fbpx

Assistant de projets au CEEDD

- Participation à la rédaction des propositions de projets; - Recherche de fonds; - Renforcer les capacités de l'équipe en matière d'organisation financière et administrative ; - Participer à l'élaboration de rapports d’activités
Read More
Read More
OUI
Read More
VG
Read More
Read More
0
Read More
Read More
Le Centre d'Ecoute et d'Encadrement pour un Développement Durable est une association créée en 2005 par Oumy Seck, comptable qui voulait agir pour la solidarité entre femmes et les aider à s’organiser. Les objectifs du Centre sont doubles : il s’agit d’une part de fédérer et renforcer les capacités de dix groupements de femmes de la région de Thiès, soit plus de 180 femmes, engagées dans le développement de leur communauté, et d’autre part de représenter leurs intérêts devant les autorités locales et de faire connaitre leurs actions devant la population. Thiès est une ville à 70 km de Dakar qui compte 586 262 d’habitants. Plus de la moitié de sa population (54,5%) a moins de 20 ans. Les activités économiques sont la production agricole, la pêche, le tourisme, l’industrie et les mines et l’artisanat. Leurs actions de renforcement de capacités proposées par le centre comportent plusieurs volets, qui touchent à la fois les domaines professionnels et personnels : - alphabétisation et formation professionnelle en teinture couture car c’est l’activité principale des groupements membres, - distribution des vêtements et des textiles produits grâce aux réseaux de quatre boutiques du CEEDD à Thiès, à son site Internet ou à la participation à des foires artisanales (comme la Foire internationale de Dakar), - promotion du micro-jardinage en ville (ou de permaculture) à partir d’un micro-jardin modèle créé au Centre, pour améliorer la consommation des familles et comme source de revenus, - octroi de micro-crédit pour les groupements, - mise à disposition d’un centre de ressources comprenant une bibliothèque et un cybercafé pour elles et les habitants de Thiès. - conseils santé, mise en avant de la prévention, et orientation vers les structures sanitaires adaptées de la région. Toutes les activités du Centre, lieu de dialogue et d’écoute, sont pensées de manière à participer à la consolidation des liens de solidarité entre les femmes : par exemple les formations professionnelles s’appuient sur l’échange d’expérience et de savoir faire entre les femmes. Le Centre est animé par une équipe de onze membres dont neuf sont salariés : quatre personnes au siège (présidente, secrétaire, assistante et responsable des achats) et sept dans les boutiques (gestionnaires de boutique et vendeuses). Il essaie d’autofinancer ses activités en proposant des services d’hébergement, de restauration pour les séminaires, en vendant les produits de son micro-jardin, et grâce aux revenus des adhésions de la bibliothèque (30 adhérents) et de l’utilisation du cybercafé. L’association française Sukhali la soutient également financièrement. Le CEESS a d’autres partenaires comme les institutions sénégalaises responsables de la santé, de l’agriculture, du commerce, et des femmes et Cergy, dans le cadre d’un accord de coopération décentralisée. Enfin le CEEDD accueille des étudiants ou des jeunes diplômés (Université d’Ottawa, d’écoles de commerce en France, volontaires du Corps de la Paix ou de l'Institut Régional du Travail Social d'Aquitaine. Ils participent à l'élaboration des projets et aux différentes activités du CEEDD.
Read More
Read More
Dakar
Read More
Read More
Read More