fbpx

Formation de formateurs en apiculture

L'objectif est de former des formateurs en apiculture. Les participants sont membres ou non de l'association "Entre Jeunes" et ont une maitrise des techniques d'installation et de gestion des ruchers. Des jeunes souhaitent entreprendre dans le secteur de l'apiculture mais n'ont pas les moyens de s'offrir une formation. Le but de la formation est de permettre à des apiculteurs ayant les compétences de les transmettre à d'autres.
Read More
L’intervention du/de la volontaire va consister à accompagner les jeunes agriculteurs membres de l’association pour qu'ils puissent : - Apprendre aux participants la méthodologie à adopter, - Monter des modules de formation en apiculture, - Construire le déroulé d'une formation, - Transmettre des techniques d'animation.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Read More
0
Read More
Les jeunes apiculteurs de la commune de Natitingou membres de l'ONG Entre Jeunes (il existe d'autres apiculteurs, une trentaine environ, mais non organisés.Les participants ont entre 20 et 35 ans et ont un niveau allant du secondaire à universitaire. Les bénéficiaires sont des jeunes agriculteurs qui ont appris l’apiculture sur le tas. Chacun travaille dans son champ avec ses propres ruches, il ont donc les connaissances sur les abeilles, les arbres, les apats et les périodes de récolte.0
Read More
L’Association Entre Jeunes (ancienne ADJEB, Association des jeunes pour le développement endogène au Bénin (AJDEB)) a été créée en 2009 par des jeunes diplômés de Natitingou, ville du nord-ouest du pays. Au cours de son Assemblée Générale de 2013, elle a changé de nom pour devenir Association Entre Jeunes. Elle a été créée en 2009 par des jeunes diplômés de Natitingou, ville du nord-ouest du pays. L’association Entre Jeune a un caractère éducatif. Elle a pour objectif global de contribuer à l’épanouissement et à la formation globale des jeunes. Pour remplir cette mission, les objectifs spécifiques à atteindre sont les suivants : - Offrir aux jeunes béninois un cadre de formation pluridisciplinaire - Regrouper les Jeunes scientifiques, universitaires ou non, des secteurs publics ou privés, et être pour elles un lieu de rencontre pluridisciplinaire - Contribuer à rendre accessibles les contenus et les enjeux de la connaissance scientifique aux yeux des Jeunes afin de favoriser la prise de responsabilité de ces derniers à l'égard de ces enjeux. - Elaborer et gérer des projets au profit des couches juvéniles vulnérables ; - Apporter un appui aux institutions, entreprises nationales et internationales sous forme de services, d’assistance- conseils ; - Assurer une vigilance particulière sur les questions d’environnement, des risques climatiques, géologiques et du développement durable. L’association est financée par les cotisations de ses 29 membres (5 000 FCFA/an, soit 7,50 euros) et reçoit aussi le soutien de sponsors tels que la mairie de Natitingou ou les acteurs privés de la ville. En complément des échanges d’expérience entre les jeunes, l’association fait appel à Planète Urgence pour l’organisation de formations via des missions de Congé Solidaire® depuis 2010. L’association comprend aujourd’hui trois bénévoles permanents (le Directeur Exécutif, qui est géographe, le Chargé de Programme qui est un sociologue et l’animateur, géographe aménagiste). Le siège de l’association est composé d’un bureau et d’une salle d’attente pour les visiteurs. L’association dispose aussi d’un ordinateur ; d’une moto pour le déplacement de ses membres ; de fournitures de bureau. L’association Entre Jeune veut aider à former ses membres jeunes agriculteurs apiculteurs pour renforcer leurs capacités en apiculture. En réalité l’association n’a pas les moments financiers ou techniques internes pour former ses membres. La zone d’intervention est Natitingou, une commune au Nord-Ouest du Bénin. D’une superficie de 1.339 km2, Natitingou est limité au Nord par la commune de Toucountouna, au Sud par la commune de Kouandé, à l’ Est par la Commune de Kouandé et à l’Ouest par la commune de Boukoumbé. La population de Natitingou est de 75.620 habitants en 2002 et les principales ethnies sont les Ditamari, Waama et Dendi. Les religions restent les relations Traditionnelles (59 ,2%), le catholicisme (17,8) le Protestantisme (2, 3), la Musulmane (14,5%), et Autres (6 ,2%). Sur le plan économique les potentialités de la commune sont nombreuses. Les ressources agricoles comprennent l’igname, le sorgho, le maïs, l’arachide, le mil, le manioc. L’élevage s’occupe des bovins, caprins, ovins, porcins, volaille (poulet, pintade, canard) et chiens. La pêche est quasi inexistante et les Cultures de rente sont l’arachide et le manioc. Les ressources naturelles sont l’or de Perma, les carrières de sable, les carrières de gravier, et les pierres ornementales quartz (TECQ). Le secteur du tourisme compte le Musée, les chutes de kota et les tatas Somba Les autres domaines porteurs sont la Chasse, l’industrie, les BTP, le Commerce, le transport, la communication, les produits de transformation (fromage, beurre, huile d’arachide, boisson locale et des produits manufacturés).
Read More
Le (la) volontaire devra partir de France le dimanche. Arrivé(e) le soir, il (elle) sera accueilli(e) par un membre de l'association Actions & Développement et accompagné(e) à l'hôtel pour une première nuit à Cotonou (hôtel Qualimax). Avec le représentant d’Actions & Développement, il (elle) part vers Natitingou, le lieu de mission, le lundi matin en bus. Le trajet dure 12h. Le trajet retour se fait, toujours accompagné, le dernier samedi. Le (la) volontaire pourra, le dimanche, visiter Cotonou ou ses environs (Ouidah, Ganvié).
Read More
Cotonou [Cadjehoun]
Read More
Le (la) volontaire sera logé à l'hôtel Nanto (ex Bourgogne) à Natitingou. Il (elle) disposera d’une chambre individuelle avec salle de bain. Les transports se font en taxi-moto (le port du casque, fourni par PU, est obligatoire).
Read More
Le partenaire mettra à disposition : - une salle de formation équipée de tables et chaises - un tableau de conférence et des papiers - des marqueurs - un vidéoprojecteur - des cahiers de notes et stylos pour les participants Le /la volontaire pourra apporter si besoin : - un support de formation (papier et/ou numérique) - un ordinateur portable pour le traitement de ses cours s’il le souhaite - tout autre matériel jugé utile par le/la volontaire
Read More