fbpx

Formation de jeunes ruraux à la création d’une micro-entreprise en milieu rural

Après leur formation, l’installation des jeunes et la mise en œuvre de leur projet professionnel demeure un défi pour le programme Formaprod. A ce jour, 1422 jeunes ont été formés dans la région Analamanga et 221 jeunes ont été accompagnés dans leur installation. Les projets des jeunes sont de nature agricole (professionnalisation dans l’engraissement de porc, en production d’alevins, production de culture maraichère) ou non agricole (ouverture d’atelier de fabrication de petits matériels agricoles, professionnalisation dans la transformation de raphia…). Pour 2016, FORMAPROD envisage de doter en kit de démarrage plus de 1000 jeunes. Aux termes d’une évaluation de la première promotion de jeunes installés, il a été constaté que seuls les jeunes les plus motivés arrivent à mener à bien leurs projets professionnels. Différents blocages dans la réussite de l’installation des jeunes ont été identifiés : l’absence d’outil de gestion de l’exploitation agricole aussi bien sur le plan technique que financier, la recherche de débouchés pour écouler la production, l’absence de mesures de gestion de risques dans la production agricole, le manque d’accompagnement et d’encadrement de proximité qui conduit à des abandons (taux d’abandon : 11%) Pour répondre à ce défi, l’équipe régionale d’Analamanga projette de former en entreprenariat certains de ces jeunes les plus motivés, qui deviendront des relais pour accompagner leurs pairs dans le développement de leur projet professionnel. Pour Formaprod, il s’agit d’une démarche visant à mettre en place une réponse efficace aux besoins récurrents des jeunes exploitants. L’équipe de Formaprod a ainsi fait appel à Planète Urgence pour former ces jeunes à l’entreprenariat pour la création d’une micro-entreprise en milieu rural. Les volontaires de Planète Urgence pourront apporter une approche nouvelle et une ouverture d’esprit pour ces jeunes relais et leur partager l’esprit de volontariat. Les résultats attendus de cette formation sont la réussite de l’installation de ces 45 jeunes relais formés grâce à l’amélioration de la qualité de leur projet d’une part et l’accroissement du nombre de personnes chargés de l’accompagnement des jeunes ruraux. Les jeunes formés pourront en effet à leur tour accompagner volontairement leurs pairs.
Read More
Le/la volontaire transmettra aux bénéficiaires la culture d'entreprise. Il leur permettra d'acquérir des reflexes liés à la gestion de leur entreprise. les jeunes pourront se projeter dans leur entreprise dès la fin de la formation. Le/la volontaire formera les jeunes participants à l’entreprenariat, adapté au milieu rural et aux contraintes de l’activité agricole. Sur la base de la méthodologie du business plan, le/la volontaire travaillera sur : - La définition du projet professionnel : il s’agit de donner les facteurs clés de réussite d’un projet et notamment les questions à poser et étapes à suivre pour évaluer la faisabilité et la rentabilité d’un projet. - Les outils de gestion opérationnelle et comptable : il s’agit de travailler sur les outils utiles à l’établissement d’un plan de travail annuel de production et d’activités, en intégrant la gestion des risques dans la production agricole. Les outils de budgétisation de l’activité seront également étudiés. Le/la volontaire montrera également comment établir un plan de crédit et d’épargne et un compte d’exploitation. Les opportunités de partenariat public/privé seront également abordées. - Les notions de marketing : il s’agit notamment de voir les étapes à suivre dans le cadre d’une étude de marché, comment se positionner et identifier les opportunités, cibler la clientèle. Les notions sur les techniques de négociation seront également transmises. Le/la volontaire alternera les temps de présentation théorique avec des temps de travaux pratiques, en prenant comme cas les projets des jeunes. Il apportera aux jeunes les outils et techniques nécessaires pour qu’ils puissent à leur tour transmettre les acquis à leurs pairs. Le programme de formation sera réalisé à travers deux missions réalisées par différents volontaires. Chacune des missions pourra se concentrer sur un ou plusieurs des axes présentés ci-dessus.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Jeunes soutenus par le programme FORMAPROD
Read More
0
Read More
La formation est destinée aux jeunes formés par le programme FORMAPROD. Ils ont été identifiés par l’équipe du programme comme jeunes relais, pour encadrer en 2016 leurs pairs. Ils assureront l’accompagnement de jeunes dotés en kit de démarrage par le Programme FORMAPROD en 2016. Les jeunes ont déjà suivi une formation technique agricole de base, et une initiation à la création d’entreprise pour certains. 45 jeunes entre 16 et 29 ans seront formés, sur 2 missions pour aborder l’ensemble du programme. Chaque volontaire aura un groupe de 15 jeunes. Les missions peuvent se réaliser seule, en binôme ou à 3.Leur niveau de français est scolaire. Si besoin, les Conseillers d’Insertion Professionnelle pourront traduire. Ils ont un niveau Troisième.
Read More
Le Gouvernement de la République de Madagascar (GdM) et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), ont signé, le 3 août 2012, un accord pour le financement du Programme de formation professionnelle et d’amélioration de la productivité agricole (FORMAPROD). Ce programme cherche à répondre aux problématiques du développement agricole à Madagascar : aujourd’hui, la production agricole (+1,2% par an) peine à répondre à la croissance démographique (+2,5% par an). Une croissance économique bénéfique suggérerait au minimum un triplement de la productivité agricole. Or les méthodes de l’agriculture traditionnelle ne permettent plus d’obtenir ces gains de productivité sans intensification et innovations. Les techniques nécessaires sont peu accessibles au paysannat traditionnel, replié sur une agriculture de subsistance et contraints par les schémas de commercialisation. Dans ce contexte, le programme FORMAPROD mise sur la formation professionnelle des nouvelles générations, ouvertes à de nouvelles connaissances et aux innovations. L’objectif du programme est ainsi d'améliorer la productivité agricole et les revenus des petits exploitants agricoles par la formation professionnelle des jeunes ruraux. Plus spécifiquement, le programme viser à: (i) assurer un système national de Formation Agricole Rurale (FAR) soutenant le développement du secteur agricole, (ii) assurer un système régional de FAR adaptée aux besoins des ruraux et (iii) augmenter la productivité des petites exploitations à travers les pôles de production. Le Programme, prévu pour une durée de 10 ans, cible directement et indirectement environ 2,7 millions des ménages d'agriculteurs, des futures générations d’agriculteurs et d’entrepreneurs ruraux dans les zones d'intervention (13 Régions), où les activités de formation professionnelle agricole seront entreprises. Le Programme sera structuré autour de trois composantes : - Composante 1: Appui à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Formation Agricole et Rurale (SNFAR), organisée en quatre sous composantes - Composante 2: Formation professionnelle des jeunes ruraux et opérationnalisation régionale de la FAR, Composante - Composante 3 : Amélioration de la productivité dans les pôles de développement agricoles, organisée Le partenariat entre Planète Urgence et Formaprod s’inscrit dans le cadre de la composante 2, dont les projets sont : 1) Appui à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Formation Agricole et Rurale : il s’agit d’une initiative interministérielle pour une rénovation du Dispositif de Formation Agricole et Rurale 2) Formation professionnelle des jeunes ruraux et opérationnalisation régionale de la Formation agricole et rural : le Programme appuie les jeunes ruraux de l’orientation dans le choix de formation jusqu’à leur installation (accompagnement par une formation en entreprenariat rural et dotation de kit de démarrage du projet professionnel), en passant par leur formation (4 types sont proposées : (i) formation par apprentissage d’une durée de 3 à 6 mois auprès de tuteurs (ii) formation courte (modulaire) d’une durée de 1 à 3 mois auprès de Centre de Formation agricole et rurale (CEFAR) (iii) Formation initiale pour futurs exploitants agricole d’une durée de 2 à 3 ans auprès de CEFAR (iv) Formation initiale pour futurs techniciens d’une durée de 2 à 3 ans auprès de CEFAR) et la formulation de projet professionnel. Des Conseillers d’Insertion Professionnelle, des Socio organisateurs régionaux et des tuteurs encadrent et accompagnent les jeunes. 3) Promotion des métiers ruraux auprès des élèves des écoles primaires et secondaires afin de réduire taux d’abandon durant l’éduction fondamentale Dans le cadre de cette composante, l’équipe d’Analamanga intervient auprès de jeunes de 14 à 29 ans résidant dans 53 communes de 7 Districts de la Région Analamanga, qui compte 3,34 millions habitants dont 2,2 millions sont des ruraux. Il s’agit de jeunes ruraux déscolarisés souhaitant devenir exploitants agricoles, de jeunes souhaitant s’installer en milieu rural, de jeunes de niveau secondaire souhaitant se spécialiser dans les métiers d’appui conseil aux ruraux, ou encore de jeunes de niveau universitaire souhaitant retourner dans leur Région d’origine pour fonder une micro-entreprise rural. L’équipe a déjà touché 1422 jeunes depuis 2013. Le financement du Programme est assuré par des prêts (FIDA, Fond Fiduciaire Espagnol, OFID) et des dons (FIDA, Etat malgache, bénéficiaires eux-mêmes) La mise en œuvre du Programme au niveau régional est réalisée avec des partenaires tels que les Centre de Formation Agricole et Rurale (CEFAR) qui organise la formation pour les jeunes, la Direction Régionale du Développement Agricole Analamanga (DRDA) et le Fonds Régional du Développement Agricole (FRDA) qui appuient l’installation des jeunes, la Direction Régionale de l’Enseignement National (DREN) pour l’insertion de la FAR dans l’éducation fondamentale, ainsi que le Comité Régional de la Formation Agricole et Rural pour l’orientation et le suivi de la mise en œuvre des activités de FAR.
Read More
A son arrivée à l'aéroport international d'Antananarivo, le/la volontaire sera accueilli(e) par un chauffeur mandaté par Planète Urgence et muni d’une pancarte. Il le/la conduira à la Maison des volontaires (Durée du trajet : 40 minutes). Le trajet pour rejoindre le lieu de formation se fera le lundi matin, avec une voiture du partenaire.
Read More
Antananarivo [Ivato]
Read More
Le/la volontaire sera hébergé(e) au centre Falafala. Il/elle aura une chambre individuelle avec une salle de bain privative (pas d'eau chaude courante, apporter avec des seaux). Il/elle prendra ses repas sur place.
Read More
La salle de formation sera électrifiée et équipée d’un vidéoprojecteur, d’un tableau flipchart. Il n'y a pas le Wifi. Le/la volontaire pourra réaliser des photocopies ou impressions sur place.
Read More