fbpx

Appui éducatif et animation en français pour des enfants de cours élémentaire

Aider des élèves de cours élémentaire de l’école d’Ahowégodo à mieux parler, lire et écrire le français. Le français est la langue officielle du Bénin. Cependant, d’après le rapport de 2010 de langue française dans le monde, rédigé par l’Organisation Internationale de la Francophonie, seulement 32% de la population le lit et l’écrit. Les enfants le découvrent généralement au cours de leur scolarité. L'école primaire publique où se déroule la mission est située à Ahowègodo, un village relevant de la commune d'Abomey-Calavi, dans l'arrondissement de Kpanroun. A 25km de Cotonou, Ahowègodo est une zone rurale, où la majeure partie de la population est analphabète. Cette vulnérabilité a des effets sociaux-économiques néfastes et l'éducation rencontre de nombreux obstacles : déscolarisation, nombre élevé d’élèves par classe, manque de personnels qualifiés, insuffisance de moyens pédagogiques et techniques, échecs et abandons scolaires. Ecole de Solidarité cherche donc à renforcer les capacités de l'équipe pédagogique de l'école primaire et à offrir un soutien adapté aux élèves les plus en difficulté.
Read More
Sélectionnés sur la base de leurs résultats scolaires, les 12 élèves seront ceux dont le niveau en français est le plus faible. Le/la volontaire accompagnera ces élèves de cours élémentaires à travers : - un soutien personnalisé - la réalisation d’exercices d'écriture, de lecture, d'expression écrite et orale et une aide aux devoirs - la mise en place d’activités ludiques d'écriture, de lecture, d'expression écrite et orale. Ce projet donnera lieu à plusieurs missions successives afin d'atteindre les objectifs fixés.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Elèves de CE de l’école d’Ahowégodo.
Read More
12
Read More
Ces élèves, âgés de 8 à 12 ans, ont d’importantes lacunes en français.Ces élèves sont en classes de CE1 ou CE2.
Read More
Créée en 1993, l’Ecole de Solidarité est fondée par Madame Astrid Toda, germano-japonaise. C’est en poste au Nigeria, au sein de la représentation diplomatique du Japon, qu’elle découvre le Bénin et qu’elle décide de financer la rénovation ou la construction d’écoles. Elle a le statut d’Organisation Non Gouvernementale depuis 2009. Depuis sa création, l’Ecole de Solidarité a réhabilité deux écoles et en a construit douze (bâtiments principaux ou bâtiments d’agrandissement) dans le Sud du pays, principalement dans les communes d’Abomey-Calavi (15 km au Nord Ouest de Cotonou) et de Tori-Bossito (55 km au Nord Ouest de Cotonou). Dans le domaine de l’éducation, l’association organise des campagnes de sensibilisation pour la scolarité des filles et facilite leur accès à l’apprentissage professionnel par un système de parrainage. Dix à douze élèves ou apprentis sont soutenus financièrement chaque année. Enfin, elle promeut le développement durable : par exemple, elle accompagne des groupements de femmes dans le recyclage des sachets plastiques ou l’utilisation de méthodes agricoles non-nuisibles pour la santé de l’homme et l’environnement. L’Ecole est animée par une équipe de 10 salariés et 8 bénévoles (pour des postes de coordination, suivi administratif et financier, contrôle de chantier et construction, animation). Elle estime apporter une aide directe à 6 000 élèves, enseignants ou femmes. Les projets de l’Ecole de Solidarité sont appuyés par plusieurs partenaires institutionnels comme le Ministère fédéral allemand en charge de la coopération économique et du développement ou non gouvernementaux comme l’ONG « Bildungswerk Westafrika » (formation Afrique de l’Ouest en allemand), les Clubs Rotary Rosenheim et Potsdam en Allemagne. Son budget (environ 90 000€) est complété par des dons privés.
Read More
Le/la volontaire sera accueilli/e à l'aéroport et conduit/e en voiture à son lieu de mission par le trésorier général d'ES, M. Constant Acclombessi. Il passera une première nuit à Cotonou (Hôtel Qualimax). Il/elle prendra départ pour la localité le lendemain matin. La durée du trajet sera de deux heures.
Read More
Aéroport de Cotonou
Read More
Le/la volontaire sera logée chez l’habitant dans le village de Kparoun Centre, situé à 5 km de Ahowégodo. Un gardien sera présent chaque nuit. Il/elle disposera d’une chambre individuelle ainsi qu’une douche (au seau) individuelle. Les toilettes (de type toilette sèche) sont collectives. Le/la volontaire dormira sur lit + sommier équipé d’une moustiquaire. La chambre n’est ni ventilée, ni climatisée mais est bio-climatisée (il y fait frais en raison d’un toit fait de tuiles). Pour l’électricité le/la volontaire dispose d’un accès à 2 km de son lieu d’hébergement. Les transferts quotidiens entre le lieu d'hébergement et l'école se feront en taxi-moto (port du casque fourni par le partenaire - obligatoire). Le/la volontaire prendra ses repas les matins et soirs chez l’habitant et déjeunera sur le site de mission.
Read More
Le/La volontaire aura à sa disposition une enveloppe de 27€ (frais input). Cette enveloppe, qui lui sera remboursée sur place par Ecole de Solidarité sur présentation des factures, lui permettra d’acheter des livres et le petit matériel nécessaire à sa mission. Matériel mis à disposition : tables, chaises, tableau noir. Le/la volontaire devra prévoir les supports d'activités utiles dans le cadre de la mission.
Read More