Formation aux gestes de premiers secours à Antananarivo et Mahajanga

Retour aux missions

Nos Missions

Formation aux gestes de premiers secours à Antananarivo et Mahajanga

Objectifs

Former le personnel d’Enda Océan Indien aux gestes de Premiers Secours pour leur permettre d’acquérir les bons réflexes et d’adopter le comportement adapté en attendant l'arrivée des secours organisés. Enda souhaite développer l’autonomie et le comportement citoyen et responsable de ses salariés. Elle souhaite encourager leurs initiatives et leurs démarches de solidarité en leur apportant des savoirs et des savoir-faire leur permettant de réagir efficacement dans des situations imprévues ou d’urgence.

En tant qu’organisme œuvrant dans le secteur social et intervenant sur le terrain, l’équipe d’ENDA et ses partenaires sont souvent en contact avec des individus que ce soient les bénéficiaires, les visiteurs, les prestataires de service, avec le risque de devoir faire face à des situations d’incidents ou d’accidents. Dans le cadre de leurs activités, les équipes d’Enda ont déjà dû faire face à des incidents de santé parmi leurs bénéficiaires : évanouissement de jeunes malades au Centre de Formation ou malaises suites à des violences conjugales à la Cellule d’Ecoute. Il ne s’agit pas de se substituer aux Centres de Santé de Base ou aux médecins de Majungja mais de pouvoir apporter à la victime les premiers gestes en cas de besoin (position latérale de sécurité, manipulation de la victime, etc.)

A ce jour, l’association ne dispose pas de centre d’infirmerie (les ressources actuelles d’ENDA n’en permettent pas la mise en place) et en cas de situation d’urgence, aucun membre de l’association ne maitrise les gestes de premiers secours. A Majunga, les pompiers et les services de garde de la police peuvent intervenir en cas d’urgence : ils sont opérationnels avec cependant des moyens limités. Ce type de formation est disponible auprès de la Croix Rouge ou du Ministère chargé de la Santé Publique mais elles sont difficilement accessibles aux salariés d’Enda, c’est pourquoi l’association a fait appel à Planète Urgence.

Intervention attendue du volontaire

L’intervention du/de la volontaire apportera aux participants les connaissances nécessaires pour assurer la prise en charge d’une victime lors d’un accident et pour exécuter les gestes de premiers secours. Plus précisément, la formation portera sur :

1. L’alerte :
- Savoir transmettre les informations essentielles et mettre en pratique les conseils donnés
- Alerter les secours adaptés à la situation

2. La protection : prendre les mesures nécessaires pour protéger la victime et les témoins

3. Comment réagir en cas de :
- Étouffement de l’individu : Techniques de désobstruction des voies respiratoires
- Saignement: La compression
- Inconscience/ Perte de connaissance : La Position Latérale de Sécurité (PLS)
- Absence de respiration / Arrêt cardiaque : Pratique de la réanimation cardio-pulmonaire et utilisation d’un défibrillateur automatisé externe.
- Malaise : L'observation, les questions permettant l’appréciation du malaise et l’installation en position d’attente
- Traumatisme : Plaie, brûlures, fracture, piqûres,… - Intoxication : Alimentaire, médicamenteuse

4. Prévenir les risques à la maison

Le/la volontaire devra maîtriser les gestes de premiers secours et être capable de transmettre ses connaissances et compétences dans ce domaine. Le/la volontaire fera preuve de patience et d’ouverture d’esprit pendant la formation. Il/elle alternera des présentations théoriques avec des cas de mise en pratique, en privilégiant la participation de chacun.

Remarque(s)

Pendant la semaine à Antananarivo, la formation aura lieu au siège d’Enda, situé à 30 minutes en voiture de la Maison des Volontaire. Le trajet se fera en taxi identifié par Planète Urgence. La mission pour l’équipe d’Enda à Majunga (ville de 250 000 habitants située à 550 km au nord-ouest d’Antananarivo, au bord du canal du Mozambique), se tiendra dans le quartier de Tsaranano, où intervient Enda. Le trajet se fera en taxi, identifié par le partenaire ou avec un véhicule de location. La mission se déroulera du lundi au vendredi de 9h 30 à 12h30 le matin et de 14h à 16h l’après midi, soit 5h par jour.

Type de bénéficiaires

Personnel d’Enda OI d’Antananarivo et Mahajanga et ses partenaires

Profil des bénéficiaires

La mission est organisée pour l’équipe d’Enda à Antananarivo, pour la première semaine, et pour l’équipe de Majunga la deuxième semaine. Les participants seront les chefs de projets, chefs de volets et animateurs La moyenne d’âge de ces groupes est de 34 ans. Des représentants des partenaires d’Enda OI pourront également participer à la formation. La liste définitive sera transmise lors de l’organisation de la mission. Les participants n’ont reçu aucune formation en premier secours.Les participants ont tous un niveau d’étude entre le bac et bac +4. Ils ont un bon niveau de français.

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire;Mission Solidaire

Notre partenaire local

Enda Océan Indien

Historique

Enda océan indien est une antenne autonome de l’ONG internationale enda tiers-monde dont le siège est à Dakar, Sénégal, créée en 1972 par M. Jacques Bugnicourt, un homme politique français. L’antenne Océan Indien a été créée à Antananarivo en 1996. Enda OI intervient en milieu urbain dans les bas quartiers (bidonvilles) dans une logique constante de réponse et d’accompagnement d’initiatives locales afin de lutter contre la pauvreté et contre l’exclusion sociale, avec pour objectif de promouvoir une vision de la ville ouverte à chacun, y compris aux populations les plus démunies.
Depuis sa création, l’ONG a œuvré pour la réinsertion sociale et professionnelle des jeunes en situation difficile, la formation des acteurs sociaux, l’amélioration de l’habitat des familles très démunies et la gestion des ordures ménagères, la lutte contre les violences conjugales.

Enda intervient principalement dans les bas quartiers d’Antananarivo. Quartiers facilement inondables où les infrastructures publiques en matière d’assainissement, de santé et les services publics, d’habitation sont faiblement présents. Ces endroits se trouvent souvent surpeuplés. Elle compte également une Antenne dans la ville de Mahajanga, ville secondaire de Madagascar durement touchée par la crise politique et économique de 2009 qui a entrainé la fermeture de nombreuses usines, entrainant une augmentation du chômage, du secteur informel et une forte paupérisation des habitants. Près de la moitié des urbains vivaient alors en dessous du seuil de pauvreté.

Aujourd’hui à Antananarivo et Mahajanga, Enda OI met en œuvre six programmes principaux qui sont :
- l’accompagnement des jeunes en situation difficile vers la réinsertion sociale et professionnelle (depuis 1996)
- la formation des travailleurs sociaux (depuis 1998)
- la prévention et la lutte contre la violence conjugale (depuis 2008)
- l’assainissement durable des quartiers (depuis 2005)
- l’amélioration de l’habitat des familles démunies (depuis 2001)
- depuis novembre 2013 après une phase d’étude de deux ans un projet d’hôtel école qui forme des jeunes en difficultés à devenir des professionnels en hôtellerie.
Les bénéficiaires de l’action d’ENDA OI sont à fin janvier 2014 :
- 500 familles soutenues par le projet d’amélioration de l’habitat
- 60 familles suivies dans le cadre du projet d’accès aux latrines
- 500 emplois créés grâce à la mise en place de comité de pré-collecte des déchets
- 300 jeunes en moyenne fréquentent régulièrement nos 4 centres d’accueil de jour
- 300 femmes victimes de violences conjugales accompagnées annuellement par Enda ou une autre structure, membre du réseau, formée par Enda
- 25 jeunes en formation à l’hôtel-école.

Enda reçoit un soutien financier de bailleurs multiples : Union Européenne, AFD, Ville de Paris, Fondation Auteuil, Fondation Pro Victimis, Helvetas, Lyon’s club, Fondation Nicolas Hulot, Ircod. ENDA OI bénéficie également de soutien matériel, technique ou autre grâce au partenariat avec des établissements divers qui sont intéressés par le projet : Holcim, Carlton.

Au total, 135 personnels travaillent aujourd’hui pour ENDA OI à Madagascar, dont 110 au siège à Antananarivo et 20 auprès de l’antenne de Mahajanga. L’un d’entre eux est bénévole, tous les autres sont salariés.

Accueil et transfert

A l’arrivée du/de la volontaire à l’aéroport international d’Antananarivo, un chauffeur mandaté par Planète Urgence l’accueillera. Il le/la conduira à son hôtel (Durée du trajet : 40 minutes) La première semaine se déroulera à Antananarivo et la deuxième semaine à Majunga. Le transfert vers Majunga se fera le samedi ou le dimanche, à la fin de la première semaine, par une compagnie de minibus qui propose des véhicules vérifiés, climatisés et un départ à l’heure. Le voyage dure 8 heures. A Majunga, le jour de l’arrivée du volontaire, un membre de l’équipe, muni d’une pancarte, assurera l’accueil, et le conduira à son hôtel, avec le taxi prestataire d’Enda. A Antananarivo et à Majunga, chaque jour, le transport entre le lieu d’hébergement et le lieu de mission se fera avec un taxi ou un véhicule de location, choisi par Enda.Le trajet durera 15 minutes. A la fin de la mission, le/la volontaire partira de Majunga le samedi, pour retourner à Antananarivo.

Aéroport d'arrivée

Antananarivo [Ivato]

Hébergement

L’hébergement sera communiqué lors de la PAD.

Matériel disponible sur place

A Antananarivo, la formation aura lieu dans la salle de formation d’Enda OI, comprenant un tableau blanc, un tableau à flip charts, un ordinateur pour 3 participants. A Majunga, le bureau dispose d’une salle de réunion ventilée avec un tableau blanc. Le bureau est équipé de six ordinateurs (Windows 2007), deux imprimantes, deux vidéoprojecteurs, deux tableaux à craies. Les matériels disponibles sont: des flip charts, des markers, un vidéo projecteur, un lap top, un tableau. Enda ne dispose d’aucun matériel pour la réalisation d’une formation aux 1ers secours. Du matériel est en revanche disponible à la Maison des Volontaires : il pourra être utilisé pour la formation.

Le financement d’une mission

Pourquoi payer pour partir en mission ?

Planète Urgence a fait le choix de s’associer à de petites structures, qui n’ont pas les moyens de rémunérer leurs volontaires mais qui ont un réel besoin d’appui et prend donc le parti de soutenir des associations aux moyens très limités.  En savoir plus.

 

Outre l’organisation logistique, le don mission permet la mise en place d’un réel processus de montage de projet avec le partenaire local. Notre équipe s’assure ainsi du réel impact des missions pour les communautés. Découvrez ce que comprend les frais d’une mission.

 

Par ailleurs, il n’existe pas de financements publics ou institutionnels pour encourager le développement du volontariat international de courte durée sur le thème de la formation professionnelle ou du partage de compétences. C’est pourquoi Planète Urgence demande aux entreprises dans le cadre du Congé Solidaire® et aux volontaires pour les Missions Solidaires de participer aux frais de la mission.

 

Notre Principe de solidarité

Le don mission ne correspond pas au montant réel du coût de la mission choisie par le volontaire mais a été calculé sur la base du coût moyen de nos missions. Nous avons fait ce choix pour ne pas favoriser certaines missions moins coûteuses que d’autres et permettre ainsi à tous nos partenaires de recevoir de manière équitable des volontaires intéressés par leurs actions.

 

Sur le même principe, le financement des offres de volontariat repose lui aussi sur ce concept solidaire: pour une même mission de 2 semaines, le don mission du Congé Solidaire® est plus élevé que celui d’une Mission Solidaire. Le coût des missions résulte en effet d’un équilibre entre ces deux sources de financement permettant ainsi aux personnes ne bénéficiant pas du soutien de leur employeur de partir en mission.

 

Le don ne comprend pas :
– le billet d’avion (dans le cadre d’un Congé Solidaire®, certains employeurs peuvent assumer également le coût)
– les vaccins éventuels,
– le visa éventuel

Les dons de missions, défiscalisable à 66%

Tous les dons de missions ouvrent droit 66% de défiscalisation. Les dons sont déduits du montant de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% pour les particuliers. Ainsi, par exemple, un don de 1 850 € après défiscalisation, reviendra à 629 € pour un particulier. En savoir plus

Découvrez si votre employeur est partenaire de planète Urgence

 

 

 

Votre employeur n’est pas encore partenaire du Congé Solidaire® ?

 

Notre service partenaire vous aide à prendre contact avec le service dédié de votre employeur et vous accompagner.  Pour cela, postuler à la mission qui vous intéresse et précisez le nom de votre employeur.

Planète Urgence accompagne les volontaires dans la recherche de financement

Planète Urgence accompagne ses volontaires dans la recherche de financement afin que les missions soient ouvertes à tous. Il est possible de créer une page de collecte/crowdfunding. Tous les dons effectués par son réseau seront déduits du don global sur les sites partenaires de Planète Urgence. Les donateurs bénéficieront d’une déduction fiscale de 66% du montant de leur don en faveur de la mission.

Je postule

Je postule

MA2BC1

Partenaire : Enda Océan Indien


Madagascar, Antananarivo et Mahajanga

GPS : lat -18.882368
lon 47.522811


Langues :

Francais


Thématique : Education

Type d'intervention : Formation pour adultes

Compétences : Animation et Education


Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : 1


Durée : 2 semaines

Dates :

📅 01-01-2019 au 30-11-2019