fbpx

Formation de formateurs en carrosserie/peinture au lycée d’Ampasampito

Mise en place de formations de formateurs en carrosserie peinture. Jusqu’en 1990, le lycée proposait une spécialité en Carrosserie peinture. Le lycée a été contraint de fermer cette spécialité suite aux départs du formateur français et de son assistant malgache, liées à la réduction des activités d’assistance technique de la coopération française auprès des lycées techniques. Le lycée n’a pas pu maintenir cette spécialité faute de moyens financiers, humains et matériels. Néanmoins, on constate que le secteur de l’automobile connaît toujours une forte activité à Madagascar. En effet, un grand nombre de voitures d’occasion arrivent sur le marché malgache et les propriétaires utilisent leur véhicule jusqu’à épuisement total. De plus, de nombreux accrochages entre véhicules génèrent des carrosseries à réparer. Ces phénomènes impliquent des défaillances et des besoins en réparation de véhicules. Il en est de même pour la carrosserie : beaucoup de véhicules importés et d’occasion subissent des transformations (ajout ou suppression de porte, découpage de fenêtre, peinture, etc…) pour devenir des bus ou véhicules utilitaires. Ce constat a fait prendre conscience au lycée de l’importance de ré ouvrir cette filière pour permettre aux jeunes d’acquérir les compétences nécessaires aux travaux de réparation et de transformation de carrosserie en vue de favoriser leur insertion professionnelle dans un secteur porteur. Aujourd’hui, il n’existe pas de formation spécifique carrosserie à Madagascar. Les carrossiers présents dans le pays sont autodidactes. Pour information, le garagiste et le carrossier exercent deux métiers distincts : un garagiste malgache n’intervient pas sur la carrosserie d’un véhicule, et vice et versa. Planète Urgence souhaite appuyer le lycée d’Ampasampito pour la réouverture de cette filière, via la mise en place d’une Formation de formateurs en carrosserie peinture (formation initiale + formation de recyclage 7 mois plus tard).
Read More
La formation aura lieu dans un atelier et une salle de classe pour la théorie.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
5 enseignements (5 hommes) de la spécialité Métaux en Feuilles
Read More
0
Read More
Liste des bénéficiaires : - RANDRIATSARA Bien Aimé Auguste (42ans), formé à l’ENSET, 7 ans d’ancienneté, niveau moyen en français - RASENDRAHARISON Jean Victor (60 ans), formé à l’ENET, 33 ans d’ancienneté, niveau bon en français (retraite octobre 2012) - RAKOTONAIVO François de Paul (54 ans), niveau BTS, 28 ans d’ancienneté niveau moyen en français - RANDRIAMAMPIANINA Hoby (28 ans), formé à Polytechnique, 4 ans d’ancienneté, niveau moyen en français : moyen, polytech - RAMAHALZOARINJATO Jeremia, (43 ans), formé à Polytcechnique, 1 an d’ancienneté, niveau moyen en français
Read More
Read More
Le/la volontaire sera accueilli(e) à l’aéroport par l’équipe de Planète Urgence et transféré(e) à la Maison des Volontaires située dans le centre d'Antananarivo. De la maison au Lycée Technique Ampasampito, les déplacements se feront par taxi (durée du trajet : entre 20 et 30 minutes).
Read More
Antananarivo [Ivato]
Read More
Le(la) volontaire sera hébergé(e) à la maison des volontaires en centre ville, équipée de chambres individuelles et salles de bain à l'occidentale. Les petits déjeuners seront pris à la maison. Le repas du midi sera pris aux alentours du lycée. Le repas du soir sera soit commandé la veille ou le matin à l’épicerie "Chez Francine", soit dans un restaurant proche, au choix du volontaire.
Read More
Le lycée dispose de : - diffèrents types de tas (marteaux de réparation et redressement des carrosseries), - 1 poste à soudure acétylène avec accessoire (le gaz est manquant), - 1 salle avec 1 compresseur avec circuit d’air et un pont à colonne. Planète Urgence met à disposition une somme de 450€ pour acheter du matériel en lien avec la formation. Le lycée souhaiterait : - 1 station de peinture (coût d’environ 150€, achat en France), - du gaz pour le poste à soudure acétyléne (environ 200€, achat à Madagascar) - tout autre outil pour travailler la tôle (marteau, débosseleur, etc) (environ 100€, achat à Madagascar).
Read More