fbpx

Renforcement de capacité en hygiène/sécurité en transformation agroalimentaire

Renforcer les capacités en hygiène et sécurité des étapes de transformations agroalimentaires pour les femmes membres des groupements de la Vallée du Sitatunga. Dans le cadre de la conservation/gestion du Parc naturel communautaire de la Vallée du Sitatunga, CREDI-ONG s’investit particulièrement dans le développement d’activités génératrices de bénéfices. Parmi les publics cibles figure en bonne place les femmes membres des groupements de transformation agroalimentaire. En effet, leurs activités permettent de conserver et de mieux valoriser les produits agricoles locaux et de dynamiser l’économie du territoire. Malheureusement ces femmes, n’ont jamais suivi de formation particulière sur l’hygiène et la sécurité appliquées à leurs activités de transformation. Ignorant souvent ses principes, elles ne peuvent veiller à en tenir compte dans les process utilisés et l’aménagement de leurs lieux de travail. Elles font alors face à des risques sanitaires et sécuritaires important qui altèrent leur santé et la qualité de leurs produits. Ainsi un renforcement de capacités doit permettre à ses femmes de mieux connaitre et comprendre l’intérêt de l’application - autant que faire ce peu - des règles d’hygiènes et de sécurité dans le cadre des activités de transformation agroalimentaire.
Read More
La mission peut avoir lieu toute l’année à l’exception du mois d’Août. Le déplacement vers le lieu de mission se fait à pied (pour les courtes distances au sein de la réserve), ou bienà moto (conduite par un chauffeur, port du casque obligatoire).
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Femmes des groupement de la vallée de la Sitatunga
Read More
0
Read More
Femmes pratiquant la transformation agroalimentaire et mettant en pratique des techniques apprises sur le tas.Les bénéficiaires ont le niveau primaire, cependant certaines ne s’exprime que peu en français, un traducteur sera donc prévu.
Read More
Le Centre Régional de Recherche et d'Education pour un Développement Intégré est née de la rencontre entre deux ingénieurs agronomes Martial (Directeur Exécutif) et Damien (Directeur Adjoint) en 2003. L’ONG s’est fixée trois missions : 1/La promotion de l’aquaculture intégrée : CREDI-ONG a initié et assure la Présidence du Réseau National des Pisciculteurs du Bénin en 2008 dont l’objectif est de participer à la structuration de la filière, à la défense de ses intérêts devant l’Etat et ses partenaires techniques et financiers, et à son savoir par des travaux de recherche appliquée. De plus elle exploite une ferme aquacole où elle élève tilapia, silure et poisson d’aquarium. L’aquaculture est une alternative à la pêche : en effet elle assure la reproduction des poissons qu’elle vend ensuite. 2/ la Promotion d’une agriculture paysanne respectueuse de la nature, des Hommes et des tissus sociaux ruraux. La ferme de CREDI-ONG comprend une unité de démonstration de techniques agroécologiques en maraîchage et cultures vivrières. CREDI-ONG anime également un Club d’Initiative Agroécologique regroupant une quinzaine de producteurs. Elle occupe le Secrétariat Général de la Fédération agro écologique du Bénin. Enfin elle anime chaque année le festival de films AlimenTERRE au Bénin (festival de films documentaires consacré à la production et à l’alimentation, lancé par le Comité Français pour la Solidarité Internationale en 2007). 3/ La protection de l’environnement : CREDI ONG a créé et gère depuis 2007 la Réserve Naturelle communautaire de la Vallée du Sitatunga qui abrite plus de 600 espèces animales et végétales sur 5 000 ha de zone humide (1000 ha ont déjà le statut de réserve). La zone est inscrite au répertoire international des zones humides « RAMSAR ». CREDI ONG y accueille (gratuitement ou à titre payant) des élèves et le grand public (environ 1000 personnes par an) dans un objectif pédagogique : c’est le « musée vert ». Elle anime la Confrérie des chasseurs du territoire, un Conseil des Chefs de Villages et le Comité Territorial de Gestion de la Réserve qui regroupent des représentants des 22 villages et des 30 000 habitants de la zone et enfin es Clubs Connaître et Protéger la Nature. Elle est en charge également du suivi écologique de la Réserve. L’ONG est animée par une équipe de 16 salariés (dont 3 femmes et 13 hommes). Elle est financée à 80 % par des subventions et à 20 % par de l’autofinancement (vente des produits de la ferme, de prestation diverses et de recettes touristiques). Ses partenaires actuels sont : le Fond Français pour l’Environnement Mondial, l’ Union internationale pour la conservation de la nature- Pays-Bas, Pain pour le Monde. Enfin, CREDI-ONG a mis en place un cadre d’échanges avec le lycée agricole de la Ricarde en Camargue.
Read More
Le/la volontaire sera accueilli/e à l'aéroport et conduit/e en voiture à son lieu de mission par Le Directeur Technique de CREDI-ONG : Damien MARTIN. Il passera une première nuit à Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi (hôtel La Tropicale) d’où il prendra départ pour la localité le lendemain matin. La durée du trajet sera d’une heure et demie.
Read More
Cotonou [Cadjehoun]
Read More
Il disposera d’une chambre ainsi qu’une douche au seau individuelle. Les toilettes sont à l’extérieures à une dizaine de mètre de la chambre. Il dormira sur un matelas posé au sol doté d’une moustiquaire. La chambre n’est ni ventilée, ni climatisée mais bio-climatisée (Il y fait frais en raison d’un toit de paille et de cloison en terre). Pour l’électricité, le volontaire dispose d’un accès à 300 mètres de son lieu d’hébergement. L’habitation est sécurisée par la présence permanente de la famille d’accueil sur les lieux. Le site est protégé par un gardien en permanence. Concernant l’accès à l’électricité, le volontaire dispose d’un accès l’électricité. Le volontaire sera joignable par téléphone, la zone est bien couverte par les différents réseaux téléphoniques béninois et un téléphone portable sera mis à disposition. Le volontaire sera accompagné par un salarié vers son lieu de repas (qui sera variable selon ses souhaits et les disponibilités).
Read More
Matériel mis à disposition : La salle de formation dispose de : un ordinateur portable, paperboard, vidéo projecteur, autres. Le/la volontaire devra prévoir les supports d'activités utiles dans le cadre de la mission. L’idéal est que le volontaire apporte au besoin du matériel qu’il juge utile pour une telle mission (à discuter).
Read More