fbpx

Formation des formateurs du CNFPPSH à la confection industrielle

La mission a deux objectifs : - Permettre aux formateurs d’acquérir des compétences en matière de confection industrielle afin d’établir un nouveau module en confection industrielle au sein de la formation en coupe et couture. - Renforcer les capacités des ouvrières de l’atelier de production. Le textile – habillement est le premier secteur d’activités de l’industrie malgache. L’ouverture de nombreuses zones franches dans le pays à partir des années 90 a permis de créer de nombreux emplois (100 000 emplois existants en 2014) et d’augmenter considérablement les exportations (à titre d’exemple en 2009, Madagascar exportait plus de 200 millions de dollars de textile par an vers les Etats-Unis). Pourtant la crise politique a déstabilisé le secteur, avec notamment en 2009 l’exclusion de Madagascar de l’AGOA, un programme du gouvernement américain donnant des privilèges commerciaux aux produits africains qui pénètrent son marché. Sa réintégration fin 2014, doit permettre au pays de relancer le secteur et permettre, selon les estimations, de créer 100 000 nouveaux emplois. Dans ce contexte, il existe un fort potentiel de débouchés professionnels pour les métiers de la couture, que ce soit dans les ateliers de confection sur les marchés ou dans les zones franches. Dans les régions rurales, la pratique de la couture permet aussi de s’assurer un revenu, en travaillant à domicile ou en s’organisant en coopérative. Depuis 2001, le CNFPPSH dispense une formation en coupe et couture, pour les personnes en situation de handicap : 57 étudiants suivent cette formation en 2014. Un atelier de production a également été mis en place dans lequel travaillent 4 formateurs du centre et une étudiante sortante : il permet de générer des revenus pour le centre à partir des commandes qu’il reçoit (10 à 100 commandes par mois, 2% du budget) et de mettre les apprenants en situation pour les préparer au marché du travail. Une association (TSIMBINA), regroupant le personnel mais aussi les couturières et les artisans ayant été formés par le centre (40 adhérents), a aussi été créée afin de soutenir leur insertion professionnelle : l’association aide par exemple le Centre à répondre à ses commandes. Le Centre souhaite ouvrir un module de confection industrielle au sein de la filière Coupe et Couture et se spécialiser dans la confection de t – shirts, robes et jupes, vestes et pantalons. L’ouverture de ce module doit permettre d’offrir aux étudiantes une formation plus complète et adaptée au contexte du secteur textile, améliorant ainsi leur employabilité ou leur capacité à développer leur propre activité. L’ouverture de ce nouveau module devra également profiter à l’atelier de production et à l’association TSIMBINA en permettant d’améliorer la qualité des confections, en vue d’augmenter les commandes et les revenus générés. Or, actuellement les compétences des formateurs ne leur permettent de former les étudiants qu’à des techniques de confection artisanale (travail à la main et techniques de réassemblage simples, sont plus lentes et moins efficaces). Le CNFPPSH a donc sollicité Planète Urgence afin de former les formateurs à ces techniques de confection industrielle.
Read More
Le CNFPPSH se situe à 30 minutes en voiture de la Maison des Volontaires. Le trajet sera effectué quotidiennement avec un taxi, référencé par Planète Urgence. La mission aura lieu du lundi au vendredi et alternera des temps de travail pratique et théorique, en salle de formation et à l’atelier. Les horaires correspondent à celles du centre : 8h-12h et 13h30-16h30, soit 7 heures de formation par jour. Il est préférable que les formations se déroulent pendant les périodes de vacances scolaires (entre août et septembre). Si le/la volontaire souhaite réaliser la mission pendant les temps scolaires, il est nécessaire de prévenir le centre en avance, afin de s’assurer des disponibilités des bénéficiaires d’une part et que ces derniers s’organisent dans leur emploi du temps d’autre part.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Formateurs du CNFPPSH
Read More
0
Read More
9 personnes, en situation d’handicap et âgées de 30 à 57 ans, participeront à la formation. Il s’agit de la chef d’atelier, de 3 formatrices de coupe et couture, et de 4 couturières, aidant l’atelier de production. La dernière participante est amenée à faire la formation en coupe et couture lors de l’absence des formatrices.Le niveau est hétérogène entre la chef d’atelier, les formatrices et les ouvrières. Toutes les participantes ont des compétences de base en matière de couture artisanale et petite couture. La chef d’atelier et les 4 formatrices ont suivi une formation certifiante en coupe et couture. Les autres ont un niveau Baccalauréat. Les participants parlent et comprennent le français. Elles savent lire et écrire en français. Utiliser de préférence des phrases et un vocabulaire simples.
Read More
Le Centre National de Formation Professionnelle des Personnes en Situation de Handicap (CNFPPSH) a été officiellement créé en mars 2012. Auparavant il portait le nom de Centre National de réadaptation Professionnelle des Personnes handicapées (depuis 1990). Il est sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (METFP), partenaire de Planète Urgence pour des projets variés. L’objectif de ce centre est d’améliorer les conditions de bien-être et de la vie des personnes handicapées, afin de leur permettre une meilleure adaptation dans un cadre professionnel, mais aussi pour améliorer leur intégration sociale. On entend par personnes en situation de handicap, les personnes ayant une déficience physique (orale, auditive, visuelle), mentale ou sociale. La mission principale du centre est de mettre en œuvre la politique du Gouvernement sur les droits des personnes en situation de handicap dans le domaine de la formation professionnelle, et de l’intégration sociale. Le centre dispense plusieurs formations professionnelles pour les personnes en situation de handicap. A cet effet il est chargé de : - dispenser des formations aux personnes en situation de handicap en vue d’améliorer leurs compétences professionnelles dans le domaine de la technique, de la technologie et de la gestion ; - élaborer, produire, diffuser des documents et des manuels, appropriés aux personnes vulnérables ; - rentabiliser les infrastructures pour le compte de tiers demandeurs de service afin d’améliorer les ressources propres du centre ; - assurer dans le respect de la dignité humaine, la formation professionnelle des personnes handicapées, et de dispenser dans la mesure du possible une formation professionnelle qualifiante adaptée aux différentes situations d’handicap ; - dispenser des formations de formateurs aux personnes vulnérables en vue de maîtriser l’évolution de la technologie moderne ; - créer des unités de productions afin de grouper les personnes vulnérables qui ont reçu des formations dispensées par le centre, dans une association ou syndicat ou une coopérative dans le but de faciliter la création d’emploi ; - créer un fond par l’intermédiaire des travaux rentables, des dons, des inscriptions destinées aux financements de première installation des personnes diplômées. Le centre dispense des formations professionnelles modulaires dans les domaines suivants : pâtisserie ; informatique ; informatique pour aveugles et malvoyants ; maintenance audio-visuelle ; ouvrage bois ; coupe et couture ; braille. La durée de chacune des formations est de neuf mois. A l'issu des neuf mois de formation, les personnes cherchent du travail ; elles sont souvent confrontées aux entreprises qui sont encore réticentes pour embaucher des personnes en situation de handicap. La stratégie du CNFPPSH est de leur trouver d’abord un stage à l’issue de la formation, afin d’accroître les chances d’obtenir un emploi. A défaut, le centre créera des unités de production en son sein où les bénéficiaires de la formation pourront travailler contre salaire et ainsi mettre en pratique les connaissances et compétences acquises. Le centre effectue également des formations de proximité dans les filières suivantes : transformation de produits laitiers et fruitiers ; apiculture ; pâtisserie ; coupe et couture, maintenance audiovisuelle. La formation de proximité est une formation itinérante où les formateurs du centre se déplacent dans toutes les régions de Madagascar pour dispenser des formations aux membres des associations qui œuvrent pour les personnes en situation de handicap. Après leur formation, ces associations peuvent à leur tour créer des unités de production leur permettant de générer des revenus pour leurs membres. Les bénéficiaires des différentes formations dispensées au sein du centre, à Antananarivo, sont des personnes en situation de handicap. Actuellement 37 personnes suivent les formations proposées par le centre. Outre le personnel administratif, douze formateurs travaillent au centre pour organiser, dispenser les formations, ainsi que pour encadrer quotidiennement les bénéficiaires du centre. Différents partenaires soutiennent le centre ; il s’agit d’associations ou d’ONG malgaches et internationales qui œuvrent pour le bien des personnes en situation de handicap.
Read More
A l’arrivée du/de la volontaire à l’aéroport international d’Antananarivo, un chauffeur mandaté par Planète Urgence l’accueillera. Il le/la conduira à la Maison des volontaires (Durée du trajet : 40 minutes)
Read More
Antananarivo [Ivato]
Read More
Le/la volontaire sera logé(e) à la Maison des volontaires à Antananarivo : il/elle y trouvera une chambre avec salle de bain commune pour les volontaires, eau chaude, et moustiquaire. La Maison des Volontaires est équipée du Wifi. Il/elle y prendra ses petits déjeuners. Les déjeuners seront pris dans un restaurant près du centre de formation. Pour le dîner, il y a plusieurs restaurants aux alentours de la Maison des Volontaires ; le/la volontaire sera accompagné(e) sur le trajet par le gardien de la Maison. Il est également possible de cuisiner à la Maison des volontaires.
Read More
La mission se déroulera au centre, à Tananarive. Le centre dispose du matériel suivant : Machine électrique DRAGONFLY Mod. 304, 305 Machine surjeteuse industrielle PFAFF 757 9 Machines à coudre manuelle SINGER 6 Machines à coudre manuelle MERCEDES 2 Machines surjeteuse portable SINGER 2 Machines col roteuse portable SINGER 3 Ciseaux électriques industriels SINGER 6 Ciseaux de coupe 4 Ciseaux de papier 5 Ciseaux à broder 6 Règles plates graduées plastique 4Règles de coupe perroquet 4 Règles de coupe L 10 Roulettes 7 Coupe fil 13 Dés 3 Fers à repasser 11Cintres plastique 1 Buste de mannequin Le/la volontaire pourra disposer de ce matériel, qui se situe dans l’atelier de couture du CNFPPSH. Si besoin, le/la volontaire aura accès à internet et à un ordinateur sur place (il pourra toutefois apporter son ordinateur). Un vidéoprojecteur peut également être mis à disposition. Il/elle pourra également apporter des patrons et des fiches techniques ou autres supports de cours. Une enveloppe de 135 000 Ar (40 euros environ) lui sera remise à son arrivée, pour l’achat sur place de matériels nécessaires à la formation.
Read More