Contribution à l’inventaire des espèces de papillon dans la Réserve du Sitatunga

Retour aux missions

Nos Missions

Contribution à l’inventaire des espèces de papillon dans la Réserve du Sitatunga

Objectifs

Participer à l’inventaire des papillons de la Réserve Naturelle de la Vallée du Sitatunga.

CREDI-ONG s’est assigné pour mission d’opérer le suivi écologique de la réserve Naturelle du SItatunga.
Pour atteindre cet objectif, il s’appuie essentiellement sur des activités d’inventaires et de dénombrements de toutes les espèces afin de mieux les mettre en valeur et de les intégrer dans un plan global de protection de la richesse de la zone.
Ce travail est actuellement à la charge du Service « Suivi de la Biodiversité » composé de deux salariés.
Le territoire étant trop vaste et la diversité trop importante pour cette petite équipe, il s’impose de la renforcer par des « amoureux de la nature », de la photo et le cas échéant des spécialistes du domaine.

De façon spécifique, il s’agira de :
- Contribuer à mieux connaître la diversité des papillons de la Réserve
- Constituer une base de données photos de qualité suffisante afin d’identifier l’ensemble des espèces de la Réserve.
- Cette base de données pourra servir d’éléments constitutifs d’outils pédagogiques dédiés à protection de l’environnement de la biodiversité locale (dépliants, petits magazines, conception d'un guide des insectes de la Vallée / ces outils seront dédiés aux jeunes membres des CPN (Club Connaître et Protéger la Nature) de la Vallée et aux établissements scolaires afin de contribuer à l’éducation environnementale des apprenants).

Intervention attendue du volontaire

Le/la volontaire fera deux sorties de capture par jour sur des sites prédéfinis.
Le(la) volontaire doit être patient(e), endurant(e), se lever tôt parfois, marcher en pleine nature et parfois sous le soleil.
Le/la volontaire a à sa disposition une fiche de terrain conçue par l’organisation pour la collecte de données (qui leur sera présentée pendant la formation).
Le/la volontaire participe ensuite à l’enregistrement des fiches, au traitement des photos et à l’identification des espèces de papillons recensés.
Les données collectées sur les fiches permettront d’alimenter une base de données permettant de mieux connaître la répartition des populations de papillons de la Réserve.

Plusieurs missions par an avec plusieurs volontaires sont nécessaires pour atteindre les objectifs poursuivis.

Remarque(s)

Les volontaires doivent être patients, endurants, se lever tôt, aimer marcher en pleine nature, sous le soleil (il fait chaud) et en portant le matériel photographique (attention à ce que ce ne soit pas trop lourd).
Ils doivent avoir l'habitude de marcher (il y a beaucoup de marche).
Le/la volontaire doit apporter des vêtements longs (pour les matins ou soirées fraîches et contre les moustiques).
Pendant la saison des pluies d'avril à novembre, le/la volontaire doit apporter des chaussures hermétiques ou des bottes, un sac étanche et un imperméable.

L'équipe de CREDI-ONG étant en congé au mois d'août, il n'est pas possible d'organiser de mission en août.

Le déplacement vers le lieu d’observation se fait à pied ou à vélo (pour les courtes distances au sein de la réserve), ou bien à moto (conduite par un chauffeur, port du casque obligatoire). Pour les déplacements en pirogue (lors de certains déplacements dédiés à l’observation), la présence de gilets de sauvetage est obligatoire.

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire;Mission Solidaire

Notre partenaire local

CREDI-ONG

Historique

Le Centre Régional de Recherche et d'Education pour un Développement Intégré est née de la rencontre entre deux ingénieurs agronomes Martial (Directeur Exécutif) et Damien (Directeur Adjoint) en 2003.

L’ONG s’est fixée trois missions :
1/La promotion de l’aquaculture intégrée : CREDI-ONG a initié et assure la Présidence du Réseau National des Pisciculteurs du Bénin en 2008 dont l’objectif est de participer à la structuration de la filière, à la défense de ses intérêts devant l’Etat et ses partenaires techniques et financiers, et à son savoir par des travaux de recherche appliquée. De plus elle exploite une ferme aquacole où elle élève tilapia, silure et poisson d’aquarium. L’aquaculture est une alternative à la pêche : en effet elle assure la reproduction des poissons qu’elle vend ensuite.
2/ la Promotion d’une agriculture paysanne respectueuse de la nature, des Hommes et des tissus sociaux ruraux. La ferme de CREDI-ONG comprend une unité de démonstration de techniques agroécologiques en maraîchage et cultures vivrières. CREDI-ONG anime également un Club d’Initiative Agroécologique regroupant une quinzaine de producteurs. Elle occupe le Secrétariat Général de la Fédération agro écologique du Bénin. Enfin elle anime chaque année le festival de films AlimenTERRE au Bénin (festival de films documentaires consacré à la production et à l’alimentation, lancé par le Comité Français pour la Solidarité Internationale en 2007).
3/ La protection de l’environnement : CREDI ONG a créé et gère depuis 2007 la Réserve Naturelle communautaire de la Vallée du Sitatunga qui abrite plus de 600 espèces animales et végétales sur 5 000 ha de zone humide (1000 ha ont déjà le statut de réserve). La zone est inscrite au répertoire international des zones humides « RAMSAR ». CREDI ONG y accueille (gratuitement ou à titre payant) des élèves et le grand public (environ 1000 personnes par an) dans un objectif pédagogique : c’est le « musée vert ». Elle anime la Confrérie des chasseurs du territoire, un Conseil des Chefs de Villages et le Comité Territorial de Gestion de la Réserve qui regroupent des représentants des 22 villages et des 30 000 habitants de la zone et enfin es Clubs Connaître et Protéger la Nature. Elle est en charge également du suivi écologique de la Réserve.

L’ONG est animée par une équipe de 16 salariés (dont 3 femmes et 13 hommes). Elle est financée à 80 % par des subventions et à 20 % par de l’autofinancement (vente des produits de la ferme, de prestation diverses et de recettes touristiques).
Ses partenaires actuels sont : le Fond Français pour l’Environnement Mondial, l’ Union internationale pour la conservation de la nature- Pays-Bas, Pain pour le Monde. Enfin, CREDI-ONG a mis en place un cadre d’échanges avec le lycée agricole de la Ricarde en Camargue.

Accueil et transfert

Le/la volontaire sera accueilli/e à l'aéroport et conduit/e en voiture à son lieu de mission par un membre de CREDI ONG.
Il passera une première nuit à Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi (hôtel La Tropicale) d’où il prendra départ pour la localité le lendemain matin.
La durée du trajet sera d’une heure et demie.

Aéroport d'arrivée

Cotonou [Cadjehoun]

Hébergement

Le volontaire sera hébergé au Relais de la Sitatunga à Zinvié.
Le volontaire disposera d'une chambre individuelle fermant à clé et gardée, ventilée avec douche et sanitaire interne. Le lit est doté d'une moustiquaire.
La chambre n'est ni ventilée, ni climatisée, mais bio-climatisée (il y fait frais en raison d'un toit de paille et de cloisons en « raphia », genre de palmier que l'on rencontre dans les milieux marécageux et le long des fleuves).
Concernant l'accès à l'électricité, le volontaire dispose d'un accès l'électricité.
Le volontaire sera joignable par téléphone, la zone est bien couverte par les différents réseaux téléphoniques béninois et un téléphone portable sera mis à disposition.

Matériel disponible sur place

Le/La volontaire a à sa disposition un GPS, un drap blanc et un projecteur, un filet fauchoir, un ordinateur portable, un appareil photo, un livre d’identification et tout le matériel de l’organisation nécessaire.

Le/la volontaire devra prévoir les supports d'activités utiles dans le cadre de la mission.
L’idéal est que le volontaire apporte son matériel photographique voir ordinateur portable (ce pour permettre à un maximum de personnes de travailler en même temps).
Prévoir des vêtements long pour les matinées/soirées fraiches et se protéger des moustiques sont les bienvenus.

Le financement d’une mission

Pourquoi payer pour partir en mission ?

Planète Urgence a fait le choix de s’associer à de petites structures, qui n’ont pas les moyens de rémunérer leurs volontaires mais qui ont un réel besoin d’appui et prend donc le parti de soutenir des associations aux moyens très limités.  En savoir plus.

 

Outre l’organisation logistique, le don mission permet la mise en place d’un réel processus de montage de projet avec le partenaire local. Notre équipe s’assure ainsi du réel impact des missions pour les communautés. Découvrez ce que comprend les frais d’une mission.

 

Par ailleurs, il n’existe pas de financements publics ou institutionnels pour encourager le développement du volontariat international de courte durée sur le thème de la formation professionnelle ou du partage de compétences. C’est pourquoi Planète Urgence demande aux entreprises dans le cadre du Congé Solidaire® et aux volontaires pour les Missions Solidaires de participer aux frais de la mission.

 

Notre Principe de solidarité

Le don mission ne correspond pas au montant réel du coût de la mission choisie par le volontaire mais a été calculé sur la base du coût moyen de nos missions. Nous avons fait ce choix pour ne pas favoriser certaines missions moins coûteuses que d’autres et permettre ainsi à tous nos partenaires de recevoir de manière équitable des volontaires intéressés par leurs actions.

 

Sur le même principe, le financement des offres de volontariat repose lui aussi sur ce concept solidaire : pour une même mission de 2 semaines, le don mission du Congé Solidaire® est plus élevé que celui d’une Mission Solidaire. Le coût des missions résulte en effet d’un équilibre entre ces deux sources de financement permettant ainsi aux personnes ne bénéficiant pas du soutien de leur employeur de partir en mission.

 

Le don ne comprend pas :
– le billet d’avion (dans le cadre d’un Congé Solidaire®, certains employeurs peuvent assumer également le coût)
– les vaccins éventuels,
– le visa éventuel

Tout comme le don mission, ces frais peuvent donner lieu à une défiscalisation.

Les dons de missions, défiscalisable à 66%

Tous les dons de missions ouvrent droit 66% de défiscalisation. Les dons sont déduits du montant de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% pour les particuliers. Ainsi, par exemple, un don de 1 850 € après défiscalisation, reviendra à 629 € pour un particulier. . Les frais entourant la mission sont aussi éligibles à la défiscalisation. En savoir plus

Découvrez si votre employeur est partenaire de planète Urgence

 

 

 

Votre employeur n’est pas encore partenaire du Congé Solidaire® ?

 

Notre service partenaire vous aide à prendre contact avec le service dédié de votre employeur et vous accompagner.  Pour cela, postuler à la mission qui vous intéresse et précisez le nom de votre employeur.

Planète Urgence accompagne les volontaires dans la recherche de financement

Planète Urgence accompagne ses volontaires dans la recherche de financement afin que les missions soient ouvertes à tous. Il est possible de créer une page de collecte/crowdfunding. Tous les dons effectués par son réseau seront déduits du don global sur les sites partenaires de Planète Urgence. Les donateurs bénéficieront d’une déduction fiscale de 66% du montant de leur don en faveur de la mission.

Je postule

Je postule

BE1TC4

Partenaire : CREDI-ONG


Bénin, Zinvié

GPS : lat 6.616667
lon 2.35


Langues :

Francais


Thématique :

Type d'intervention : Protection à la biodiversité

Compétences : Biodiversité


Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : de 1 à 2 volontaires


Durée : 2 semaines

Dates :

📅 02-02-2020 au 20-12-2020