fbpx

Formation aux logiciels Word et Excel au CFPPH

Former l’équipe du centre à l’utilisation des logiciels Word et Excel. Le but de la mission est de rendre plus efficace la gestion administrative, technique et financière du CFPPH Perporiyakou à travers la maîtrise de l’utilisation de l’outil informatique. Le Centre est géré par une équipe de 7 salariés. Il y a des ordinateurs (3) disponibles au centre pour remplir leur tâche. En revanche, le directeur, par manque de temps, tout comme les autres membres de l’équipe, font souvent appel à la secrétaire car ils ont des difficultés à manier l’outil informatique. Cette dernière reconnaît pourtant avoir elle-même des lacunes dans l’utilisation de Word. Par exemple, le comptable et la secrétaire ne sont pas en mesure de créer des tableaux de données et des graphiques sur Excel. Cette situation engendre un impact négatif sur l’organisation des activités et la gestion des ressources administratives du centre : perte de temps dans la préparation des rapports trimestriels qui limitent le temps de décision, retarde la remise des documents de planification qui peut être source de conflits entre les agents du centre. C’est pour cette raison que le centre a demandé à Planète Urgence d’organiser cette formation. Le centre n’a pas les moyens de faire intervenir un consultant pour cette formation.
Read More
Selon la disponibilité du/de la volontaire, le Centre de Formation Professionnelle des Personnes Handicapées (CFPPH) de Natitingou est prêt à l’accueillir à n’importe quelle période de l’année. La formation aura lieu les matins de 9h à 12h30 et de 15h à 17h30 du lundi au vendredi. Le trajet du lieu de mission au lieu de logement se fait en moto-taxi (20 min). Le taxi-moto sera pré-identifié pour accompagner le/la volontaire pendant la mission et il/elle aura à disposition un casque dont le port est obligatoire.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Equipe des salariés du Centre
Read More
5
Read More
Les bénéficiaires de la formation sont tous des salariés de la fonction publique. Leur âge varie entre 30 et 53 ans. Ils/elles sont tous/toutes impliqué(e)s dans la gestion du centre (directeur, secrétaire, comptable, formateurs).Ils/elles ont tou(te)s une formation qui va du certificat d’étude primaire au bac+3. Tous/toutes parlent français. Ils/elles utilisent Word et Excel dans leur travail mais ont un niveau débutant (les participants peuvent démarrer un ordinateur et enregistrer un document. La formation sera donc une initiation en Word et Excel).
Read More
Le Centre de Formation Professionnelle des Personnes Handicapées de Peporiyakou (CFPPH ) a été créé en novembre 1983 par l’Etat béninois, dans le cadre de la Déclaration de la décennie africaine des personnes handicapées. Son plan d'action a été redéfini lors de la Conférence panafricaine sur la Décennie des personnes handicapées tenue en février 2002 à Addis-Abeba (dont l’objectif est de servir de référence aux Etats membres dans l'élaboration de leurs programmes nationaux sur l'invalidité et dans la mise en place des mécanismes appropriés en vue de la réalisation des objectifs). Le centre est aujourd’hui placé sous la tutelle du Ministère de la Famille, et de la Solidarité Nationale. Il existe aujourd’hui au Bénin uniquement deux centres soutenus par ce Ministère. Le second se situe à Akassato dans le sud du pays (aussi partenaires de Planète Urgence). La mission de ces centres est de permettre aux personnes en situation de handicap de bénéficier d’une formation professionnelle afin de faciliter leur accès à l’emploi, et ainsi contribuer à leur autonomie financière et à leur meilleure intégration sociale. La formation qui leur est proposée est centrée sur l'élevage (porc et volailles) et le tissage de pagnes. Ces formations sont adaptées en fonction des handicaps des apprenants. La formation en tissage de pagnes par exemple concerne à la fois des techniques à pied (pédales), à mains, en macramé, en tricotage ou à la machine. En parallèle, le Centre propose également des séances de sensibilisations aux problématiques de santé (hygiène, vaccination, VIH) et de l'éducation aux droits. Des notions d’alphabétisation et de gestion de micro-projets sont également apportées aux apprenants. Cet enseignement est mené par le personnel du Centre et très ponctuellement par des intervenants extérieurs. Ceci implique que le personnel du centre fasse preuve d’une grande polyvalence, sans pouvoir bénéficier pour autant de formations spécifiques, faute de moyens pour les financer. Enfin, des exercices de rééducation sont effectués à l’hôpital de zone. Là également, le manque de formations spécialisées du personnel limite fortement cet accompagnement. Le Centre est installé sur un domaine de 5 hectares, et comprend 5 ateliers, 20 dortoirs pour les apprenants, le logement du Directeur, un bloc administratif, une salle de conférence, un magasin pour le stockage du matériel, une cuisine réfectoire et une porcherie et un poulailler. Actuellement 17 personnes handicapées sont présentes dans le centre pour une durée de deux ans (ils ont rejoint le centre en octobre 2013). La structure est animée par 5 agents permanents de l’État : un directeur, un chef service administratif et financier, deux agents administratifs et un formateur ainsi que d'une dizaine d'agents occasionnels que les prestataires de services mettent à sa disposition. Depuis 25 ans, ce Centre a formé sept promotions d’apprentis, soit un total de 143 personnes. La plupart d’entre eux étaient mal voyants, aveugles, ou paralysés des membres inférieurs. Le recrutement des apprenants est mené par la Direction du Centre, conjointement avec la Direction Départementale du Ministère de la famille. Il se réalise à travers des communiqués diffusés sur les radios et télévisions, puis par une sélection faite en fonction du nombre de places disponibles et des handicaps. Le Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale est en effet son seul partenaire technique et financier. Le budget annuel du Centre est de 15 000 000 F CFA. Il permet de nourrir les pensionnaires, mais il n’est pas suffisant pour apporter une solution aux problèmes matériels des locaux (vétusté des logements et des ateliers, inadaptation des installations électriques et d'eau, etc.), ni aux problèmes liés à l’insertion professionnelle des personnes handicapées.
Read More
Le (la) volontaire devra partir de France le dimanche. Arrivé(e) le soir, il (elle) sera accueilli(e) par un membre de l'association Actions & Développement et accompagné(e) à l'hôtel pour une première nuit à Cotonou (hôtel Qualimax). Avec le représentant d’Actions & Développement, il(elle) partira vers Natitingou, le lieu de mission, le lundi matin en bus. Le trajet dure 12h. Le trajet retour se fera, toujours accompagné, le dernier samedi. Le (la) volontaire pourra, le dimanche, visiter Cotonou ou ses environs (Ouidah, Ganvié).
Read More
Cotonou [Cadjehoun]
Read More
Le (la) volontaire sera logé à la Résidence Palais Somba située au coeur de Natitingou, à 800m du lieu de formation. Il (elle) disposera d’une chambre individuelle avec salle de bain. Les transports se font en taxi-moto (le port du casque, fourni par le partenaire, est obligatoire).
Read More
La formation aura lieu au Centre de Formation Professionnelle des Personnes Handicapées (CFPPH) de Natitingou (au nord de Natitingou, à environ 20 minutes du centre-ville). Le/la volontaire disposera d’un ordinateur de table fixe, d’un tableau de conférence, de papier kraft et de marqueurs. Les bénéficiaires de la formation disposeront d’un ordinateur pour deux au cours de la formation. Les ordinateurs ont les versions de Word et Excel 2007.
Read More