Formation des bibliothécaires du centre des Enfants de Soleil d’Antananarivo

Retour aux missions

Nos Missions

Formation des bibliothécaires du centre des Enfants de Soleil d’Antananarivo

Objectifs

Les volontaires formeront les encadrants de la bibliothèque à sa gestion et à son animation. A la fin de la mission les participants seront capables de tenir correctement la bibliothèque et de savoir conseiller les enfants pour la lecture. Cette formation permettra à la structure d’améliorer le niveau de lecture des enfants, de leur fournir une meilleure connaissance du français et d'avoir un espace de distraction et d’épanouissement.

Intervention attendue du volontaire

Lors d'une première mission, une volontaire a travaillé avec les bénéficiaires sur la distingtion des livres, comment choisir un systhème de cotation, comment gérer le stock avec la mise en place d'un inventaire, comment gérer une bibliothèque, l'organiser, ranger les livres et en prendre soin. 270 livres ont été référencés. L'objectif d'EDS était d'ouvrir la bibliothèque aux enfants pour Noël, objectif atteint!
Lors de la seconde mission, il s'agira de revoir quelques éléments concernant l'organisation de la bibliothèque mais l'objectif de la mission sera majoritairement axé sur l'animation en bibliothèque. Le volontaire formera les participants aux techniques d'animation pour faire vivre ce lieu et donner l'envie de lire aux enfants.

Les enfants sont âgés de 4 à 22 ans : 25 enfants entre 4 et 10 ans, 70 enfants entre 11 et 16 ans 53 enfants entre 17 et 22 ans

Remarque(s)

Le volontaire devra avoir :
- le sens de la pédagogie
- de la patience
- des idées d’animations autour du livre.

Le volontaire pourra apporter, grâce à la somme input qui lui sera versée par Planète Urgence (50€), tout le matériel nécessaire à la tenue d’une bibliothèque. Des livres de lecture pour les tous petits, des BD faciles à lire, des magazines, un dictionnaire. Des jeux éducatifs Peuvent être acheté sur place : Colle, scotch, papier cartonné (brillant argenté, or, blanc, noir), peinture, ramette de papier

Type de bénéficiaires

Association les Enfants Du Soleil

Profil des bénéficiaires

Les bénéficiaires seront au nombre de 4 :
- HANITRANIRINA Joséphine (Chef de Foyer)
- RATOVOMBOLOLONA Hobisoa Laurence (Aide Familiale)
- RASIJAMALALA Mélanie Emma Josée (Chef de Foyer)
- RALIVAO Odilon Désirée Rousselle (Aide Familiale)

Les animateurs n’ont aucune formation sur la gestion d’une bibliothèque et très peu de livres sont disponibles.La formation se déroulera en français. Les bénéficiaires ont un niveau de BEPC et plus.

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire;Mission Solidaire

Notre partenaire local

Enfants Du Soleil Madagascar

Historique

Fondée en 1985 par M. Richard, l’ONG française Les Enfants du Soleil est reconnue d’utilité publique et bénéficie d’un accord de siège à Madagascar, délivré le 23 octobre 1995. Il est régulièrement renouvelé tous les deux ans depuis cette date.

L’association a pour mission d’apporter aide et assistance aux enfants des rues en grande détresse à Madagascar. Elle s’intéresse donc en tout premier lieu, aux enfants, qui n’ayant plus de lien avec leurs familles, vivent dans la rue, dans les grandes villes. Son souci est de réinsérer ces jeunes dans la société et d’en faire des citoyens responsables. Elle a pour objectif la réinsertion familiale, sociale et favorise également une insertion professionnelle. Après avoir convaincu les enfants de venir dans un de ses centres d’accueil et d’écoute, les éducateurs tentent de les réinsérer dans leur famille en apportant une aide alimentaire, un suivi scolaire (prise en charge des frais de scolarités avec toute une procédure d’engagement des parents ou familles élargies de l’enfant), médical et psychologique.
Ainsi 327 bénéficiaires ont été réinsérés dans leurs familles depuis 1995, dont 86 à Antsirabe, 113 à Tana, 105 à Fianarantsoa et 23 à Tamatave. Lorsque cela n’est pas possible, et selon une ordonnance de placement provisoire délivrée par un juge d’enfants malgache, les enfants sont alors orientés vers les villages construits par l’Association. Ils y sont accueillis dans un foyer de type maison famille où un couple d’éducateurs, voire un binôme d’éducateurs encadre en permanence une douzaine d’enfants de 5 à 21 ans. Ils y reçoivent une éducation proche de celle d’un jeune malgache vivant au sein d’une famille de revenus modestes, mais demeurée unie. Ils suivent une scolarité normale, bénéficient d’une formation professionnelle et peuvent compter sur l’appui de l’association pour réussir leur entrée dans le monde adulte. Les enfants sont accueillis au Centre à l’âge de 6 à 12 ans et peuvent être pris en charge jusqu’à l’âge de 21 ans. L’association suit actuellement 480 enfants, accueillis dans nos 6 villages actuellement. Cet effectif peut varier d’un mois à l’autre en cas de réinsertion familiale, réinsertion professionnelle. Des enfants peuvent être accueillis au cours de l’année. Ceux qui ont été accueillis en 1995 peuvent ne plus être au centre mais déjà réinsérés.

L’association se préoccupe également des femmes abandonnées dans la rue avec leurs enfants. Les femmes sont accueillies dans des centres d’aide par le travail (CAT) mis en place et gérés par l’association en leur offrant un hébergement et la possibilité de suivre une formation professionnelle (durant laquelle elles perçoivent le produit de la vente des produits fabriqués). Au sein des 3 CAT, basés à Antsirabe, Tana et Fianarantsoa, des crèches accueillent les jeunes enfants de ces femmes accueillies: l’Association accueille actuellement une centaine de femmes et enfants dans les CAT.

Enfin, l’Association prend en charge le fonctionnement de 3 cantines scolaires dans 2 villes, à Fianarantsoa (au sein du CAT) et à Tuléar (sur 3 quartiers de la ville). L’intervention des Enfants du Soleil à Tuléar se concentre sur cette activité de cantines scolaires (l’association participe éventuellement aux frais de scolarité). Cette action permet de protéger les enfants des risques de jour de la rue, de les scolariser et de leur assurer un repas quotidien. 1300 repas sont ainsi servis tous les jours . Ainsi, à travers ces activités, l’association soutient 2400 personnes.

L’association est présente à Tamatave (depuis 2007), Antananarivo (depuis 1998), Fianarantsoa (depuis 1997), Tuléar (depuis 2005) et Antsirabe (depuis 1996) :
- TAMATAVE : avec 300 000 Habitants (en 2014), c'est une ville provinciale importante ayant un fort potentiel économique par la présence du port, l’implantation des entreprises d’exploitation minière et les activités liées à la la raffinerie pétrolière. L’association dispose d’un village de quatre foyers de type familial crée en 2007, un CAE, deux foyers pour grands adolescents. La présence de l’association se justifie dans cette zone car les jeunes en difficulté se détournent facilement des études pour travailler, la présence du port générant beaucoup d’activité, ce qui attire les jeunes. La prostitution est également une menace pour la jeunesse défavorisée.

- FIANARANTSOA : en 2014, la ville compte 200 482 habitants. Dans cette province, l’agriculture tient une place prépondérante. La présence du chemin de fer est un atout économique. Fianarantsoa est considérée comme la capitale intellectuelle de Madagascar. Malgré cela, c’est une ville où le phénomène d’enfants des rues est très marquant, c’est pour cette raison qu’il s’agit du plus gros site d’intervention d’EDS en nombre de bénéficiaires. Le phénomène de la pauvreté est très marquant malgré la richesse et la potentialité économique de la ville. L’association y a développé : deux villages de dix foyers de type familial, un CAE, un CAT, deux foyers de grands adolescents, une cantine scolaire.

- ANTANANARIVO : la population de la capitale de Madagascar est estimée à plus de 2 200 000 en 2014. Antananarivo présente une forte potentialité économique par la présence des différentes industries et de l’aéroport International. Toutefois la ville est surpeuplée, avec un niveau d’insécurité. Le phénomène d’enfants des rues et des familles vivant dans la rue est très marqué, en parti dû au phénomène de l’exode rural. D’où l’implantation de notre site d’intervention à TANA. L’association y a développé deux villages avec neuf foyers. Le premier village a été créé en 1998 et le deuxième en 2000 ; l’association compte un CAE, un CAT et deux foyers de grands adolescents.

- ANTSIRABE : Antsirabe est la troisième plus grande ville de Madagascar. La population est estimée à 257 163 en 2014. L’association y a développé un village de sept foyers de type familial, un CAE, deux CAT, deux foyers de grands adolescents et trois cantines à Tuléar. Les Enfants du Soleil compte actuellement 165 salariés et 180 adhérents. L’association est financée, à 69% par les donateurs particuliers. Le reste étant apporté par des fondations, associations et sociétés.

Accueil et transfert

Le volontaire sera accueilli à l’aéroport par l’équipe de Planète Urgence et mené directement à son hôtel

Aéroport d'arrivée

Antananarivo [Ivato]

Hébergement

Les détails concernant l'hebergement seront donnés lors de la PAD (Preparation au départ)

Matériel disponible sur place

La formation aura lieu dans les locaux d' EDS à Itaosy exactement, en périphérie de Tanà. Le volontaire aura à sa disposition : 6 ordinateurs avec lecteur cd uniquement Internet (disponible au bureau de la responsable du centre Tana) 1 télévision 1 lecteur DVD

Le financement d’une mission

Pourquoi payer pour partir en mission ?

Planète Urgence a fait le choix de s’associer à de petites structures, qui n’ont pas les moyens de rémunérer leurs volontaires mais qui ont un réel besoin d’appui et prend donc le parti de soutenir des associations aux moyens très limités.  En savoir plus.

 

Outre l’organisation logistique, le don mission permet la mise en place d’un réel processus de montage de projet avec le partenaire local. Notre équipe s’assure ainsi du réel impact des missions pour les communautés. Découvrez ce que comprend les frais d’une mission.

 

Par ailleurs, il n’existe pas de financements publics ou institutionnels pour encourager le développement du volontariat international de courte durée sur le thème de la formation professionnelle ou du partage de compétences. C’est pourquoi Planète Urgence demande aux entreprises dans le cadre du Congé Solidaire® et aux volontaires pour les Missions Solidaires de participer aux frais de la mission.

 

Notre Principe de solidarité

Le don mission ne correspond pas au montant réel du coût de la mission choisie par le volontaire mais a été calculé sur la base du coût moyen de nos missions. Nous avons fait ce choix pour ne pas favoriser certaines missions moins coûteuses que d’autres et permettre ainsi à tous nos partenaires de recevoir de manière équitable des volontaires intéressés par leurs actions.

 

Sur le même principe, le financement des offres de volontariat repose lui aussi sur ce concept solidaire: pour une même mission de 2 semaines, le don mission du Congé Solidaire® est plus élevé que celui d’une Mission Solidaire. Le coût des missions résulte en effet d’un équilibre entre ces deux sources de financement permettant ainsi aux personnes ne bénéficiant pas du soutien de leur employeur de partir en mission.

 

Le don ne comprend pas :
– le billet d’avion (dans le cadre d’un Congé Solidaire®, certains employeurs peuvent assumer également le coût)
– les vaccins éventuels,
– le visa éventuel

Les dons de missions, défiscalisable à 66%

Tous les dons de missions ouvrent droit 66% de défiscalisation. Les dons sont déduits du montant de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% pour les particuliers. Ainsi, par exemple, un don de 1 850 € après défiscalisation, reviendra à 629 € pour un particulier. En savoir plus

Découvrez si votre employeur est partenaire de planète Urgence

 

 

 

Votre employeur n’est pas encore partenaire du Congé Solidaire® ?

 

Notre service partenaire vous aide à prendre contact avec le service dédié de votre employeur et vous accompagner.  Pour cela, postuler à la mission qui vous intéresse et précisez le nom de votre employeur.

Planète Urgence accompagne les volontaires dans la recherche de financement

Planète Urgence accompagne ses volontaires dans la recherche de financement afin que les missions soient ouvertes à tous. Il est possible de créer une page de collecte/crowdfunding. Tous les dons effectués par son réseau seront déduits du don global sur les sites partenaires de Planète Urgence. Les donateurs bénéficieront d’une déduction fiscale de 66% du montant de leur don en faveur de la mission.

Je postule

Je postule

MA2CC1

Partenaire : Enfants Du Soleil Madagascar


Madagascar, Antananarivo

GPS : lat -18.87983
lon 47.527607


Langues :

Francais


Thématique : Développement

Type d'intervention : Formation pour adultes

Compétences : Animation et Education


Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : 1


Durée : 2 semaines

Dates :

📅 22-09-2019 au 12-10-2019

Consulter le(s) rapport(s) des volontaires partis sur cette mission