fbpx

Formation en communication pour les jeunes en formation tourisme/hôtellerie

Durant l’année scolaire 2011-2012, la formation a compté 82 jeunes (48 filles et 34 garçons de 16 à 25 ans). Lors de cette formation, les jeunes apprennent les bases du français, Madagascar étant une destination phare pour les touristes francophones. Néanmoins, les enseignants ne suivent pas un programme précis d'apprentissage des bases : ils puisent les thèmes et les méthodes sur Internet. Ainsi, les enseignants commencent le programme par les salutations, les formules de politesse et la communication (la différence entre le langage familier, courant et soutenu). La grammaire et la conjugaison sont abordées au fur et à mesure de l’avancement des thèmes (exemple de thème abordé : la propreté, le civisme, l’hygiène, les formules de politesse, etc). Aujourd'hui, les enseignants manquent de connaissance sur les techniques d'apprentissage de communications orales et gestuelles : quelles sont les bonnes manières, les bonnes postures et les bonnes formules de politesse à adopter devant un interlocuteur selon telle situation, comment répondre aux clients, comment faire face à des clients agressifs, énervés, etc.
Read More
La mission peut avoir lieu de 1 à 4 volontaires. Chaque volontaire s'occupera d'un groupe de 10 jeunes durant 3h le matin et d'un autre groupe de 10 jeunes durant 3h l'après midi.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
82 jeunes et 10 enseignants
Read More
0
Read More
82 jeunes (48 filles et 34 garçons) de 16 à 25 ans : - 61 jeunes (33 filles et 28 garçons) qui suivent la formation professionnelle en tourisme, - 21 jeunes (15 filles et 6 garçons) en hôtellerie. 10 enseignant(e)s (7 femmes et 3 hommes) : - Mr Dominique, professeur d'anglais, 20 ans, niveau bacc formé en anglais américain, 6 mois d’ancienneté chez ASEFEMA, - Mr Mora, professeur d'anglais, 20 ans, niveau bacc formé en anglais américain, 6 mois d'ancienneté chez ASEFEMA, - Grazela, professeur d'italien, 24 ans, 6 mois d'ancienneté chez ASEFEMA, niveau bacc + 4 en agrotourisme, - Saholinirina, professeur de Français, 52 ans, présidente de l'association, 3 ans d'enseignement chez ASEFEMA, doctorante en droit environnemental, - Joséphine, enseignante classe ASAMA, 27 ans, 3 ans d’ancienneté chez ASEFEMA, - Voahirana, enseignante classe ASAMA, 40 ans, 1 ans d’ancienneté chez ASEFEMA, - Anne Marie, Enseignante post ASAMA en français dans la formation en restauration, 24 ans, 2 ans d’ancienneté chez ASEFEMA, - Nambinintsoa, enseignante en informatique pour les jeunes en formation tourisme, 22 ans, 4 ans d’ancienneté chez ASEFEMA, - Faraniaina, enseignante en français en formation tourisme, 24 ans, 1 ans d’ancienneté chez ASEFEMA, - Herinanatenaiaina, enseignant informatique pour la formation en tourisme, 29 ans, 6 mois d’ancienneté chez ASEFEMA.Les jeunes ont un niveau allant du CM2 au Bacc + 2.
Read More
L’association ASEFEMA (Association pour la Sensibilisation et Éducation des Femmes et Enfants Maltraités) a été créée en 1998 par des étudiants en Droit de l’Université de Tananarive dans l'idée de mettre en œuvre la politique de l'État dite de l'«Humanisme Écologique», voulue à l’époque par le Président Ratsiraka, prônant une économie au service du développement social, tout en respectant l’environnement, résorbant la pauvreté et en préservant les systèmes de solidarité qui font le tissu de la société malgache. C’est une association à but non lucratif, dont le siège se situe à Antananarivo. ASEFEMA a pour objectif de : - former les femmes démunies (femmes célibataires, veuves ou subissant des violences conjugales) en gestion domestique (gestion des revenus qui rentrent dans la famille) et en Activités Génératrices de Revenus (boulangerie, pâtisserie, agriculture et élevage domestique, jardin potager de proximité) à 40 femmes mères de famille & 20 couples issus du fokontany d’Ambolokandrina, - sensibiliser les parents et la communauté aux Droits de la femme et de l’enfant pour améliorer le taux de scolarisation des enfants, - éduquer les enfants par la mise en œuvre d’un centre d’apprentissage ASAMA (enseignement primaire « de rattrapage ») accompagné d'une cantine à midi et par la mise en place de deux formations pour les jeunes en Restauration Hôtellerie, - sensibiliser les personnes en situation d’handicap et la communauté sur l’application des droits des personnes en situation d'handicap, visant également à un changement de regard de la société envers les personnes handicapées. L’association intervient dans 10 sites repartis sur 5 régions de Madagascar, elle forme 181 jeunes à Antananarivo : 110 en formation en tourisme, 20 en formation hôtellerie-restauration et 51 en classe ASAMA. En plus de ces 3 formations, ASEFEMA envisage d’ouvrir à terme une formation en informatique, en agent d’accueil ainsi qu’en couture. Actuellement, l’association est composée de 17 membres parmi lesquels 4 sont des « permanents » bénévoles et 9 sont des enseignants vacataires (payés 8000 Ar par cours, environ 3 euros). ASEFEMA compte plusieurs partenaires : - la Plate-Forme de la Société Civile pour l’Enfance pour la mise en place d’échange d'expériences avec les autres membres de la plate-forme et la formation des enseignants ASAMA (NB : la PFSCE est également partenaire de Planète Urgence), - le Ministère de l’Education Nationale, partenaire pour le programme ASAMA, - le Ministère de la Population pour la validation du certificat à la fin de la formation des jeunes, - la Commune Urbaine d’Antananarivo pour faciliter administrativement l’obtention du terrain où se situe l'association, - le fokontany d’Ambolokandrina, Antanandrano pour faciliter l’octroi des papiers administratifs des jeunes en ASAMA pour l’examen du CEPE, - le Wednesday Morning Group (groupement de femmes) via des dons en fournitures scolaires et tables ban
Read More
Accueil à l'aeroport Le/la volontaire fera un déplacement quotidien du lieu d’hébergement vers le lieu de formation en taxi-ville Durée du trajet : 30 à 40 mn
Read More
Antananarivo [Ivato]
Read More
Le/la volontaire sera hébergé(e) à la maison des volontaires de Planète Urgence en centre ville à Antananarivo, équipée de chambres individuelles et salles de bain à l'occidentale. Tout confort avec accès à Internet. Les petits déjeuners seront pris à la maison. Les repas du midi seront pris non loin du siège d'ASEFEMA. Le repas du soir sera soit commandé la veille ou le matin à l’épicerie "Chez Francine" qui fait de très bons petits plats (l’équipe de PU se charge de récupérer le plat), soit dans un restaurant proche, au choix du volontaire.
Read More
Un vidéoprojecteur sera mis à disposition du/de la volontaire. Il n'y a pas dans les locaux du partenaire de réseau Internet, ni d'ordinateur, ni d’imprimante. 2 salles seront mises à disposition : elles sont équipées de tableau noir et des tables bancs,
Read More