Alphabétisation des jeunes filles mères du CFFM de Mbang

Alphabétisation des jeunes filles mères du CFFM de Mbang

Objectifs

Mbang est une ville située au cœur de la forêt équatoriale dans la région de l’Est du Cameroun, non loin de la République Centrafricaine.
La localité s’est rapidement développée grâce à l’exploitation forestière et à l’implantation de la SFID : la Société Forestière et Industrielle de la Doumé. L’activité de cette usine a entraîné le déplacement d’une forte population à la recherche d’emplois, faisant ainsi de la ville un carrefour culturel. Cette situation a favorisé les activités commerciales dans tout le département mais elle a aussi engendré l’augmentation des fléaux sociaux : alcoolisme, banditisme, prostitution, grossesses précoces et non désirées…

La pauvreté ambiante des populations de cette zone, pourtant naturellement très riche, a amené la plupart des parents à démissionner devant leur devoir d’éducation et d’encadrement des enfants. Un rapport ministériel indique un taux de déperdition à l’école primaire proche des 70%, touchant surtout les filles. En plus d’avoir un faible niveau d’instruction et d’alphabétisation, ces jeunes adolescentes deviennent des proies faciles aux phénomènes de prostitution, vagabondage sexuel, alcoolisme et autres drogues.

La question de la prise en charge et de l’insertion socio-économique des jeunes filles mères se posent avec une acuité certaine dans l’arrondissement de Mbang ; le fort taux de déperdition scolaire couplé à la sexualité et aux grossesses précoces est un facteur aggravant de leur pauvreté.

C’est dans cette optique que des religieuses ont pris l’initiative de soutenir ces jeunes filles. L’objectif global du projet des Sœurs Filles du Saint Esprit était de contribuer à la réinsertion socio-économique des jeunes filles mères de l’arrondissement de Mbang. Pour y arriver, leur formation s’articule autour de trois volets :
- L’éducation et la sensibilisation des jeunes filles sur la vie sexuelle,
- La formation des jeunes filles mères aux petits métiers,
- La création d’activités génératrices de revenus pour les jeunes filles mères.

Cependant la transmission des connaissances à ces jeunes filles se butent au fait qu’elles ne savent ni lire ni écrire.

Intervention attendue du volontaire

Voici l’approche méthodologique souhaité
- Éducation ou rééducation graphique, alphabétique et phonétique,
- apprentissage de la langue française orale et écrite, sa grammaire, son orthographe, sa conjugaison.
- Remise à niveau lecture / écriture
- Expression orale (développer une idée, s’exprimer avec les autres, débattre sur un sujet d’actualité, parler de soi, etc.).
- Expression écrite (lire et produire du texte, enrichir son vocabulaire, construire des phrases, savoir manier les temps, la syntaxe, la grammaire, etc.).

Remarque(s)

7h30-15h30
Du lundi à vendredi et en concertation avec le chef du centre de formation

La mission est uniquement disponible de Septembre à Décembre.

Type de bénéficiaires

Adultes
Femmes

0Enfants

Profil des bénéficiaires

Non scolarisées

Les bénéficiaires comprennent un peu le français, un membre de l'association sera présent pour assurer les traductions si nécessaire.

Dispositif(s) possible(s)

Congé Solidaire;Mission Solidaire

Notre partenaire local

AJECAB - Association des Jeunes Elites du Canton de Bangantou

Historique

L’AJECAB est une association de droit Cameroun à but non lucratif créée le 07 avril 2016 à Yaoundé, par un groupe de jeunes élites du canton Bangantou pour contribuer au développement local de l’arrondissement de Mbang.

Pour atteindre ce but, l’association s’est fixée pour objectifs de :
- Accompagner le développement socio-économique et culturel des jeunes ;
- Réaliser des micros projets ;
- Inciter et soutenir l’éducation scolaire et parascolaire des enfants et des jeunes adultes ;
- Lutter contre la pauvreté, l’exclusion et le chômage ;
- Améliorer les conditions de vie de la femme rurale ;
- Contribuer à la protection de l’environnement ;
- Apporter de l’aide aux personnes handicapées ;
- Faciliter la coopération avec d’autres acteurs œuvrant à l’épanouissement de la famille ;

Les interventions de l’association s’inscrivent dans un contexte où plus de 80% de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté. En Effet, la commune de Mbang est située dans le département de la Kadey, considérée comme l’une des régions les plus pauvres du Cameroun. Située à environ 150 km de Bertoua par route non bitumée, la commune de Mbang qui comporte une population d’environ 35 000 habitants est situé au cœur du 2e plus grand bassin forestier du monde.
Ces populations sont constituées des ethnies autochtones (Mezimé, Bangantou, Bolli-Lossou, Gbwei, Mbopal et les Pygmées Baka) et des ethnies allogènes (Foulbés, les Bamilékés, les Bamoun, les Maka et les anglophones). Ces populations tirent l’essentiel de leurs moyens de subsistance de la forêt, de la pêche, de l’agriculture et du petit commerce.

L’AJECAB qui compte huit bénévoles s’appuie essentiellement sur ses fonds propres issue des contributions de ces 25 membres pour financer ces actions.

Le plan d’action de l’année 2018 de l’association envisage :
- De doter des kits scolaires et apporter du soutien scolaire dans les établissements du canton à travers le relèvement du niveau des élèves du primaire et secondaire.
- D’organiser un concours du village le plus propre afin d’encourager l’hygiène et salubrité ;
- De soutenir les structures sanitaires du canton en matériels et équipements médical
- D’installer quelques lampadaires solaires dans les zones fréquentées du centre urbain de Mbang.

Ces projets bénéficient à l’ensemble des populations du canton Bangantou avec une attention particulière sur les couches vulnérables (vieillards, orphelins handicapés) constituées d’environ 35,56% de la population de Mbang et les minorités (Pygmées Baka)

Accueil et transfert

Le/la volontaire sera accueilli par un membre de l’association désigné par le Président de l’AJECAB.
Le/la volontaire passera une nuit à Yaoundé et sera transféré le lendemain sur le lieu de la mission : Yaoundé - Bertoua (route bitumée environ 300 km) et Bertoua - Mbang (route en terre environ 150 km) par transport public ou véhicule en location accompagné d’un membre de l’association

Aéroport d'arrivée

Yaounde

Hébergement

Sur le lieu de la mission, le/la volontaire sera hébergé à l’auberge Iroko ou municipale : chambre individuelle avec tout le confort ; lit moustiquaire, ventilateur, électricité et sécurisé

Matériel disponible sur place

Tableau, craies, stylos,etc.

Je postule

Je postule

CM3NC2

Partenaire : AJECAB - Association des Jeunes Elites du Canton de Bangantou

C, Mbang

GPS : lat 7.165236
lon 14.474874

Langues :

Francais

Thématique : Entreprenariat Social

Type d'intervention : Formation pour adultes

Compétences : Animation et Education

Nombre attendu de volontaire(s) sur la mission : de 1 à 2 volontaires

Durée : 2 semaines

Mission disponible toute l'année

Nos missions