fbpx

Formation à la photographie et au montage vidéo des membres de l’APEDS

Former les membres de l'APEDS à la photographie et au montage vidéo. Afin de se constituer une base d’images utiles à ses différentes actions d'information et de sensibilisation du public, l'APEDS a pris pour habitude de prendre des photos et de filmer les activités menées. Néanmoins, l’absence de personne qualifiée en photographie au sein des membres de l'APEDS ne permet pas d’avoir des images de qualité, ni de capitaliser sur ce fond documentaire. Les bénéficiaires de cette formation seront chargés de prendre en photo et filmer les différentes activités de l’association. Aujourd’hui, les photos prises lors d’événements mis en place par l'APEDS (les activités menées par l’association, les réunions en interne, les participations à des invitations d’autres structures) sont de qualité approximative car aucun membre ne maîtrise l’usage d’un appareil photo numérique (l’association dispose de deux appareils photos numériques : marque Fuji film finepix j100 et marque Nikon coolpix L19). Depuis sa création, l’APEDS a mené de nombreuses activités sur le terrain : sensibilisation des élèves sur le VIH/SIDA, l'organisation de causeries éducatives, etc. Néanmoins, il est souvent difficile pour l’APEDS de justifier de la tenue effective, et même de la réussite de ces activités, auprès de ses différents partenaires, du fait d’un manque d’éléments visuels. Cette situation est due à deux raisons : - la mauvaise qualité des images prises par les membres de l’association chargés de la couverture médiatique des activités (due à la non connaissance des options à appliquer pour des prises de qualité), - la perte pure et simple des images à leur disposition du fait de l’ignorance des modes de sauvegarde. Les membres de l’APEDS n’arrivent pas à manipuler ces deux appareils : ils ne savent pas comment sauvegarder les photos après une activité, ni enregistrer la vidéo pour la retranscrire sur un CD-Rom. La difficulté réside dans la récupération des images de l’appareil vers l’ordinateur et ensuite le traitement de celles-ci pour les copier sur un CD.
Read More
Pour pallier à ces difficultés, l’APEDS sollicite le savoir-faire d’un professionnel ou d'amateur très éclairé de l’audiovisuel pour la prise et la conservation d’images. Il est probable que plusieurs volontaires devront se succéder pour parvenir à former totalement les participants aux compétences que l’association souhaite acquérir : - savoir maîtriser l’usage d’un appareil photo numérique (marque Fuji film finepix j100 et marque Nikon coolpix L19) et d’une caméra (mise à disposition par Planète Urgence), - savoir monter et sauvegarder les images sur des supports tels que les CD. Pour ce faire, l’APEDS a à sa disposition un graveur de CD mais n’a pas de logiciel de montage (il est donc nécessaire que le/la volontaire apporte un logiciel), - savoir archiver, classer ; organiser et retrouver toutes photos et videos de ce fond numérique documentaire. Les participants souhaitent apprendre les concepts suivants : - la manipulation optimale de toutes les fonctions des 2 appareils photo disponibles, - l'Importation des données (photos + films) sur un ordinateur et gravure (matériel disponible à l’APEDS), - le traitement des images (le logiciel de traitement d’images devra être apporté par le volontaire), - la prise d’images (l’enregistrement vidéo) et de son via la caméra, - le montage vidéo (le logiciel de montage devra être apporté par le/la volontaire). Cette formation permettra à l’APEDS de parfaire les prises d’images (films + photos) et de les monter sur des supports (pour réduire les risques de perte et pour justifier des activités auprès des partenaires). Cette formation permettra aussi aux participants de devenir des prestataires de service. En effet, ils pourront couvrir des événements sans rapport direct avec les activités de l’association tels que les séminaires, les sorties d’école et financer dans une certaine mesure quelques charges de l’association. Les retombées économiques pourront aider l’association à plusieurs niveaux, comme par exemple le paiement de la location des locaux du siège.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
les membres de l'APEDS
Read More
0
Read More
3 hommes : - Jules, 31 ans, travailleur social, animateur scolaire à l'APEDS, - Olivier, 26 ans, diplômé en informatique, membre de l'APEDS, - Jiri, 28 ans, licence en Sciences Politiques, en stage dans un cabinet d’étude.Seul Olivier a quelques connaissances sur l'utilisation d'un appareil photo numérique.
Read More
Inquiets de l'importance des difficultés sociales dans le pays (délinquance des jeunes, échecs scolaires, mariages précoces...), sept amis, dont quatre travailleurs sociaux fondent l’APEDS, l’Association pour la Promotion de l’Education et du Développement Social, au cours de l’année 2008. L’association compte aujourd’hui une trentaine de membres dont les 7 membres fondateurs, tous bénévoles, et est basé à Yaoundé dans le quartier populaire d’Etoug Ebé. L’APEDS a différents objectifs : - promouvoir la bonne gouvernance scolaire à travers les Associations de Parents d’Elèves et Enseignants et les Conseils d’Ecoles ; - contribuer à l’épanouissement et au développement des orphelins et des filles mères ; - promouvoir l’intégration socioprofessionnelle des jeunes et des handicapés ; - sensibiliser les adolescents sur les comportements sexuels à risques; - encourager chez les écoliers la culture du lavage de mains ; - encadrer et accompagner les femmes déshéritées et démunies ; - développer chez les jeunes des attitudes citoyennes de paix et de fraternité ; - vulgariser les droits de l’enfant. La philosophie de l’APEDS consiste d’une part à sensibiliser, former et informer les populations vulnérables (femmes et enfants) sur des thèmatiques spécifiques (comme la santé sexuelle ou les droits de l’enfant) pour renforcer leur autonomie, leur participation et leur épanouissement au sein de leur communauté respective. D’autre part, il s’agit de soutenir et d’accompagner les jeunes scolarisés ou non vers une meilleure intégration sociale et socioprofessionnelle. L’approche de l’APEDS repose sur l’appui conseil, les échanges, les enquêtes, la sensibilisation et le plaidoyer. Elle intervient sur les problématiques suivantes : lutte contre les IST/SIDA, soutien scolaire, gouvernance scolaire et participation des parents d’élèves, santé sexuelle des adolescents, soutien parental, éducation environnementale et droits de l’enfant. Réalisations : - Les membres de l’APEDS ont conduit plusieurs activités d’éducation et de soutien scolaire dans les collèges Pigeon, Ebanda, Madeleine, Mefou de Yaoundé. Il s’agissait d’un soutien à la préparation aux examens officiels de fin d’année en faveur des élèves de 3ème, 1ère et terminale de ces établissements. Par la suite, quelques ateliers d’échanges et de réflexion portant sur «la punition en milieu scolaire» ont eu lieu dans les écoles primaires privées du quartier Mendong. - En 2010, grâce au soutien de deux médecins français et britannique, l’association organise un débat sur le thème des urgences pédiatriques au profit de 50 femmes analphabètes du quartier ETOUG EBE à Yaoundé. Elle met ensuite sur pied le projet FASEP « Formation à l’Accompagnement Scolaire et Educatif des Parents ». Il est question d’initier ces femmes, démunies et illettrées pour la plupart, aux techniques d’encadrement des enfants afin de les aider à mieux jouer leur rôle d’éducatrice. L’APEDS a actuellement pour ambition de poursuivre son projet FASEP, l’objectif étant de former 5,000 parents à l’horizon 2013. - En prélude à la journée internationale du SIDA, des activités de sensibilisation sur le thème «jeunesse et sida» et notamment sur l’utilisation des préservatifs féminins et masculins, sont organisées dans les collèges secondaires de la ville de Yaoundé. - L’association a également, depuis 2011, contribué à la création de 10 GIC (Groupements d’Intérêt Communautaire) et à la rédaction des statuts de certaines associations naissantes. - Les ateliers CV, démarrés en 2011, et animés par l’APEDS ont pour but de former les jeunes en recherche d’emploi à la rédaction d’un curriculum vitae et d’une lettre de motivation ainsi qu’à la préparation d’un entretien d’embauche. A ce jour, 6 ateliers ont été organisés et 240 jeunes formés. - A l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains, l’APEDS relaie chaque année dans les écoles, la campagne intitulée « se laver les mains pour une santé saine ». L’objectif est d’encourager chez les tout petits la pratique du lavage de mains pour contribuer à réduire le taux de mortalité liée aux infections diarrhéiques. Pour cette édition 2012, à l’école publique de BIYEM ASSI, l’APEDS a bénéficié du soutien financier et technique de la GIZ (coopération allemande), Médecins Sans Frontières et UNICEF. - Dans la poursuite du partenariat avec la GIZ, il est prévu de conduire un plaidoyer autour de la gratuité de l’école au Cameroun.
Read More
Le/La volontaire sera accueilli(e) à l’aéroport par le chauffeur et deux représentants de l’association.
Read More
Yaounde [Nsimalen International]
Read More
Le/La volontaire sera logé(e) dans un hôtel proche des locaux de l'APEDS (sanitaires dans la chambre). Les repas seront pris dans un restaurant du quartier.
Read More
La formation aura lieu dans les locaux de l'APEDS. Il sera mis à la disposition du volontaire deux appareils photo numérique (marque Fujifilm finepix j100 et marque Nixon coolpix L19), 2 ordinateurs (Desktop Pentium 4 et 3, 256 ram, capacité de 20 Giga), une connexion Internet (via un modem à moyen débit), un tableau, des marqueurs et du papier flicharp.
Read More