Contribution à l’inventaire et suivi des espèces d’oiseaux de l’Aire Protégée Communautaire de Gnanhouizounmè

Contribution à l’inventaire et suivi des espèces d’oiseaux de l’Aire Protégée Communautaire de Gnanhouizounmè

Mission d’inventaire et d’étude de la diversité des oiseaux de l’Aire Protégée Communautaire de Gnanhouizounmè.

Objectifs

L’Aire Protégée Communautaire de Gnanhouizounmè constitue l’une des priorités du département de suivi écologique de l’ODDB-ONG pour l’année 2022. En effet, une meilleure connaissance des espèces d’oiseaux présentes dans cette forêt permettra d’accroitre les données sur la faune qu’abrite l’Aire protégée, de connaitre les espèces menacées afin de mieux les protéger. L’écosystème abrite également, à certaines périodes de l’année, des espèces migratrices. Ceci constituerait une source importante de connaissance et aussi pour développer l’écotourisme basée sur l’observation et la photographie des oiseaux.
Cela augmentera la visibilité de l’ONG et aussi d’améliorer les possibilités de financement pour les recherches et d’autre part permettra aux acteurs professionnels de venir pour les travaux de recherche (étudiants, ornithologues, etc).
Le choix a été porté sur Planète Urgence pour cette demande parce qu’elle partage avec l’ODDB la noble mission de la conservation durable de la diversité biologique. Par ailleurs plusieurs ONGs actives dans les mêmes domaines d’activités que l’ODDB-ONG ont fortement recommandée Planète Urgence pour l’efficacité et le sérieux des volontaires qui collaborent avec eux pour divers projets et interventions dans le monde.

Intervention attendue du volontaire

Les volontaires feront l’inventaire des oiseaux en opérant au moins 7 heures d’observation par jour. Ils se serviront d’une fiche de collecte de données ornithologiques préalablement conçue par l’organisation. Le volontaire sera préalablement formé sur la méthode à utiliser s’il ne s’y connait pas. Les guides d’identification des oiseaux seront mis à sa disposition pour faciliter l’identification des espèces observées. Un enregistreur vocal sera également mis à sa disposition pour enregistrer les chants des oiseaux et les identifier plus tard. Après la collecte des données, les volontaires auront à enregistrer les fiches, traiter les photos et enfin passer à l’identification.
Les données ainsi collectées lors de ces inventaires permettront de constituer une base pour les oiseaux de l’aire communautaire de Gnanhouizounmè et permettront également de ressortir la répartition des populations d’oiseaux.
Pour avoir une idée sur les oiseaux présents en Afrique et en particulier au Benin: http://www.oiseaux.net/, section « Oiseaux du Monde » et « Afrique ’’ ensuite choisi ’Benin »

Remarque(s)

Le déplacement vers les lieux d’observation se fait à pied. En saison pluvieuse, la pirogue sera le moyen de déplacement avec présence obligatoire de gilets de sauvetage. Il n’y a pas une grande distance entre le logement/ restauration et le lieu de la collecte des données sur les amphibiens et anoures (Maximum 1,5 km). Les déplacements à moto se feront exclusivement pour se déplacer d’un ilot forestier à un autre dans le village. L’organisation dispose d’une moto de terrain munie de casques (pour le conducteur et passager).

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire;Mission Solidaire

Nombre de volontaires requis

De 2 à volontaires

Notre partenaire local

ODDB

Historique

L’ Organisation pour le Développement Durable et la Biodiversité (ODDB-ONG) a été créée le 13 Janvier 2011 sur l’initiative de jeunes béninois passionnés de la nature.
Ces jeunes béninois étaient tous convaincus qu’il n’y aurait pas de développement durable sans une implication et une responsabilisation des communautés locales dans la gestion des ressources naturelles.

En effet, le constat fait durant les travaux de terrains de leurs mémoires de fin de formation à l’université et leurs différentes expériences professionnelles montraient l’insuffisance d’actions concrètes sur le terrain pour accompagner les populations pour leur autonomisation et l’utilisation durable des ressources biologiques.
Par ailleurs, les approches utilisées pour résoudre les problèmes de dégradation du cadre de vie, la perte de la biodiversité et la pauvreté étaient inadaptées.
L’Organisation a été créée pour impulser une dynamique de développement durable par une gestion harmonieuse et équitable des ressources biologiques. L’ODDB veut bâtir un monde où les peuples vivent en harmonie avec la nature dans la dignité, la sécurité et l’autonomie.

L’ODDB-ONG conduit depuis 2012 en collaboration avec les populations des villages de Gnanhouizounmè et de Kikélé un programme de conservation de la biodiversité des forêts communautaires Gnanhouizoun et Kikélé.

Depuis 2016, l’ODDB-ONG cogère le Sanctuaire des singes de Drabo-Gbo avec l’IITA-Benin.

Quatre principaux projets caractérisent actuellement ODDB dans trois localités différentes du pays. Il s’agit de :
? Conservation durable et valorisation de la biodiversité de la forêt Gnanhouizoun
? Le Projet d’Education Environnementale et de formation
? Conservation durable et valorisation de la biodiversité de la forêt sacrée de Kikélé
? Gestion du sanctuaire des singes de Drabo-Gbo
Tout au long de l’année, les activités de recherche se déroulent sur nos différents sites d’interventions.

Ces activités se résument en :
– Accueil et gestion des écotouristes sur nos sites ;
– Conduite d’un programme permanent d’éducation environnementale pour les écoles primaires et collèges situées autour des sites d’intervention ;
– Suivi permanent de la faune au moyen des méthodes conventionnelles et des photo-pièges ;
– Accueil et gestion de stagiaires travaillant sur divers thématiques de la gestion des ressources naturelles ou des thématiques connexes ;
-renforcement des capacités des populations dans différents domaines ;
-Participation de l’ODDB-ONG à diverses rencontres nationales et internationales sur les questions relatives à la conservation de la biodiversité, les ODD, le leadership et/ou les changements climatiques.

L’ONG est animée par une équipe de 3 salariés et de 5 Bénévoles. A ce jour, nous disposons de 17 adhérents.

Nos actions sont financées grâce à plusieurs sources de financement. Le financement propre de l’ONG grâce aux cotisations des membres, les candidatures aux appels à projets et les dons/ de particuliers. On peut citer entre autres :

L’ONG dispose de partenaires qui aident dans la réalisation des projets. Certains partenaires apportent de l’aide matériel de terrain (par exemple IDEA WILD), d’autres pour la construction de salle d’éducation environnementale (Ambassade d’Allemagne au Benin), d’autres partenaires nous aident avec leurs locaux pour les différentes formations que nous organisons (ISFOP ; IITA). Nous avons également les mairies de nos différentes zones d’intervention qui nous aident de par leur présence et la mise à disposition de salle pour la formation des populations lors des formations ou des séances de sensibilisation.

Accueil et transfert

Un représentant de l’organisation se charge d’accueillir le/la volontaire à l’aéroport. Le déplacement du volontaire se fera soit dans un véhicule de l’ODDB-ONG ou par transport en commun dans un taxi. Au cas où le volontaire arrive le soir /nuit, le volontaire passera la première nuit à Cotonou. Le lendemain matin, le transfert pour Gnanhouizounmè se fera (3h30 de trajet)

Aéroport d’arrivée

Aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou

Hébergement

Le volontaire sera hébergé soit à l’auberge 20H VIN (Fidjrossè) ou au Guesthouse les Cocotiers (Cadjehoun) où l’ODDB-ONG a l’habitude d’héberger les touristes/volontaires à Cotonou. Il est situé respectivement à 15 min et 10 min de voiture de l’Aéroport de Cotonou.
Le/la volontaire est logé dans le village Gnanhouizounmè au Centre d’Education et de Tourisme (CET), un bâtiment en matériaux définitif, utilise pour l’hébergement des touristes dans le village.
Le CET dispose de 4 dortoirs non climatisées apprêtée pour touristes /visiteurs avec possibilité d’installer des tentes dans les chambres. La chambre peut être partagée par le binôme des volontaires (avec moustiquaire). La salle de bain et le WC disonibles dans chaque dortoirs. La douche se fait au seau. Pas d’accès direct à l’électricité mais il y a possibilité d’allumer un groupe électrogène. Le logement est bien sécurisé et toutes les portes du bâtiment disposent de clefs.
Nous disposons d’une équipe pour la cuisine. Cette équipe se chargera de la nourriture du volontaire matin, midi et soir selon la préférence de ce dernier ou sur proposition de mets locaux par l’Equipe

Matériel disponible sur place

L’organisation mettra à la disposition des volontaires tout le matériel de terrain nécessaire : GPS, guides d’identification des lézards, serpents et tortues, appareil photo, carnet de notes, filet fauchoir, bocaux, gants, etc. Les volontaires peuvent également apporter leurs matériels s’ils en possèdent

Je postule

Je postule

BE3VC4

Partenaire : ODDB

B, Bonou

GPS : lat
lon

Langues :

Francais

Thématique : Environnement

Type d’intervention : Protection à la biodiversité

Compétences : Biodiversité

Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : de 2 à 4 volontaires

Durée : 2 semaines

Mission disponible toute l’année

Nos missions

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.