi et observation au sein des classe le matin.

Type de bénéficiaires

Les bénéficiaires sont adultes, enseignants du Centre CENIT.

Profil des bénéficiaires

Les bénéficiaires sont scolarisés avec diplome universitaire (professeurs, et psychologues).
Agées entre 25 et 60 ans.
Bénéficiaires débutants dans la thématique pédagogique.

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire;Mission Solidaire

Motivation attendue

Le/la volontaire devra faire preuve de dynamisme, créativité, autonomie, adaptation et responsabilité.

Notre partenaire local

Une Option de Plus

Historique

Une option de plus est une ONG franco-équatorienne qui possède une équipe en France et en Equateur: L’association a été créée 2007 par Mickael Newman dans le but de soutenir les initiatives de la société civiles équatorienne.

UPDP se constitue donc en réseau regroupant 13 fondations dans tout le pays. L'ensemble de ces associations viennent en aide de manière directe ou indirecte à près de 3000 personnes.

Ci-dessous la liste des associations membres:


- FUNSIBA : 50 famille bénéficiaires
Clave del Sur : 40 familles bénéficiaires
Melvin Jones : 100 familles bénéficiaires
Mashi Pierre : 60 familles bénéficiaires
Fpanjez : 70 familles bénéficiaires
Las Marías : 60 familles bénéficiaires
Rosa de los vientos : 20 familles bénéficiaires
Patou Solidarité : 30 familles bénéficiaires
Futuro : 120 familles bénéficiaires
Creando Futuro : 30 familles bénéficiaires
Ecuasol : 60 familles bénéficiaires
Prevensud : 100 familles bénéficiaires

- CENIT : 200 familles bénéficiaires


UODP intervient dans 8 régions de l'Equateur: Azuay, El Oro, Esmeraldas, Guayas, Loja, Manabí, Pichincha y Santa Elena. La plupars de ces zone d'intervention sont rurales et pauvrs ou urbaines et marginalisées et connaissent un fort taux de violence; pauvreté, et chomage ainsi que des conditions sanitaires précaires.

Le réseau de UODP travaille avec et pour les populations vulnérables: enfants, jeunes, personnes en situation d'exclusion socio-écomiques et/ou d'handicape, femmes victimes de violences, communautés indigènes et depuis 2016 avec une association d’aide aux victimes du tremblement de terre qui a touché l’Equateur en 2016.

Le bureau de l’association à Quito est tenu par une équipe de 3 volontaires français en Service Civique qui changent tous les ans. UODP soutien le réseau des associations par des cycles de formation, l’intégration de volontaires dans les associations du réseau, et l’aide à la création de projets inter-associatifs afin de mutualiser les forces des membres du réseau.

L'association maintient des liens forts avec la France. Au sein du bureau de Quito sont accueilli plusieurs volontaires français ainsi que dans les associations du réseau (Services Civique et Volontaires de Solidarité International). UODP travaille en lien étroit avec le réseau de coopération français (Ambassade de France, Lycée Français, Alliance Française...).

Son budget est de 17 700 euros en 2016 dont 9000 provienne de donation et recherche de fond, 1500 de cotisation de membres du réseau, 5100 de subventions publiques (reserves parlementaires, fonds des francais à l'étranger)

L'equipe (salariés et volontaires) est composée de 18 personnes.

Accueil et transfert

Un contact de confiance d’Une Option de Plus se chargera d’aller chercher et d’emmener le volontaire en taxi. En fonction du trafic, le voyage dure approximativement 1 heure. Il/elle sera accompagné.e par un membre d’Une Option de Plus.

Moyen de transport entre hébergement et Cenit: Ecovia (Transport public)

Aéroport d'arrivée

Quito Aéroport Mariscal Sucre

Hébergement

A Quito, le/la volontaire logera dans un logement sécurisé situé dans le centre ville dans un hôtel. Il/elle aura une chambre individuelle, une salle de bain avec eau chaude, et une connexion WIFI.
Durant sa mission, le/la volontaire prendra le petit déjeuner et le dîner à l’endroit de son choix. Durant la formation, il prendra ses repas avec les participants.

Matériel disponible sur place

Selon les besoins pour la formation, pourra être mis à disposition du/ de la volontaire, un rétroprojecteur, un ordinateur, tableau ou paperboard, post-it… au sein de Cenit.

Le financement d’une mission

Pourquoi payer pour partir en mission ?

Planète Urgence a fait le choix de s’associer à de petites structures, qui n’ont pas les moyens de rémunérer leurs volontaires mais qui ont un réel besoin d’appui et prend donc le parti de soutenir des associations aux moyens très limités.  En savoir plus.

 

Outre l’organisation logistique, le don mission permet la mise en place d’un réel processus de montage de projet avec le partenaire local. Notre équipe s’assure ainsi du réel impact des missions pour les communautés. Découvrez ce que comprend les frais d’une mission.

 

Par ailleurs, il n’existe pas de financements publics ou institutionnels pour encourager le développement du volontariat international de courte durée sur le thème de la formation professionnelle ou du partage de compétences. C’est pourquoi Planète Urgence demande aux entreprises dans le cadre du Congé Solidaire® et aux volontaires pour les Missions Solidaires de participer aux frais de la mission.

 

Notre Principe de solidarité

Le don mission ne correspond pas au montant réel du coût de la mission choisie par le volontaire mais a été calculé sur la base du coût moyen de nos missions. Nous avons fait ce choix pour ne pas favoriser certaines missions moins coûteuses que d’autres et permettre ainsi à tous nos partenaires de recevoir de manière équitable des volontaires intéressés par leurs actions.

 

Sur le même principe, le financement des offres de volontariat repose lui aussi sur ce concept solidaire : pour une même mission de 2 semaines, le don mission du Congé Solidaire® est plus élevé que celui d’une Mission Solidaire. Le coût des missions résulte en effet d’un équilibre entre ces deux sources de financement permettant ainsi aux personnes ne bénéficiant pas du soutien de leur employeur de partir en mission.

 

Le don ne comprend pas :
– le billet d’avion (dans le cadre d’un Congé Solidaire®, certains employeurs peuvent assumer également le coût)
– les vaccins éventuels,
– le visa éventuel

Tout comme le don mission, ces frais peuvent donner lieu à une défiscalisation.

Les dons de missions, défiscalisable à 66%

Tous les dons de missions ouvrent droit 66% de défiscalisation. Les dons sont déduits du montant de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% pour les particuliers. Ainsi, par exemple, un don de 1 850 € après défiscalisation, reviendra à 629 € pour un particulier. . Les frais entourant la mission sont aussi éligibles à la défiscalisation. En savoir plus

Découvrez si votre employeur est partenaire de planète Urgence

 

 

 

Votre employeur n’est pas encore partenaire du Congé Solidaire® ?

 

Notre service partenaire vous aide à prendre contact avec le service dédié de votre employeur et vous accompagner.  Pour cela, postuler à la mission qui vous intéresse et précisez le nom de votre employeur.

Planète Urgence accompagne les volontaires dans la recherche de financement

Planète Urgence accompagne ses volontaires dans la recherche de financement afin que les missions soient ouvertes à tous. Il est possible de créer une page de collecte/crowdfunding. Tous les dons effectués par son réseau seront déduits du don global sur les sites partenaires de Planète Urgence. Les donateurs bénéficieront d’une déduction fiscale de 66% du montant de leur don en faveur de la mission.

Je postule

Je postule

EQ1DC5

Partenaire : Une Option de Plus


Equateur, Quito

GPS : lat -0.181443
lon -78.464878


Langues :

Espagnol


Thématique : Education

Type d'intervention : Formation pour adultes

Compétences : Management des organisations, Animation et Education


Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : 1


Durée : 2 semaines

Dates : mission disponible toute l'année