fbpx

Renforcement des personnels du CNFPPSH au travail du bois et à la menuiserie

Renforcer les compétences des formateurs du CNFPPSH en menuiserie de bâtiment ainsi que dans la confection d’ouvrages mobiliers et d’appareillages en bois pour les personnes en situation d’handicap Par ce renforcement, le CNFPPSH souhaite améliorer la qualité de la formation de la filière bois et de développer l’unité de production bois. Dans le cadre de la filière bois, les 9 formateurs enseignent à des apprentis en situation d’handicap les techniques de confection d’objets et meubles en bois. De plus, à travers l’unité de production bois, le centre produit des appareillages en bois pour les personnes en situation d’handicap (chaussures pour les pieds bots, béquilles, chaises et tables adaptées etc…) et des ouvrages mobiliers simples (tables, chaises, ou jeux éducatifs...). Ces produits sont utilisés par les personnes du Centre mais sont également destinés à la vente sur commande par des acheteurs particuliers, en vue de l’autonomisation financière du centre et notamment le développement des formations de proximité. Le Centre souhaite se spécialiser dans la fabrication de ces appareillages en bois et d’ouvrages mobiliers et dans les travaux de menuiserie de bâtiment afin de développer l’unité de production de bois. Les formateurs de la filière doivent pour cela se perfectionner. Ils ont notamment des lacunes sur l’utilisation de la machine universelle, la finition des ouvrages, le traitement du bois, le conditionnement et sur les normes de construction (positions et fixations des matériaux; dimension des pattes de fixation et des vis, mesures reconnues à l’international pour la fabrication des ouvrages de bâtiment en bois...). Le renforcement de leurs compétences permettra d’augmenter et d’améliorer la qualité des produits sortants de l’atelier du CNFPPSH mais également d’améliorer la formation dispensée aux étudiants. A ce jour, celle – ci se concentre sur des modules sur l’outillage, le montage d’exécution pour des petits meubles (tables, chaises, étagères, portes), l’affinage, le séchage et l’utilisation de la machine universelle. Mieux formés, les étudiants augmenteront leur chance de trouver un emploi à la sortie. Plus particulièrement, les étudiants qui intègrent l’unité de production seront plus opérationnels et pourront eux aussi mieux contribuer au développement de l’unité de production. Dans ce cadre, le CNFPPSH a sollicité une formation auprès de Planète Urgence pour le perfectionnement des formateurs.
Read More
Le/la volontaire renforcera les compétences des formateurs sur le travail du bois. Plus particulièrement, il/elle interviendra sur : - La présentation théorique de la machine universelle (fonctionnalités, prise en main et utilisation) ; - Les techniques pour l’affûtage et l’entretien des outils tranchants ainsi que des machines combinées ; - L’apprentissage des normes internationales et des mesures utilisées en matière de menuiserie de bâtiment (porte pleine, porte demi-vitrée châssis à vitres et volet) et de mobiliers en général et adaptés aux personnes en situation d’handicap (lit, tables, chaises …) ; - Le renforcement des connaissances et des technicités sur les différents montages d’exécution, avec l’apport de nouvelles méthodes ;. - Le renforcement de compétences en façonnage mécanique pour les ouvrages de menuiserie de bâtiments et pour la confection de mobiliers ; - Les méthodes pour le traitement du bois et le conditionnement des produits finis ; - La finition des ouvrages comme le dégrossissage, le vernissage, polissage et vérification de mesure. ; - Des conseils et idées pour la création de nouveaux modèles de mobiliers et d’appareillages adaptés pour les personnes en situation d’handicap. ; Le/la volontaire transmettra avec pédagogie les notions théoriques en salle et travaillera de manière participative avec les participants sur la pratique, dans l’atelier. A l’issue de la formation, les participants seront capables de mieux former à leur tour les étudiants et de confectionner des produits en bois en plus grande quantité et de meilleure qualité. Le programme de formation sera réalisé à travers plusieurs missions réalisées par différents volontaires. Chacune des missions pourra se concentrer sur un ou plusieurs des axes présentés ci-dessus.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Les formateurs des personnes en situation de handicap au sein de la section ouvrage du bois du CNFPP
Read More
0
Read More
Les 9 participants ont entre 30 et 57 ans. Tous sont des personnels administratifs et/ou formateurs au sein du CNFPPSH. En effet, au sein du Centre, les formateurs sont polyvalents et certains personnels administratifs assurent les formations de proximité; Les participants s’appuient sur leurs connaissances et leurs pratiques pour assurer les formations au sein du centre : ils n’ont pas de bases théoriques et ont donc besoin d’un perfectionnement.Leur niveau scolaire est hétérogène allant du baccalauréat au doctorat et ingéniorat. Seul le responsable de production a un diplôme en menuiserie. Certains bénéficiaires sont des personnes en situation de handicap. Ils comprennent tous bien le français. Certains ont des difficultés d’expression en français.
Read More
Le Centre National de Formation Professionnelle des Personnes en Situation de Handicap (CNFPPSH) a été officiellement créé en mars 2012. Auparavant il portait le nom de Centre National de réadaptation Professionnelle des Personnes handicapées (depuis 1990). Il est sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (METFP), partenaire de Planète Urgence pour des projets variés. L’objectif de ce centre est d’améliorer les conditions de bien-être et de la vie des personnes handicapées, afin de leur permettre une meilleure adaptation dans un cadre professionnel, mais aussi pour améliorer leur intégration sociale. On entend par personnes en situation de handicap, les personnes ayant une déficience physique (orale, auditive, visuelle), mentale ou sociale. La mission principale du centre est de mettre en œuvre la politique du Gouvernement sur les droits des personnes en situation de handicap dans le domaine de la formation professionnelle, et de l’intégration sociale. Le centre dispense plusieurs formations professionnelles pour les personnes en situation de handicap. A cet effet il est chargé de : - dispenser des formations aux personnes en situation de handicap en vue d’améliorer leurs compétences professionnelles dans le domaine de la technique, de la technologie et de la gestion ; - élaborer, produire, diffuser des documents et des manuels, appropriés aux personnes vulnérables ; - rentabiliser les infrastructures pour le compte de tiers demandeurs de service afin d’améliorer les ressources propres du centre ; - assurer dans le respect de la dignité humaine, la formation professionnelle des personnes handicapées, et de dispenser dans la mesure du possible une formation professionnelle qualifiante adaptée aux différentes situations d’handicap ; - dispenser des formations de formateurs aux personnes vulnérables en vue de maîtriser l’évolution de la technologie moderne ; - créer des unités de productions afin de grouper les personnes vulnérables qui ont reçu des formations dispensées par le centre, dans une association ou syndicat ou une coopérative dans le but de faciliter la création d’emploi ; - créer un fond par l’intermédiaire des travaux rentables, des dons, des inscriptions destinées aux financements de première installation des personnes diplômées. Le centre dispense des formations professionnelles modulaires dans les domaines suivants : pâtisserie ; informatique ; informatique pour aveugles et malvoyants ; maintenance audio-visuelle ; ouvrage bois ; coupe et couture ; braille. La durée de chacune des formations est de neuf mois. A l'issu des neuf mois de formation, les personnes cherchent du travail ; elles sont souvent confrontées aux entreprises qui sont encore réticentes pour embaucher des personnes en situation de handicap. La stratégie du CNFPPSH est de leur trouver d’abord un stage à l’issue de la formation, afin d’accroître les chances d’obtenir un emploi. A défaut, le centre créera des unités de production en son sein où les bénéficiaires de la formation pourront travailler contre salaire et ainsi mettre en pratique les connaissances et compétences acquises. Le centre effectue également des formations de proximité dans les filières suivantes : transformation de produits laitiers et fruitiers ; apiculture ; pâtisserie ; coupe et couture, maintenance audiovisuelle. La formation de proximité est une formation itinérante où les formateurs du centre se déplacent dans toutes les régions de Madagascar pour dispenser des formations aux membres des associations qui œuvrent pour les personnes en situation de handicap. Après leur formation, ces associations peuvent à leur tour créer des unités de production leur permettant de générer des revenus pour leurs membres. Les bénéficiaires des différentes formations dispensées au sein du centre, à Antananarivo, sont des personnes en situation de handicap. Actuellement 37 personnes suivent les formations proposées par le centre. Outre le personnel administratif, douze formateurs travaillent au centre pour organiser, dispenser les formations, ainsi que pour encadrer quotidiennement les bénéficiaires du centre. Différents partenaires soutiennent le centre ; il s’agit d’associations ou d’ONG malgaches et internationales qui œuvrent pour le bien des personnes en situation de handicap.
Read More
A l’arrivée du/de la volontaire à l’aéroport international d’Antananarivo, un chauffeur mandaté par Planète Urgence l’accueillera. Il le/la conduira à la Maison des volontaires (Durée du trajet : 40 minutes)
Read More
Antananarivo [Ivato]
Read More
A Antananarivo, le / la volontaire sera hébergé(e) à la Maison des Volontaires située dans le centre historique de la capitale Antananarivo. Il/elle y trouvera une chambre avec lit individuel et moustiquaire, une salle de bain commune et l’eau chaude. La Maison des Volontaires est équipée du Wifi. Il /elle pourra y prendre tous les petits déjeuners ; Les repas du midi seront pris dans un restaurant, proche du centre de formation. Pour le dîner, il y a plusieurs restaurants aux alentours de la Maison des Volontaires ; le/la volontaire sera accompagné(e) sur le trajet par le gardien de la Maison. Il est également possible de cuisiner à la Maison des volontaires.
Read More
La mission se déroulera à Antananarivo au Centre de formation pour les personnes en situation de handicap. L’atelier bois du centre dispose du matériel suivant : 2 machines combinées (1 multi use HL 393D 300mm serie 004 ; et une 400mm, type OMD), 6 Bédane DE 10, 2 Chignole à main métallique, 1 Compas d’épaisseur, 1 Compas d’intérieur, 2 Foret à métaux de 16mm et 2 Foret à métaux de 18mm, 1 Machine à bois 5 opérations, 1 ponceuse électrique Peugeot 115220w, 1 Ponceuse excentrique SXE, 2 Rallonge prolongateur 10 x 3 16mm2 de 5m, 2 Rallonge prolongateur 10 x 3 16mm2 de 10m, 1 Réglette métallique de 20cm, 1 Réglette métallique de 30cm, 1 scie à chantourner électrique SRCOL SAW, 1 Scie circulaire Bosch GKS 160 Pro 230v, 1 Scie circulaire Wood Star, 2 scies égoïne 40, 2 scies égoïnes 50, 2 Scies égoïne 60, 8 serres joint, 1 rabot métallique MM, 1 tenaille mécanique Stanley, 3 tours à bois, 3 outillages de tour, 2 perceuses portatives marque Bin Ham 13MM Germany, 2 Perceuses Honeste Mod 21113850w, 3 Mèches à bois de 14 mm, 1 machine variable Speede 22scroll, 1 Moteur électrique tri phases0, 1 Machine à scie circulaire avec table à chariot 1600w 2800T/mm Ce matériel pourra être utilisé par le/la volontaire pour la formation. Si besoin, un vidéoprojecteur pourra être mis à la disposition du/de la volontaire. S’il en a besoin, le/la volontaire pourra apporter son ordinateur personnel. Il n’y a pas internet au centre. Il/Elle pourra apporter des supports pédagogiques comme des fiches techniques et les supports de cours en version numérique et/ou papier. Une enveloppe de 135 000 Ar (environ 40 euros) lui sera remise à son arrivée.
Read More