fbpx

Formation d’accompagnateurs de jeunes entrepreneurs à la création d’entreprise

Dans la Région Amoron’i Mania, 439 jeunes ruraux formés sur différents métiers ruraux sont actuellement en cours de la mise en œuvre de leur projet professionnel comme des micro-projets d’élevage porcin ou d’élevage aviaire, ou encore des petits métiers d’artisanat comme le tissage de soie, la coupe et couture, ou l’atelier bois… Plus d’une centaine d’autres les rejoindront d’ici février 2016. De plus, une nouvelle vague de jeunes entreront en formation à partir du 2ème trimestre 2016 soit au sein des centres de formation (400 jeunes) soit en apprentissage auprès des Tuteurs d’apprentis (500 jeunes). Les formations courtes des jeunes auprès des Centres durent environ 3 à 4 mois, tandis que l’apprentissage auprès des Tuteurs peut s’étaler jusqu’à 4 voire 5 mois en fonction de la filière de formation. Les métiers des jeunes appuyés par le Programme à travers des projets professionnels sont exposés à de risques multiples endogènes et exogènes. L’un des risques endogènes majeurs qui mène souvent à l’échec du projet des jeunes est l’insuffisance des capacités de gestion entrepreneuriale des jeunes et le manque de capacités des tuteurs dans l’accompagnement des jeunes. Les tuteurs sont en effet des entrepreneurs ruraux en activités, qui sont sollicités via les réseaux de Formaprod pour accompagner les jeunes dans la mise en œuvre de leur projet : ils ont les connaissances techniques du métier sans nécessairement avoir les connaissances en entreprenariat et gestion d’entreprise; Soucieux de la réussite des projets professionnels des jeunes, de la pérennisation et du développement des métiers qu’ils ont démarrés grâce à l’appui du Programme, l’équipe FORMAPROD Amoron’i Mania compte développer l’esprit d’entreprenariat d’environ 500 jeunes en activité. Pour cela, l’équipe entend s’appuyer sur les tuteurs d’accompagnement : elle a donc fait appel à Planète Urgence pour renforcer leurs connaissances en création et en gestion d’entreprise et pour développer leurs capacités en techniques d’accompagnement et d’appui à l’élaboration des projets professionnels des jeunes. A l’issue de la formation, les tuteurs auront acquis les connaissances pratiques et les outils pour la création et la gestion d’une entreprise en milieu rural. Les tuteurs d’accompagnement disposeront également d’une méthodologie harmonisée et des outils de formation adaptés et faciles à transmettre aux jeunes en matière d’entrepreneuriat. Ils pourront ainsi perfectionner leurs techniques d’accompagnement des projets professionnels des jeunes jusqu’à ce que ces derniers deviennent rentables. L’équipe du programme de la région Amoron’i Mania pourra ainsi s’appuyer avec confiance sur les tuteurs pour garantir la réussite du programme : ces derniers répondront plus efficacement aux attentes du programme, notamment en termes de formation, de suivi et d’appui aux jeunes entrepreneurs ruraux.
Read More
La formation aura lieu à Ambositra (Chef-lieu de la Région Amoron’i Mania) à 250 kilomètres d’Antananarivo vers le sud. Elle sera organisée dans la grande salle de la Direction Régionale du Développement Agricole (DRDA) Antamponivinany (même enceinte du bureau de l’EPR) ou dans une autre salle en ville. La salle est accessible à pieds, depuis le lieu d’hébergement (500 à 800 mètres). La journée se déroulera en continue de 7h30 – 8h jusqu’à 15h ou 16h. Ces horaires seront confirmés lors de l’organisation de la mission.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Accompagnateurs et encadrants des jeunes
Read More
0
Read More
Les participants sont les acteurs principaux sur terrain les plus proches des jeunes: les tuteurs d'accompagnement (ils sont 70 mais seront formés par groupe de 12 sur plusieurs missions) et 3 cadres techniques de l'équipe régionale (1 Chargé de Mission (CM), 1 Socioorganisatrice Régionale (SOR), et 1 Chargé du Suivi-évaluation et de Gestion des Savoirs (CSEGS))Les tuteurs sont des professionnels du terrain: ils ont les connaissances techniques du métier sans nécessairement avoir les connaissances en entreprenariat et gestion d’entreprise. Les cadres ont un niveau universitaire (bac+3 à bac+5). Les participants maitrisent le français.
Read More
Le Gouvernement de la République de Madagascar (GdM) et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), ont signé, le 3 août 2012, un accord pour le financement du Programme de formation professionnelle et d’amélioration de la productivité agricole (FORMAPROD). Ce programme cherche à répondre aux problématiques du développement agricole à Madagascar : aujourd’hui, la production agricole (+1,2% par an) peine à répondre à la croissance démographique (+2,5% par an). Pour la Région Amoron’i Mania en particulier, le taux de croissance démographique est supérieur à la moyenne nationale puisqu’il atteint le 3,8%. Une croissance économique bénéfique suggérerait au minimum un triplement de la productivité agricole. Or les méthodes de l’agriculture traditionnelle ne permettent plus d’obtenir ces gains de productivité sans intensification et innovations. Les techniques nécessaires sont peu accessibles au paysannat traditionnel, replié sur une agriculture de subsistance et contraints par les schémas de commercialisation. Dans ce contexte, le programme FORMAPROD mise sur la formation professionnelle des nouvelles générations, ouvertes à de nouvelles connaissances et aux innovations. L’objectif du programme est ainsi d'améliorer la productivité agricole et les revenus des petits exploitants agricoles par la formation professionnelle des jeunes ruraux. Plus spécifiquement, le programme vise à: (i) assurer un système national de FAR ou Formation Agricole Rurale soutenant le développement du secteur agricole, (ii) assurer un système régional de FAR adaptée aux besoins des ruraux et (iii) augmenter la productivité des petites exploitations à travers les pôles de production. Le Programme, prévu pour une durée de 10 ans, cible directement et indirectement environ 2,7 millions des ménages d'agriculteurs, des futures générations d’agriculteurs et d’entrepreneurs ruraux dans les zones d'intervention (6 régions aujourd’hui, avec un objectif de 13 Régions), où les activités de formation professionnelle agricole seront entreprises. Le Programme est structuré autour de trois composantes : - Composante 1: Appui à la mise en œuvre de la stratégie SNFAR ou Stratégie de Formation Agricole Rurale, organisée en quatre sous composantes - Composante 2: Formation professionnelle des jeunes ruraux et opérationnalisation régionale de la FAR, Composante - Composante 3 : Amélioration de la productivité dans les pôles de développement agricoles, organisée Dans le cadre de la composante 2, où s’inscrit le partenariat entre Planète Urgence et l’équipe de Formaprod en région Amoron’i Mania, les projets suivants ont été mis en place dans 29 communes des 4 districts de la Région: - Appui à la constitution et opérationnalisation du Conseil Régional de la Formation Agricole et Rurale (CRFAR) ; - Appui à l’élaboration du Schéma régional de la Formation Agricole et Rurale (SRFAR) et du Plan régional de la communication sur la FAR; - Appuis aux 12 Centres de formations en matière d’équipements et petits travaux pour augmenter leurs capacités d’accueil et améliorer la qualité de leurs offres de formation ; - Opérationnalisation de l’apprentissage par la formation et appui aux Tuteurs d’apprentis dont 81 sont opérationnels et reçoivent actuellement des apprentis. Les tuteurs sont des entrepreneurs ruraux en activités, qui sont sollicités via les réseaux de Formaprod pour accompagner les jeunes dans la mise en œuvre de leur projet ; - Formation professionnelle courte des jeunes auprès des Centres de formation: 439 jeunes qualifiés en mars 2015, 607 autres en formation ; - Formation de 773 jeunes par apprentissage auprès des Tuteurs d’apprentis - Appuis aux projets professionnels des jeunes formés : 506 projets professionnels appuyés en 2014 et 2015; - Sensibilisations et suivi de pratiques sur la Formation Agricole et Rurale à l’endroit des élèves dans 37 écoles et collèges (12 en 2014 et 25 en 2015) ; Le financement du Programme est assuré par des prêts (FIDA, Fond Fiduciaire Espagnol, OFID) et des dons (FIDA, Etat malgache, bénéficiaires eux-mêmes). La mise en œuvre du Programme au niveau régional est réalisée avec des partenaires tels que les Centre de Formation Agricole et Rurale (CEFAR) qui organise la formation pour les jeunes, la Direction Régionale du Développement Agricole Analamanga (DRDA) et le Fonds Régional du Développement Agricole (FRDA) qui appuient l’installation des jeunes, la Direction Régionale de l’Enseignement National (DREN) pour l’insertion de la FAR dans l’éducation fondamentale, ainsi que le Comité Régional de la Formation Agricole et Rural pour l’orientation et le suivi de la mise en œuvre des activités de FAR.
Read More
A l’arrivée du/de la volontaire à l’aéroport international d’Antananarivo, un chauffeur mandaté par Planète Urgence l’accueillera. Il le/la conduira à la Maison des volontaires (Durée du trajet : 40 minutes) Après une réunion de briefing avec l’équipe de Planète Urgence, le trajet vers le lieu de mission, organisé par Planète Urgence, se fera le dimanche matin dans une voiture avec chauffeur mandaté par l’association Planète Urgence. La distance entre Antananarivo et Ambositra est de 250 kms, soit 8h à 9h de route.
Read More
Antananarivo [Ivato]
Read More
Le/la volontaire sera hébergé(e) à l’hôtel Artisan, entre 500 et 800 mètres de la salle de formation. Le trajet se fait à pieds, ou si besoin, avec un taxi identifié par le partenaire local.
Read More
La salle de formation est équipée d’un vidéoprojecteur, un laptop, un tableau blanc, un tableau flip chart, et de fournitures de bureau. Internet est accessible et il sera possible de faire des photocopies et impressions. Le/la volontaire apportera des supports de cours ainsi que son ordinateur personnel.
Read More