Conseil et optimisation de la production pour les maraîchers de Pahou

Retour aux missions

Nos Missions

Conseil et optimisation de la production pour les maraîchers de Pahou

Objectifs

Une des activités principales de Pahou est le maraîchage et en particulier la production de tomates, d’oignons, et poivrons.
Mais les rendements sont faibles et ne permettent pas aux producteurs de dégager de revenus suffisants.
Un des problèmes qu’ils rencontrent sont la résistance aux maladies comme les acariens et le nématode. Tout est fait à la main. Ils utilisent comme outils un arrosoir, des pulvérisateurs, une houe, un coupe-coupe. Comme engrais, ils disposent des fientes des animaux.

Aide et Progrès souhaiterait avoir l’avis d’un agronome sur les itinéraires de production des maraîchers de Pahou et ses conseils pour l’augmentation des rendements.
Aide et Progrès n’a pas les moyens nécessaires pour prendre en charge les services d’un spécialiste et a donc choisi de faire appel à Planète Urgence.

Intervention attendue du volontaire

Le/la volontaire devra proposer des solutions simples et accessibles pour
- l’amélioration des itinéraires techniques, l’optimisation de l’eau et des intrants
- la préparation de supports avec des dessins simples qui décrivent ces itinéraires techniques
- l’amélioration de l’utilisation des sols
- le traitement de la production contre les parasites ou les maladies

Remarque(s)

La mission peut avoir lieu à tout moment. Elle se déroule de 8h à 12h et de 15h à 17h.

Type de bénéficiaires

Bénéficiaires des activités d’AIDE ET PROGRES

Profil des bénéficiaires

Le groupe sera composé de 8 hommes et 4 femmes. Ils ont entre 25 et 48 ans.
Près de la moitié des participants sont analphabètes.
Ils n’ont pas reçu de formation agricole.

Un interprète sera présent tout au long de la mission pour les traductions.

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire;Mission Solidaire

Notre partenaire local

Aide et Progrès

Historique

En 2008, Delphin Bocco, instituteur à Pahou, dans la commune de Ouidah, au Sud Ouest du Bénin, décide de créer une association avec certains de ses amis et collègues de travail pour contribuer au développement de Pahou : ils lui donnent le nom d’« Aide et Progrès ». L’association apporte son aide d’abord aux enfants en offrant du soutien scolaire et en accompagnant les enfants repérés par le Centre de Promotion sociale comme enfants maltraités. Elle conseille aussi les femmes de Pahou dont l’activité est le maraîchage pour valoriser leur production et organise des sessions d’alphabétisation en français. Elle estime ainsi toucher environ 1 000 personnes sur les 9 000 habitants de Pahou (qui travaillent dans l’artisanat, le commerce et l’agriculture). Le budget de l’association est alimenté par les cotisations des 16 adhérents et des dons privés ponctuels. Elle est animée par une équipe de trois salariés et trois bénévoles qui occupent les postes de Président du conseil d'administration, Directeur exécutif, secrétaire ou éducateurs. Aide et Progrès a conclu des partenariats avec la fédération des associations béninoises, la Maison de la Société Civile (aussi partenaire de Planète Urgence) et le Centre Technique Agricole (CTA) Pays Bas. Elle fait partie du Réseau des Structures de Protection des Enfants en Situations Difficiles.

Accueil et transfert

Le/la volontaire devra partir de France le dimanche. Arrivé(e) le soir à Cotonou, il/elle sera accueilli(e) par un membre de l'association d’AIDE ET PROGRES et accompagné(e) à l'hôtel pour une première nuit.
Avec le représentant d’AIDE ET PROGRES, il/elle part vers Ouidah, le lieu de mission, le lundi matin en voiture. Le trajet dure 1h.
Le trajet de retour se fait, toujours accompagné, le dernier samedi. Le/la volontaire pourra le dimanche visiter Cotonou ou ses environs.

Aéroport d'arrivée

Cotonou [Cadjehoun]

Hébergement

Le/la volontaire est hébergé à Pahou dans une auberge (chambre climatisée et salle de bain individuelle, moustiquaire disponible).
Il/elle y prend ses repas du matin, du midi et du soir.

Depuis le lieu d’hébergement le trajet sera effectué par taxi moto. L’ONG mettra à la disposition du volontaire un casque de moto. Le port du casque est obligatoire

Matériel disponible sur place

La formation a lieu au siège de l'ONG à Pahou.
Le/la volontaire peut utiliser le matériel : tableau, craie, ardoise et sièges.
La partie pratique a lieu dans un champ près du siège de l’association.

Le financement d’une mission

Pourquoi payer pour partir en mission ?

Planète Urgence a fait le choix de s’associer à de petites structures, qui n’ont pas les moyens de rémunérer leurs volontaires mais qui ont un réel besoin d’appui et prend donc le parti de soutenir des associations aux moyens très limités.  En savoir plus.

 

Outre l’organisation logistique, le don mission permet la mise en place d’un réel processus de montage de projet avec le partenaire local. Notre équipe s’assure ainsi du réel impact des missions pour les communautés. Découvrez ce que comprend les frais d’une mission.

 

Par ailleurs, il n’existe pas de financements publics ou institutionnels pour encourager le développement du volontariat international de courte durée sur le thème de la formation professionnelle ou du partage de compétences. C’est pourquoi Planète Urgence demande aux entreprises dans le cadre du Congé Solidaire® et aux volontaires pour les Missions Solidaires de participer aux frais de la mission.

 

Notre Principe de solidarité

Le don mission ne correspond pas au montant réel du coût de la mission choisie par le volontaire mais a été calculé sur la base du coût moyen de nos missions. Nous avons fait ce choix pour ne pas favoriser certaines missions moins coûteuses que d’autres et permettre ainsi à tous nos partenaires de recevoir de manière équitable des volontaires intéressés par leurs actions.

 

Sur le même principe, le financement des offres de volontariat repose lui aussi sur ce concept solidaire : pour une même mission de 2 semaines, le don mission du Congé Solidaire® est plus élevé que celui d’une Mission Solidaire. Le coût des missions résulte en effet d’un équilibre entre ces deux sources de financement permettant ainsi aux personnes ne bénéficiant pas du soutien de leur employeur de partir en mission.

 

Le don ne comprend pas :
– le billet d’avion (dans le cadre d’un Congé Solidaire®, certains employeurs peuvent assumer également le coût)
– les vaccins éventuels,
– le visa éventuel

Tout comme le don mission, ces frais peuvent donner lieu à une défiscalisation.

Les dons de missions, défiscalisable à 66%

Tous les dons de missions ouvrent droit 66% de défiscalisation. Les dons sont déduits du montant de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% pour les particuliers. Ainsi, par exemple, un don de 1 850 € après défiscalisation, reviendra à 629 € pour un particulier. . Les frais entourant la mission sont aussi éligibles à la défiscalisation. En savoir plus

Découvrez si votre employeur est partenaire de planète Urgence

 

 

 

Votre employeur n’est pas encore partenaire du Congé Solidaire® ?

 

Notre service partenaire vous aide à prendre contact avec le service dédié de votre employeur et vous accompagner.  Pour cela, postuler à la mission qui vous intéresse et précisez le nom de votre employeur.

Planète Urgence accompagne les volontaires dans la recherche de financement

Planète Urgence accompagne ses volontaires dans la recherche de financement afin que les missions soient ouvertes à tous. Il est possible de créer une page de collecte/crowdfunding. Tous les dons effectués par son réseau seront déduits du don global sur les sites partenaires de Planète Urgence. Les donateurs bénéficieront d’une déduction fiscale de 66% du montant de leur don en faveur de la mission.

Je postule

Je postule

BE1YC1

Partenaire : Aide et Progrès


Bénin, Ouidah

GPS : lat 6.36307
lon 2.08506


Langues :

Francais


Thématique :

Type d'intervention : Formation pour adultes

Compétences : Agriculture


Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : de 1 à 2 volontaires


Durée : 2 semaines

Dates :

📅 05-01-2020 au 20-12-2020