fbpx

Formation en comptabilité de base pour les femmes artisanes

Les femmes de Tanguiéta suivent depuis trois ans maintenant des missions d'alphabétisation. Elles sont pour la plupart des couturières et des coiffeuses. Elles savoir lire et écrire et elles mènent des activités génératrices de revenus. Elles ne maîtrisent pas la gestion de leurs revenus. La majorité d'entre elles confondent l'argent de leur poche et celui de la caisse de leur petite entreprise. Pour pallier cette situation, elles ont besoin de se faire former en petite comptabilité. Former les femmes de Tanguiéta à  la petite comptabilité et à  la gestion de leurs revenus. L'activité que mènent ces femmes est rentable et leur apporte des revenus, mais la gestion de ces revenus leur pose des difficultés. En effet, les femmes ne maîtrisent pas les règles élémentaires de la gestion comptable. L'argent gagné n'est jamais planifié et les dépenses se font de façon arbitraire. Elles ne font pas la différence entre le fond de roulement, le bénéfice et la rentabilité. La comptabilité attendue ici, n'est pas une comptabilité classique, mais davantage des explications illustrées d'exemples concrets portant sur le vécu quotidien. Par exemple il sera important d'échanger sur des notions relatives à  la gestion des activités de transformation à  petite échelle (transformation du manioc en gari - farine, fabrication de savon, etc.). Le gestionnaire du groupement doit trouver le local, obtenir des matières premières, employer de la main d'Å“uvre pour la transformation, contrôler la qualité des produits et la distribution…, ne pas confondre sa caisse et sa poche... La formation s'adresse précisément aux femmes adultes analphabètes de Tanguiéta et environs. Elles souhaitent apprendre la petite comptabilité et la gestion de leurs activités génératrices de revenus comme la couture, la coiffure, la transformation des produits agricoles en biens de consommation, le commerce ¦ Les formateurs en comptabilité existent au Bénin mais qui sont dispensées par des cabinets privés dont le coà»t n'est pas abordable pour des femmes sans moyens financiers appréciables.
Read More
La formation se déroulera sur le Centre de formation d'Actions et développement et les horaires ci-après sont proposés à titre indicatif : - Matin : de 08 heures à  11 heures. - Après midi : de 15 heures à  17 heures. La mission peut se dérouler à  n'importe quelle période de l'année. Il n'y a pas de contraintes particulières liées à  la disponibilité des participantes.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Femmes artisanes de Tanguiéta
Read More
10
Read More
Les femmes ont suivi des missions d'alphabétisation dans le cadre des missions de Planète Urgence. Elles ont de 25 à  45 ans ont des activités diverses dont les transformatrices des produits agricoles, les commerçantes, les artisanes. Pas de formation dans le domaine.
Read More
Actions et Développement (A&D) est une ONG béninoise créée en février 2003. Elles’est donnée pour mission de participer activement au développement du Nord du Bénin, notamment de l’Atacora et la Donga. Ces départements sont constitués de 13 communes classées parmi les plus pauvres du pays. Le taux d’analphabétisme est en 2002 de 82% contre 63 % en moyenne pour l’ensemble du pays. Dans la Donga, A&D intervient à Copargo. Dans l’Atacora, elle est active dans les communes de Tanguiéta, Matéri et Cobly, et de manière très ponctuelle à Natitingou, en partenariat avec Planète Urgence. L’équipe opérationnelle est composée à ce jour d’une quinzaine de personnes. Les actions conduites par l’ONG s’articulent autour de cinq axes prioritaires : - Education : information, sensibilisation des parents d’élèves et des leaders d’opinion; soutien scolaire et animations socio-éducatives ; bibliothèque et bibliobus ; dons de fournitures, matériels et équipements scolaires ; cantine scolaire ; parrainage. La plupart de ces activités sont soutenues par Planète Urgence et l’Association Solidarité Enfant Atacora. - NTIC : formations en bureautique de jeunes déscolarisés; accès au cyber de l’ONG à un tarif préférentiel pour les jeunes. - Promotion féminine : appui au groupement de femmes de Firihoun (développement du maraîchage) ; suivi des pensionnaires du centre d’accueil et d’hébergement des jeunes filles d’Anandana. - Environnement : aménagement d’un jardin écologique, dragage d’une rivière et lancement d’un programme de reboisement. - Bonne gouvernance locale et promotion d’un état de droit : lancement d’un projet pour le renforcement des capacités des organisations de la société civile et les élus locaux dans les communes de l’Atacora Ouest (formation, émissions de radio, création d’un centre d’information, etc.). A&D cible dans le cadre de ces actions : - Les enfants. En milieu rural, il y a en moyenne 5 enfants par ménage. La pauvreté, l’analphabétisme et certaines pratiques cultuelles sont un frein à la mise en oeuvre de politiques de régulation des naissances et à la scolarisation des enfants. - Les femmes. Elles sont incontournables dans le développement socioéconomique du pays, mais elles sont confrontées à d’énormes difficultés qui empêchent leur autonomisation sociale, économique et politique. Ces difficultés sont surtout d’ordre socioculturel : l’analphabétisme, les mariages forcés et précoces, les mutilations génitales, certaines conséquences de la polygamie, les problèmes d’accès aux soins de santé primaires et aux crédits, etc. - Les jeunes. Déscolarisés, beaucoup de jeunes ont du mal à s’insérer dans la vie active. Le manque de qualification professionnelle et les difficultés d’ordre financière et matérielle sont autant de facteurs qui précarisent leur situation. A&D a créé une médiathèque qui met à disposition des habitants de la commune plus de 7.000 livres, et 10 ordinateurs. Les partenaires d’Actions et Développement sont entre autres : Planète Urgence, l’Association Solidarité Enfants Atacora (SEA), Projet Action Plus (PPA), l’Association André Roussel (AAR), Schuman Trophy, Europe Tiers Monde Planète Urgence et Actions & Développement sont partenaires depuis 2005. Le partenariat se matérialise par plusieurs fiches projets de missions de Congé Solidaire de formation d’adultes et d’appui socio-éducatif mais aussi par le financement de kits scolaires.
Read More
Le (la) volontaire devra partir de France le dimanche. Arrivé(e) le soir, il (elle) sera accueilli(e) par un membre de l'association Actions & Développement et accompagné(e) à  l'hôtel pour une première nuit à  Cotonou (hôtel Qualimax). Avec le représentant d'Actions & Développement, il(elle) part vers Tanguiéta, le lieu de mission, le lundi matin dans un véhicule loué. Le trajet dure 12h. Le trajet retour se fait, toujours accompagné, le dernier samedi. Le (la) volontaire pourra, le dimanche, visiter Cotonou ou ses environs (Ouidah, Ganvié).
Read More
Cotonou [Cadjehoun]
Read More
Le (la) volontaire sera logé(e) à  la Guesthouse de Tanguiéta, à  300m du lieu de la formation. Il (elle) disposera d'une chambre individuelle ventilée avec lit et moustiquaire, avec salle de bain à  l’intérieur. Les transports se font soit en voiture soit en taxi-moto (le port du casque, prêté par A&D, est obligatoire).
Read More
Le partenaire mettra à  disposition : - deux salles de formation - deux tableaux muraux, - vidéo projecteur - une malle contenant les fournitures de travail (crayons à  papier, crayons de couleur, craies de différentes couleurs, etc). Le /la volontaire pourra apporter si besoin : - un support de formation - tout autre matériel jugé utile par le/la volontaire
Read More