fbpx

Formation sur des questions de santé préventive et du planning familial

Former les membres de Santé Prospérité à la santé préventive et aux enjeux du planning familial pour mieux sensibiliser les populations locales à l’importance des questions liés à l’amélioration de la santé des communautés et ainsi faciliter leur prise en charge. Dans le cadre de son projet sur la santé préventive et le planning familial, Santé Prospérité souhaite, en premier lieu, disposer des outils nécessaires pour mener des actions de sensibilisation à destination de la population locale. Celle-ci reste en effet très peu informée sur ces questions. L’objectif est d’améliorer leurs pratiques (santé) et de leur faire prendre conscience de l’importance du suivi médical. Dans un second temps, l’association souhaite être formée sur les techniques de gestion d’un centre de planning familial afin de favoriser la régularisation des naissances au sein de la population locale cible. Ce projet pourra donc faire l’objet de plusieurs missions successives.
Read More
Le/la volontaire devra former les participants sur : - les conditions pour créer les conditions d’une bonne santé et d’une amélioration de la qualité de vie, physique et morale (l'alimentation saine, le régime et le contrôle du poids, aliments pour tous les âges, les activités physiques, les troubles de l’alimentation et autres) ; - le mode de vie des diabétiques et les moyens de prévention ; - l’hygiène sous toutes ses formes; - la sexualité et les relations amoureuses ; - les techniques de « planification familiale » et les moyens de contraception. A Hédzégan, la population est touchée par la malnutrition et l’obésité (d’après une étude propre de l’association Santé prospérité-Togo menée en 2013, 15% de la population serait touchée par l’obésité), la sous-scolarisation et le manque d’information relative aux droits sexuels et reproductifs. Selon cette même étude, environ 60% des jeunes filles et 45% des jeunes garçons de 12 à 19 ans ne sont jamais allés à l’école. En outre, l'absence ou l'insuffisance d'information sur les droits sexuels et reproductifs, l'inadéquation des services de planification familiale, l'indisponibilité des produits contraceptifs, le prix des contraceptifs et les pratiques traditionnelles, constituent un frein à leur utilisation par les habitants de Hédzégan. On note également la résistance de la famille et des hommes, en général, opposés à l'usage de la contraception, vu comme une incitation à l’infidélité (ce qui fragilise la position sociale des femmes).
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
10 membres de l'équipe de l'association (3 membres fondateurs, 5 adhérents et 2 bénévoles)
Read More
0
Read More
Les participants n’ont pas reçu de formation dans ce domaine. L’âge des participants est compris entre 25 et 42 ans. Il y a 4 femmes et 6 hommes.Leur niveau d’étude va du BEPC au BAC+2. Tous les participants parlent et lisent le français.La compétence existe au niveau local, mais l’association n’y a pas accès faute de moyens financiers.
Read More
L’Association SANTE PROSPERITE – TOGO a été créée en 2013 par un ensemble composé d’étudiants, d’Infirmières et d’un délégué médical. C’est une association à but non lucratif régie par la loi 1901 et reconnue d’utilité publique depuis 2015, son siège est à Lomé. Elle regroupe 5 adhérents et 15 bénévoles. L’organisation a été créée pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie socio-sanitaire des communautés de base. Les difficultés socio-économiques ont rendu précaire la vie des populations en Afrique. La pauvreté croissante les oblige à se passer des services d’agents de santé en raison du coût trop élevé des services de santé. Par ailleurs, ces centres sanitaires, quand ils existent, sont dépourvus de produits de premiers soins. Au regard de cette situation, Santé Prospérité-Togo s’est donné pour objectif de favoriser l’accès aux soins de santé primaire des populations, à la « santé de la reproduction », promouvoir l’éducation à la santé, à l’hygiène, la santé préventive, le planning familial, participer à la lutte contre les IST/VIH/SIDA et soutenir les personnes touchées par le sida. En vue d’atteindre ces objectifs, l’association mène des actions de sensibilisation, d’information, d’éducation et de communication avec l’organisation de colloques, de séminaires, de conférences, d’interventions radiotélévisées, l’édition de prospectus, la mise en place d’activités socio-culturelles. Elle collabore avec les pouvoirs publics, les collectivités locales, les ONG, les associations et institutions tant nationales qu’internationales (l’ONG Action Bénévole et Conseil Assistance Médicale Rapprochée). Enfin, Santé Prospérité-Togo rédige des rapports, effectue des enquêtes, des voyages d’études, évalue les programmes à destination des populations locales et leur fournit appui et conseil. Depuis sa création, l’association a mené des actions de sensibilisation à Hédzégan, un village de Vogan situé à 50 km de la capitale. Hédzégan est un village de 5 000 habitants touchés par de nombreuses maladies telles que le paludisme, le diabète, l’anémie ou encore l’ulcère, dues au manque de connaissance des populations en matière d’hygiène, d’alimentation et de planning familial. Ainsi, les statistiques annoncent près de 8 enfants par femme et une forte exposition à la grossesse précoce (15 grossesses précoces sur les 5000 habitants de Hédzégan soit environ 2,5% de la population totale des jeunes filles au cours de l’année 2014). Environ 85% des mariages sont polygames. Les habitants de ce village souffrent également du manque d’accès à l’eau potable et à l’électricité. En outre, les services de l’hôpital sont limités en équipements et personnels qualifiés. En 2014, Santé prospérité a mis en place un centre de santé à Davié (à 25 km de Lomé) grâce aux cotisations hebdomadaires de l’association et avec l’accord et l’encouragement du chef du village. Davié est composé de 1 000 habitants et ne dispose pas de centre de santé, le seul étant situé à 4 km de marche. On compte 6 enfants en moyenne par foyer et la majorité d’entres eux naissent à la maison (environ 4 sur 6) sans consultation prénatale et postanatale. Les habitants de Davié souffrent par ailleurs du paludisme et du diabète, et les jeunes filles sont souvent exposées aux grossesses précoces ; on dénombre au total 15 grossesses précoces au cours de l’année 2014. C’est pourquoi, Santé prospérité a souhaité y établir un centre de santé. L’établissement qui a ouvert en 2014 offre des consultations prénatales et postanatales, des soins de santé primaire, de pédiatrie et de médecine générale. Il dispose de 6 places, d’une salle d’attente, d’une salle de consultation, d’une salle d’accouchement, de 2 salles d’hospitalisations ainsi que d’un bureau et accompagne 30 malades, principalement atteint du diabète, du paludisme et du VIH/SIDA. Actuellement, Santé Prospérité s’active à la mise en place d’un second centre médical à Anié (nord du Togo). L’association réalise ses actions grâce aux cotisations et donations de ses adhérents et grâce à des aides matérielles venant de pasteurs. Elle travaille directement avec les chefs traditionnels qui mettent en place des comités pour pouvoir recenser les besoins de la population et ainsi faciliter la tâche de l’association. Par ces actions, l’association apporte directement son aide à 30 bénéficiaires, principalement des personnes malades. Le budget annuel (2015) de Santé prospérité s’élève à 3.000.000 de francs CFA (environ 4.574 euros).
Read More
Le/la volontaire sera accueilli/e à l’aéroport par KOUKOUDJOE Anani, Président de l’association et HOUNKPE Kossi, conseiller de l’association. Le trajet jusqu’au lieu de la mission est de 6km durera environ 25 min et se fera avec la voiture du Président de l’association. En cas d’arrivée tardive, le/la volontaire sera hébergé/e à l’hôtel de l’aéroport.
Read More
Lome [Tokoin]
Read More
Le/la volontaire sera hébergé/e à l’hôtel TOM SAWYER à Kégué. Il/elle disposera d’une chambre individuelle électrifiée, climatisée et ventilée, munie d’une télévision, d’une salle de bain et de toilettes individuelles. Le lit est équipé d’une moustiquaire. Le logement est gardé par le personnel de l’hôtel. Le/la volontaire prendra ses repas le matin à l’hôtel, et à midi et le soir chez le président de l’association, situé à environ 1 km du lieu d’hébergement. Ce trajet durera 3 minutes et se fera en moto. Un casque sera remis au/à la volontaire.
Read More
Le lieu de mission est équipé d’un tableau et de marqueurs. Un ordinateur portable et un vidéoprojecteur pourront être mis à disposition du volontaire (l’ordinateur étant équipé du pack Office et de Windows 7). Les participants disposeront de stylos et de cahiers pour le suivi de la formation. Le volontaire pourra apporter tout type de support qu’il jugera nécessaire à l’appui de son intervention.
Read More