fbpx

Formation en maintenance informatique pour le centre multimédia de Grand Popo

Former l’équipe du centre communautaire multimédia en maintenance informatique Le projet principal de l’association est le centre communautaire de Grand Popo. Il compte 26 ordinateurs dont plus de la moitié sont actuellement hors service. Jusqu’à présent la maintenance du parc était assurée par un membre de l’ADJD, qui n’est plus disponible aujourd’hui. L’association paie donc les services d’un informaticien de Grand Popo mais vu son budget limité, une partie des ordinateurs sont juste mis de coté. En effet l’informaticien demande de 15 000 FCFA à 75 000 FCFA pour chaque intervention (soit de 22 à 115€). L’équipe de l’association qui travaille aussi sur ces ordinateurs et les usagers ont une confiance limitée dans les ordinateurs du centre à cause des bugs qui ont pu bloquer ou retarder leur travail.
Read More
Le/la volontaire devra montrer à l’équipe de l’AJDJ à - mieux comprendre les environnements et leurs bugs: Windows xp, et Windows 7 - télécharger et utiliser des antivirus comme avast, des antispywares comme Spybot – S&D ou des logiciels de nettoyage comme Ccleaner - utiliser les outils de maintenance de Windows : défragmentation - mieux comprendre les panneaux de configuration : démarrage, installation de périphériques - sauvegarder les données de l’ordinateur et formater - trouver l’origine d’une panne Attention : - remarque sur les logiciels : ces logiciels ne sont pas encore installés sur les ordinateurs du centre. Le/la volontaire devra apporter sur une clef les programmes d’installation des logiciels. Tous les logiciels sont gratuits et à licence libre. - remarque sur les environnements : l’association ne possède pas les CD d’installations de Windows XP ou de Windows 7. - les ordinateurs ne sont pas en réseau. - la connexion Internet est établie à partir de clefs modems (type Kanakoo et Moov)
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Equipe de l’ADJD
Read More
0
Read More
Les participants de la mission font partie de l’équipe de l’association (salariés et volontaires). Ils sont encadreurs, animateurs et/ou formateur en bureautique. Parmi eux, il y a 7 hommes et 3 femmes, âgés entre 20 et 45 ans.Ils ont un niveau d’étude supérieure à la classe de 4e. Tous parlent et lisent le français couramment. La majorité n’a pas reçu de formation dans le domaine de la maintenance. Certains d’entre eux ont reçu une première formation mais ont besoin d’une formation de recyclage et d’approfondissement.Les formations disponibles localement sont rares et donc onéreuses. Cette compétence est disponible dans les grandes villes du pays telles que Cotonou, Porto-Novo,… Mais pas à Grand Popo. Faire appel à un formateur (et prendre en charge son déplacement) dépasse le budget de l’association.
Read More
L’association des jeunes pour le développement a été créée en octobre 1990 par un groupe de jeunes amis de Grand Popo. Ils souhaitaient ensemble participer à la lutte contre la précarité, notamment celle des jeunes. Grand Popo est une commune du sud ouest du Bénin, au bord de l’océan, à 85 km de Cotonou. Elle compte 48 000 habitants qui vivent de l’agriculture, du commerce, de la production de sel ou encore du tourisme. Mais beaucoup de jeunes sont inactifs. Depuis 2002, leur projet principal est un centre multimédia communautaire. Il est hébergé dans la maison de la coopération décentralisée entre Montgeron (Essonne) et Grand Popo. Son objectif est de participer à la vulgarisation des technologies de l’information et de la communication. Son budget annuel varie entre 3 000€ et 16 000€ selon les subventions qu’elle reçoit. Le centre possède 26 ordinateurs. Il ouvre du lundi au vendredi de 9h à 13h puis de 15h30 à 18h, et le samedi quand une formation a lieu. Il touche 8 874 bénéficiaires de Grand Popo (de 5 à 70 usagers par jour). L’association a obtenu les premiers ordinateurs grâce à un don, fait par l’association ISO France en 2008. En 2010, une aide de l’UNESCO a permis d’acheter de nouveaux ordinateurs. L’accès à un ordinateur est gratuit . Par contre l’accès à Internet coute 500 F CFA soit 0,77 € l’heure. En plus de l’animation du centre, ils ont mené des actions ponctuelles, à petite échelle : pour la protection de l’environnement, collecte des déchets sur les plages et plantation de mangrove (budget annuel de 300 à 10 000€), et pour l’éducation : organisation d’activités pour les enfants (football, jeux d’éveil) pour promouvoir la non-violence L’association est animée par 7 salariés (Directeur Exécutif, Coordinateur, Chargé de Programme, Chargé de Suivi/Evaluation, Chargé des Finances, Chargé de Communication, secrétaire) et 15 bénévoles, membres fondateurs et sympathisants qui ont rejoint le conseil d’administration. Leurs actions sont financées par les adhésions (l’association compte 45 adhérents) des petits appels à projets locaux et grâce à leur partenariat en coopération décentralisée avec l’association de Montgeron (Amitiés Internationales Montgeronnaises). L’association bénéficie aussi de l’appui de la mairie de Grand Popo, de la Surfrider Europe Foundation (association pour la protection de l’environnement) et de la coopération allemande (GIZ).
Read More
Le/la volontaire est accueilli à l’aéroport par le directeur de l’association qui conduira le volontaire à Grand Popo en véhicule privé (taxi). Le trajet dure trois heures. Si le vol arrive tard, la première nuit a lieu à Cotonou et le transfert se fait le jour suivant.
Read More
Cotonou [Cadjehoun]
Read More
Le/la volontaire est hébergé à l’hôtel Farafina à Grand Popo (chambre et salle de bain individuelle et moustiquaire disponible), à 500 mètres du centre communautaire (les trajets se font donc à pied).
Read More
La formation a lieu dans le centre communautaire hébergé par la maison de la coopération décentralisée entre Montgeron et Grand Popo. Il y a 26 ordinateurs sous Windows XP ou 7 ainsi qu’un scanner, une imprimante et un vidéoprojecteur.
Read More