Conseil pour créer une filière ananas au Bénin

Retour aux missions

Nos Missions

Conseil pour créer une filière ananas au Bénin

Objectifs

Accompagner l’Union des Groupements des Producteurs d’Ananas dans l’identification d’un marché de l’ananas.
La production de l’ananas, auparavant très florissante dans le département du Mono, a connu une baisse drastique.
En 2009 et 2010, l’UGPA a mené un projet pilote, sur deux hectares, pour relancer la production d’ananas. Ils étaient distribués par l’entreprise « fruit d’or ». Le résultat était positif.

Par contre l’expérience a mis en lumière les difficultés qui constituent un frein à la production et à l’écoulement de l’ananas au Bénin et expliquent la baisse de la production :
- en amont : accès aux intrants, utilisation des rejets d’ananas pour les futures récoltes, faible capacité d’investissement,
- en aval : identification de débouchés, incapacités des producteurs à négocier autour d’un prix équitable, limites de la distribution.

Cette mission se concentre sur les difficultés de l’aval de la production. Le GEA a fait appel à Planète Urgence : cette compétence est rare au Bénin ; peu ont à la fois les diplômes et l’expérience ; et leurs conseils sont donc chers et pas toujours efficaces.

Intervention attendue du volontaire

La mission comprend deux volets :
- un volet formation : le/la volontaire expliquera les techniques d’études de marché, et d’évaluation de leur potentiel, et présentera les éléments sur lesquels reposent une filière agricole (production, transformation/valorisation, distribution).
- un volet conseil : le/la volontaire conseillera l’UGPA pour la création d’une filière ananas, l’identification d’un marché compétitif et la création de relais de distribution.

Attention : le/la volontaire devra se reposer sur des concepts simples, adaptés aux participants de la mission.

Remarque(s)

La mission peut avoir lieu de janvier à mars. Elle se déroule de 09h à 14h.

Type de bénéficiaires

Producteurs et productrice d’ananas de l’UGPA - Mono

Profil des bénéficiaires

La formation sera donnée aux responsables de groupements de producteurs qui pourront à leur tour restituer cette formation avec l’appui d’un animateur/animatrice à leurs membres.
Pour la mission, les responsables de groupements qui savent lire et écrire le français seront sélectionnés. Ils ont entre 20 et 50 ans.
Les productrices/producteurs ont le niveau CEP (certificat d’études primaires).Ils souhaitent relancer la production d’ananas dans le département du Mono.

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire;Mission Solidaire

Notre partenaire local

Groupement des Exploitants Agricoles

Historique

Créé en 1993 par les productrices et producteurs agricoles, le Groupement des Exploitants Agricoles (GEA) est une association dont la mission est de venir en aide à la aux agriculteurs. Basé à Porto-Novo mais intervenant sur tout le territoire national, le GEA Bénin dispose actuellement de 14 salariés et de 11 bénévoles (techniciens qui accompagnent les producteurs à la base et coordinateurs). Elle fédère, contre une adhésion de cent mille FCFA (150€), 17 associations d’agriculteurs réunis selon leur filière ou le département de leur exploitation et représente ainsi plus de trente-deux mille agriculteurs. La liste des membres est publiée sur leur site : http://www.geabenin.org/organisation.html Son objectif est d’une part d’accompagner le développement durable des exploitations agricoles de ses membres et d’autre part de défendre leurs intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux. Pour renforcer les capacités de ses membres, il promeut par exemple les itinéraires de « Gestion Intégrée de la Fertilité des Sols » qui permet de diminuer la pollution due aux intrants chimiques et d’améliorer les rendements, et appuie la création de filières de plantes aromatiques ou de fruits. En fait soit le GEA initie des projets liés à des opportunités et à des partenariats, soit répond à la demande de ses membres. Le GEA reçoit également l’aide technique et financière de partenaires institutionnels comme le Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche, de bailleurs internationaux dont la coopération états-unienne, et des Nations Unies, d’ONG (Oxfam Québec, Planet finance) ou de centres de recherche : Centre International pour la Fertilité des sols et le Développement Agricole. Ainsi le budget de GEA Bénin de l’année 2013 s’élève à 94 325 284 FCFA (environ 140 000€). L’Union des Groupements des Producteurs d’Ananas du Mono (UGPA) est un des membres du GEA. Le Mono est un département du sud-ouest du Bénin. C’est la première coalition de 31 groupements de producteurs d’ananas au Bénin. Créée en 1998, elle compte 500 membres dont 200 femmes qui produisent 6 250 tonnes par an et le vendent au prix de 90FCFA/kg (14 centimes d’Euros)

Accueil et transfert

Le/la volontaire devra partir de France le dimanche. Arrivé(e) le soir, il/elle sera accueilli(e) par un membre de l'association GEA Bénin et accompagné(e) à l'hôtel pour une première nuit à Cotonou.
Avec le représentant de GEA, il/elle part vers Comé, le lieu de mission, le lundi le matin dans un véhicule loué pour la circonstance. Le trajet dure 2h.
Le trajet de retour se fait, toujours accompagné, le dernier samedi. Le/la volontaire pourra le dernier dimanche visiter Cotonou ou ses environs.

Aéroport d'arrivée

Cotonou [Cadjehoun]

Hébergement

Le/la volontaire sera logé à l’hôtel MANDELA de Comè (un lit deux places, moustiquaire disponible, salle de bain individuelle). Il/elle prend ses repas à l’hôtel.
La distance qui sépare la résidence du volontaire au lieu de mission est de 50m. Les déplacements se font donc à pied.

Matériel disponible sur place

La formation aura lieu à l’Ecole Primaire Publique Azannou en période scolaire ou au centre des jeunes de Comè.
Le/la volontaire disposera de tables et bancs, de tableau. Il est prévu un tableau flip chart pour la formation.

Le financement d’une mission

Pourquoi payer pour partir en mission ?

Planète Urgence a fait le choix de s’associer à de petites structures, qui n’ont pas les moyens de rémunérer leurs volontaires mais qui ont un réel besoin d’appui et prend donc le parti de soutenir des associations aux moyens très limités.  En savoir plus.

 

Outre l’organisation logistique, le don mission permet la mise en place d’un réel processus de montage de projet avec le partenaire local. Notre équipe s’assure ainsi du réel impact des missions pour les communautés. Découvrez ce que comprend les frais d’une mission.

 

Par ailleurs, il n’existe pas de financements publics ou institutionnels pour encourager le développement du volontariat international de courte durée sur le thème de la formation professionnelle ou du partage de compétences. C’est pourquoi Planète Urgence demande aux entreprises dans le cadre du Congé Solidaire® et aux volontaires pour les Missions Solidaires de participer aux frais de la mission.

 

Notre Principe de solidarité

Le don mission ne correspond pas au montant réel du coût de la mission choisie par le volontaire mais a été calculé sur la base du coût moyen de nos missions. Nous avons fait ce choix pour ne pas favoriser certaines missions moins coûteuses que d’autres et permettre ainsi à tous nos partenaires de recevoir de manière équitable des volontaires intéressés par leurs actions.

 

Sur le même principe, le financement des offres de volontariat repose lui aussi sur ce concept solidaire : pour une même mission de 2 semaines, le don mission du Congé Solidaire® est plus élevé que celui d’une Mission Solidaire. Le coût des missions résulte en effet d’un équilibre entre ces deux sources de financement permettant ainsi aux personnes ne bénéficiant pas du soutien de leur employeur de partir en mission.

 

Le don ne comprend pas :
– le billet d’avion (dans le cadre d’un Congé Solidaire®, certains employeurs peuvent assumer également le coût)
– les vaccins éventuels,
– le visa éventuel

Tout comme le don mission, ces frais peuvent donner lieu à une défiscalisation.

Les dons de missions, défiscalisable à 66%

Tous les dons de missions ouvrent droit 66% de défiscalisation. Les dons sont déduits du montant de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% pour les particuliers. Ainsi, par exemple, un don de 1 850 € après défiscalisation, reviendra à 629 € pour un particulier. . Les frais entourant la mission sont aussi éligibles à la défiscalisation. En savoir plus

Découvrez si votre employeur est partenaire de planète Urgence

 

 

 

Votre employeur n’est pas encore partenaire du Congé Solidaire® ?

 

Notre service partenaire vous aide à prendre contact avec le service dédié de votre employeur et vous accompagner.  Pour cela, postuler à la mission qui vous intéresse et précisez le nom de votre employeur.

Planète Urgence accompagne les volontaires dans la recherche de financement

Planète Urgence accompagne ses volontaires dans la recherche de financement afin que les missions soient ouvertes à tous. Il est possible de créer une page de collecte/crowdfunding. Tous les dons effectués par son réseau seront déduits du don global sur les sites partenaires de Planète Urgence. Les donateurs bénéficieront d’une déduction fiscale de 66% du montant de leur don en faveur de la mission.

Je postule

Je postule

BE1ZC1

Partenaire : Groupement des Exploitants Agricoles


Bénin, Comé

GPS : lat 6.4
lon 1.8833333


Langues :

Francais


Thématique :

Type d'intervention : Formation pour adultes

Compétences : Biodiversité


Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : 1


Durée : 2 semaines

Dates :

📅 05-01-2020 au 20-12-2020