fbpx

Formation des institutrices en gestion et animation de bibliothèque

Former le personnel de l’association à la gestion et aux techniques d’animation d’une bibliothèque, sur le site d’Antananarivo et d’Antsirabe. Dans chaque site d’intervention (sauf à Tuléar), les villages disposent d’un petit local, dédié à une bibliothèque, comptant chacun une quarantaine de livres. Dans le cadre de leur emploi du temps, les élèves fréquentent la bibliothèque une fois par semaine avec leur classe, pendant 1h30 à 2h. Pendant ces séances, les élèves choisissent un livre à lire. Mais le personnel en charge de la gestion des bibliothèques n’a pas été formé à ce métier ce qui ne leur permet pas de faire de ces lieux un espace vivant, animé et accueillant pour les jeunes lecteurs. Les bibliothèques ne sont pas suffisamment valorisées. Il s’agit donc de former le personnel en charge de la bibliothèque aux techniques d’animation d’une bibliothèque afin de rendre ce lieu de lecture plus attractif pour les jeunes lecteurs. Avec de nouvelles techniques de gestion et d’animation de la bibliothèque, le personnel saura mieux communiquer avec les lecteurs, et mieux les accompagner dans la recherche de leurs documents et livres adaptés à leurs besoins. Il pourra également davantage sensibiliser et éveiller les enfants à la lecture et leur donner envie de fréquenter ce lieu pour venir s’informer et développer leurs connaissances. Les Enfants du Soleil a fait appel à Planète Urgence pour répondre à ce besoin : compte tenue de leurs contraintes financières, l’association ne pouvait pas avoir recours à une formation locale. De plus, la contrainte de temps du personnel ne leur permet pas de suivre une formation continue en parallèle de leurs fonctions.
Read More
Le/la volontaire formera les participants aux techniques d’animation en bibliothèque. Il/elle réfléchira avec les participants aux objectifs pédagogiques de la bibliothèque, en lien avec l’objectif éducatif des Enfants du Soleil. Le/la volontaire pourra ainsi établir un document reprenant ces objectifs. Dans ce nouveau cadre, il/elle apportera des idées d’activités et de projets éducatifs pouvant être menées dans la bibliothèque, autour du livre ou de jeux. Le/la volontaire travaillera également avec les participants sur la gestion et la maintenance du lieu et des outils (livres, jeu…) afin d’optimiser l’organisation de la bibliothèque. Aujourd’hui, il existe en effet un simple cahier de suivi : le/la volontaire pourra ainsi travailler sur la gestion des emprunts avec l’élaboration d’un fichier de suivi et la cotation des livres.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Les éducateurs et instituteurs des 2 centres EDS
Read More
0
Read More
Les participants sont au nombre de 9, soit 4 à Antananarivo et 5 à Antsirabe. Il y a 4 institutrices, 4 éducateurs, une monitrice de crèche Une seule personne a déjà bénéficié d’une formation, basée sur la cotation d’un livre ainsi que les méthodes pour entretenir un livre, en 2011. Les autres bénéficiaires ont un niveau débutant en gestion de bibliothèque. Ils ont entre 25 et 55 ans.Le niveau scolaire des équipes est de BEPC à BAC+3 Toutes les équipes parlent et lisent le français. Tous ont des bénéficiaires du projet de cours de français dispensés au sein de l’Association.
Read More
Fondée en 1985 par M. Richard, l’ONG française Les Enfants du Soleil est reconnue d’utilité publique et bénéficie d’un accord de siège à Madagascar, délivré le 23 octobre 1995. Il est régulièrement renouvelé tous les deux ans depuis cette date. L’association a pour mission d’apporter aide et assistance aux enfants des rues en grande détresse à Madagascar. Elle s’intéresse donc en tout premier lieu, aux enfants, qui n’ayant plus de lien avec leurs familles, vivent dans la rue, dans les grandes villes. Son souci est de réinsérer ces jeunes dans la société et d’en faire des citoyens responsables. Elle a pour objectif la réinsertion familiale, sociale et favorise également une insertion professionnelle. Après avoir convaincu les enfants de venir dans un de ses centres d’accueil et d’écoute, les éducateurs tentent de les réinsérer dans leur famille en apportant une aide alimentaire, un suivi scolaire (prise en charge des frais de scolarités avec toute une procédure d’engagement des parents ou familles élargies de l’enfant), médical et psychologique. – Ainsi 327 bénéficiaires ont été réinsérés dans leurs familles depuis 1995, dont 86 à Antsirabe, 113 à Tana, 105 à Fianarantsoa et 23 à Tamatave. Lorsque cela n’est pas possible, et selon une ordonnance de placement provisoire délivrée par un juge d’enfants malgache, les enfants sont alors orientés vers les villages construits par l’Association. Ils y sont accueillis dans un foyer de type maison famille où un couple d’éducateurs, voire un binôme d’éducateurs encadre en permanence une douzaine d’enfants de 5 à 21 ans. Ils y reçoivent une éducation proche de celle d’un jeune malgache vivant au sein d’une famille de revenus modestes, mais demeurée unie. Ils suivent une scolarité normale, bénéficient d’une formation professionnelle et peuvent compter sur l’appui de l’association pour réussir leur entrée dans le monde adulte. Les enfants sont accueillis au Centre à l’âge de 6 à 12 ans et peuvent être pris en charge jusqu’à l’âge de 21 ans. L’association suit actuellement 480 enfants, accueillis dans nos 6 villages actuellement. Cet effectif peut varier d’un mois à l’autre en cas de réinsertion familiale, réinsertion professionnelle. Des enfants peuvent être accueillis au cours de l’année. Ceux qui ont été accueillis en 1995 peuvent ne plus être au centre mais déjà réinsérés. L’association se préoccupe également des femmes abandonnées dans la rue avec leurs enfants. Les femmes sont accueillies dans des centres d’aide par le travail (CAT) mis en place et gérés par l’association en leur offrant un hébergement et la possibilité de suivre une formation professionnelle (durant laquelle elles perçoivent le produit de la vente des produits fabriqués). Au sein des 3 CAT, basés à Antsirabe, Tana et Fianarantsoa, des crèches accueillent les jeunes enfants de ces femmes accueillies: l’Association accueille actuellement une centaine de femmes et enfants dans les CAT. Enfin, l’Association prend en charge le fonctionnement de 3 cantines scolaires dans 2 villes, à Fianarantsoa (au sein du CAT) et à Tuléar (sur 3 quartiers de la ville). L’intervention des Enfants du Soleil à Tuléar se concentre sur cette activité de cantines scolaires (l’association participe éventuellement aux frais de scolarité). Cette action permet de protéger les enfants des risques de jour de la rue, de les scolariser et de leur assurer un repas quotidien. 1300 repas sont ainsi servis tous les jours . Ainsi, à travers ces activités, l’association soutient 2400 personnes. L’association est présente à Tamatave (depuis 2007), Antananarivo (depuis 1998), Fianarantsoa (depuis 1997), Tuléar (depuis 2005) et Antsirabe (depuis 1996). TAMATAVE : Avec 300 000 Habitants (en 2014), Tamatave est une ville provinciale importante ayant un fort potentiel économique par la présence du port, l’implantation des entreprises d’exploitation minière et les activités liées à la la raffinerie pétrolière. L’association dispose d’un village de quatre foyers de type familial crée en 2007, un CAE, deux foyers pour grands adolescents. La présence de l’association se justifie dans cette zone car les jeunes en difficulté se détournent facilement des études pour travailler, la présence du port génèrant beaucoup d’activité, ce qui attire les jeunes. La prostitution est également une menace pour la jeunesse défavorisée. FIANARANTSOA : En 2014, la ville compte 200 482 habitants. Dans cette province, l’agriculture tient une place prépondérante. La présence du chemin de fer est un atout économique. Fianarantsoa est considérée comme la capitale intellectuelle de Madagascar. Malgré cela, c’est une ville où le phénomène d’enfants des rues est très marquant, c’est pour cette raison qu’il s’agit du plus gros site d’intervention d’EDS en nombre de bénéficiaires. Le phénomène de la pauvreté est très marquant malgré la richesse et la potentialité économique de la ville. L’association y a développé : deux villages de dix foyers de type familial, un CAE, un CAT, deux foyers de grands adolescents, une cantine scolaire. ANTANANARIVO : La population de la capitale de Madagascar. est estimée à plus de 2 200 000 en 2014. Antananarivo présente une forte potentialité économique par la présence des différentes industries et de l’aéroport International. Toutefois la ville est surpeuplée, avec un niveau d’insécurité. Le phénomène d’enfants des rues et des familles vivant dans la rue est très marqué, en parti dû au phénomène de l’exode rural. D’où l’implantation de notre site d’intervention à TANA. L’association y a développé deux villages avec neuf foyers. Le premier village a été créé en 1998 et le deuxième en 2000 ; l’association compte un CAE, un CAT et deux foyers de grands adolescents. ANTSIRABE : Antsirabe est la troisième plus grande ville de Madagascar. La population est estimée à 257 163 en 2014. L’association y a développé un village de sept foyers de type familial, un CAE, deux CAT, deux foyers de grands adolescents et trois cantines à Tuléar. Les Enfants du Soleil compte actuellement 165 salariés et 180 adhérents. L’association est financée, à 69% par les donateurs particuliers. Le reste étant apporté par des fondations, associations et sociétés.
Read More
Le/la volontaire sera accueilli(e) à l’aéroport par un chauffeur mandaté par Planète Urgence. Le chauffeur l'accompagnera jusqu’à la Maison des volontaires (environ 40 minutes de trajet), où le/la volontaire passera la première nuit. Si la mission a lieu à Antsirabe, une voiture avec un chauffeur, mandaté par Planète Urgence assurera le transfert qui durera 4heures.
Read More
Antananarivo [Ivato]
Read More
A Antananarivo, le / la volontaire sera hébergé(e) à la Maison des Volontaires située dans le centre historique de la capitale Antananarivo. La Maison des Volontaires disposent de deux chambres : dortoir à 6 lits et dortoir à 2 lits : moustiquaires, deux salles de bain (eau chaude), une cuisine équipée, une salle à manger. Le wi – fi est disponible à la Maison des Volontaires. Le/la volontaire pourra y prendre tous les petits déjeuners ; les repas du midi seront pris soit sur le lieu de mission soit dans des restaurants locaux à proximité, avec des membres de l’équipe d’EDS. Pour le dîner, il y a plusieurs restaurants aux alentours de la Maison des Volontaires. A Antsirabe, le/la volontaire sera hébergé(e) à l’hôtel Couleur café, où il / elle aura une chambre individuelle avec moustiquaire, ventilée ou climatisée, avec une salle de bain (eau chaude). Le Wifi est disponible. Tous ses repas pourront être pris à l’hôtel. Le déjeuner peut également être pris dans un autre restaurant indiqué par le partenaire.
Read More
La formation se déroulera dans une grande salle de réunion. Le/la volontaires disposera d’un tableau blanc, d’un vidéo projecteur et des fournitures nécessaires pour la réalisation de sa formation. Un ordinateur pourra également être mis à disposition du/de la volontaire. Il/elle pourra faire les photocopies en ville. Le volontaire peut avoir accès au wifi au centre de Tana mais pas à Antsirabe.
Read More