Marketing and Communication Training

Read More
Read More
Read More
Read More
Read More
Congé Solidaire;Service Civique
Read More
Read More
Read More
L'Alliance Française de Katmandou a été créée en avril 1994 et est rattachée, depuis novembre 1998, à la Délégation Générale des Alliances Françaises en Inde. L’Alliance française de Katmandou a été fondée pour proposer des cours de français à différents publics et de mieux faire connaître les cultures françaises et francophones tout en favorisant la diversité culturelle. Ses missions: - Promouvoir la langue française en offrant des cours de français pour tous - Faire rayonner les cultures française et francophone en organisant des événements culturels, en proposant un accès libre au centre de documentation et en introduisant la culture scientifique - Promouvoir la diversité culturelle Chaque année, l’Alliance Française de Katmandou accueille environ 2 500 étudiants et près de 15 000 spectateurs viennent assister aux événements culturels qu’elle met en avant. L'Alliance Française de Katmandou est un établissement sans équivalent au Népal. Même si elle reste considérée comme étant de petite taille à l'échelle mondiale, elle n'en occupe pas moins une place prépondérante dans le pays. En effet, depuis plusieurs années déjà, l'Alliance Française de Katmandou a su se forger une place privilégiée dans le domaine de la promotion culturelle ainsi que dans l'enseignement des langues. Elle est considérée par beaucoup comme pionnière dans l'organisation d'évènements artistiques et comme extrêmement performante dans sa mission pédagogique. L’Alliance Française de Katmandou est la seule institution de référence pour l’enseignement du français au Népal : face à une multitude de petits instituts recrutant des professeurs parfois très peu francophones, ou bien des francophones non formés à l’enseignement, l’offre de l’AFK a acquis sa légitimité à travers le temps. Dans le domaine culturel, l’Ambassade de France au Népal, délégant la plupart des dossiers de coopération culturelle à l’Alliance Française de Katmandou, cette dernière a pu asseoir sa réputation sur l’organisation d’événements de qualité et ouverts sur le dialogue des cultures. On peut cependant déplorer l’absence de partenariats durables avec des institutions locales. La plupart des liens tissés au niveau local sont surtout d’ordre financier. Il s’agit cependant toujours de sponsoring ponctuel, peu inscrit dans la durée. Quant aux partenariats institutionnels, ils sont peu développés. En outre, il n’existe pas non plus de coordination avec les professeurs de français afin de pouvoir mutualiser les compétences et les ressources. L’Alliance française est financée principalement par les cours qu’elle donne (75% du budget). Le reste provient de quelques activités de l’Alliance (médiathèque, bureau de traduction, spectacles,…) et d’une subvention versée par l’Ambassade de France afin de pouvoir organiser des activités culturelles. Ajoutons aussi qu’un système de parrainage existe avec certaines familles françaises pour les étudiants de l’Alliance. L’Alliance française a également des partenaires sur des évènements de façon ponctuelle, cela se détermine en fonction du type de projet et d’évènement. Elle travaille régulièrement avec le département d’arts plastiques et celui d’architecture de l’Université de Tribhuvan pour l’organisation de différents évènements et le prêt de leurs locaux. De plus, elle s’associe à des ONG népalaises en fonction du champ d’action qu’elle développe ; par exemple pour le festival des arts et de l’environnement Planet Nepal, elle dispose de partenaires qui oeuvrent dans le domaine de l’écologie. Ou pour la journée de la femme, elle recherche des ONG qui travaillent par exemple pour la défense des droits de la femme. Actuellement l’AFK emploie au total 31 personnes pour la gestion administrative, la bibliothèque et le bureau campus France, le service de traduction. L’AFK dispose d’une équipe enseignante de 9 personnes, de personnel d’entretien et d’employés pour le bistrot. Cf. www.alliancefrancaise.org.np
Read More
Read More
Read More
Read More
Read More