fbpx

Assistant du coordinateur de projet

Analyser les besoins de l'association en terme de gestion de projets et de communication - répertorier les appels à projet et participer à la mise au point d'un calendrier de réponses et de suivi/évaluation Renforcer la communication interne de l'association afin d'améliorer l'organisation Développer une stratégie de communication externe : donner une lisibilité et une clarté au discours porté par la structure , développer des outils de communication (dépliants, site web...) Participer à l'identification d'appels à projet pertinent et à la rédaction de leurs réponses
Read More
Read More
OUI
Read More
VG
Read More
Read More
0
Read More
Read More
L’ONPP est une association de droit camerounais, créée en 1996 sous l’impulsion de Mouhamed MBOUOMBOUO NKAMO alors contrôleur à la DSA (Dimension de l’Ajustement Structurel du Cameroun) et aujourd’hui président de l’ONPP. Formée sur les « établissements humains », le président dans le cadre de ses actions avec la DSA avait constaté que les populations n’étaient pas suffisamment impliquées dans les différents programmes de développement pourtant mis en place à leur bénéfice. Il a ainsi pensé à mettre sur pieds une association pour sensibiliser les populations et susciter leur implication dans les projets de développement social et économique de leurs communautés. L’association légalisée le 7 mars 1997 a pour missions : - d’amener les communautés à s’impliquer avec efficience dans leur développement social, humain et économique, ceci dans une approche participative ; - de sensibiliser les populations aux interactions entre le Genre, le VIH/SIDA et l’Habitat ; - de rendre autonomes les communautés, en particulier les femmes, dans leurs initiatives locales. L’organisation mène ses actions au profit des zones urbaines et rurales. La zone rurale concernée par les activités de l’ONPP est le département du Noun dans la région de l’ouest Cameroun, rassemblant environ 50 000 âmes. L’ONPP met également en œuvre ses activités dans la zone urbaine de l’arrondissement de Yaoundé 2e et Yaoundé 7e au profit d’environ 600 habitants. Le Département du Noun est l’un des greniers du Cameroun et la capitale artisanale du pays. Le lac Monoun est une destination appréciée en raison de ses berges aménagées au bord d’un ancien lac de cratère. La principale activité des populations du Noun est l’agriculture. Yaoundé est la capitale politique du Cameroun et chef lieu de la Région du Centre. Yaoundé, surnommée « ville aux sept collines » est, après Douala, la seconde ville du Cameroun. Cette ville cosmopolite est le siège des institutions de la République. L’ONPP compte 20 adhérents et 10 bénévoles. Son siège social est à Yaoundé avec deux antennes opérationnelles à Yaoundé et à Foumban (ouest). Les actions de l’association sont appuyées par les partenaires nationaux et internationaux : 1. Sur le plan national, trois organisations soutiennent l’association, notamment la Coalition des ONG et OCB (Organisation Communautaires de Base) intervenant dans le domaine des Etablissements Humains (CONGEH) et qui apportent un appui logistique et de fonctionnement ; l’Association Enfants, Jeunes et Avenir (ASSEJA) propose un appui financier pour la réalisation des micros projets générateurs de revenus et le RAVSI (Réseau des Acteurs de volontariats de Solidarité Internationale), dans le cadre d’échanges d’expériences. 2. Sur le plan international, ROOFTOPS Canada à travers la CONGEH a apporté un appui matériel et financier à l’ONPP dans le cadre de la sécurité foncière des femmes infectées ou affectées par le VIH6SIDA. De plus, SELAVIP (Service Latino Américain) intervient avec un appui financier au projet de réaménagement des toilettes. Enfin, ONU-FEMMES a apporté un appui financier au projet « accès des femmes à la propriété foncière). ; Depuis sa création l’association a mené les activités suivantes : - Projet Santé : Campagne de sensibilisation communautaire sur la prévention et la lutte contre les IST et le VIH/sida. Dans le cadre de ce projet, l’Onpp a contribué à sensibiliser les populations de la localité de Koutaba en vue de la baisse taux de prévalence et accroître la proportion des personnes qui, dans cette commune, adoptent des comportements sexuels sans risque. Les activités suivantes ont été mises en œuvre : 1. Former des éducateurs communautaires aptes à sensibiliser les communautés et vulgariser les connaissances acquises sur les méthodes de prévention de la transmission du VIH/Sida 2. Faire connaitre la maladie et ses conséquences 3. Sensibiliser les groupes cibles à l’importance d’adopter des comportements plus sains vis-à-vis du VIH/Sida 4. Renforcer la pleine participation des femmes en vue de leur permettre de mieux s’intégrer dans le processus d’auto-prise en charge communautaire dans le cadre de la lutte contre les IST/VIH/Sida 5. Encourager le dépistage volontaire 6. Prévenir la transmission de la mère à l’enfant 75% de la population de cette localité ont été sensibilisées et formées. - Projet Assainissement : aménagement d’une source avec deux bacs à lessive et caniveau d’évacuation Zone d’intervention : Messa Carrière/Yaoundé Un important point d’eau a été aménagé au bénéfice direct de 6500 ménages et indirect de 4500 personnes des localités voisines. - Projet Formation : Formation/ renforcement des capacités aux activités génératrices de revenus et à la gestion des micro-entreprises à en faveur des femmes et filles de Messa Carrière/Yaoundé. Quarante femmes ont été formées en teinture et décoration. Les Femmes et filles, bénéficiaires de cette localité ont également participé à des ateliers sur la création des micro-entreprises. - Projet Aménagement : réaménagement de 125 toilettes écologiques dans la ville de Foumban. Zone d’intervention : Ville de Foumban (Département du Noun - Arrondissement de Foumban). Ce projet avec l’appui de SELAVIP a permis d’améliorer le cadre de vie des populations de la ville de Foumban (environ 150 000 Habitants) par le réaménagement de toilettes existantes et la construction de toilettes écologiques à base de matériaux locaux. La durabilité de ce projet a été encadrée par la diffusion d’un document de bonnes pratiques auprès d’autres ONG, des pouvoirs publics et de SELAVIP. En 2014 l’ONPP poursuit les causeries éducatives dans le cadre du projet de sensibilisation contre le VIH/SIDA. Dans le cadre du projet de construction d’un point d’eau, l’association mobilise les fonds pour la maintenance de l’ouvrage construit. L’organisation entend poursuivre la formation d’autres groupes de femmes dans la teinture, la décoration et le développement de micro-entreprises. Dans la région de l’ouest Cameroun, l’ONPP poursuit en 2014 les activités de sensibilisation autour de son projet d’assainissement.
Read More
Read More
Read More
Read More
Read More