fbpx

Animations socio-éducatives en faveur d’enfants des rues

Améliorer le panel d'animations socio-éducatives proposé par les éducateurs de l'ONG Manda. Il s'agira plus particulièrement de développer, approfondir et diversifier les animations mises en place par les éducateurs dans le but de favoriser la créativité des enfants et leur sensibilisation à l’hygiène et à la protection de l'environnement.
Read More
/!\ Pour cette mission, le/la volontaire devra exercer la profession d'animateur/trice ou bien justifier d'une formation dans l'animation. Chaque volontaire aura à sa charge un groupe de 15 enfants maximum. Les enfants accueillis par MANDA viennent de la rue, ils sont facilement distraits et ne parviennent pas à se concentrer durablement sur une même activité. Cette difficulté est liée à leur situation familiale et sociale : les enfants aident les parents à subvenir aux besoins essentiels de leurs familles et sont confrontés à la dureté d'une vie essentiellement passée dans la rue. Les activités actuellement proposées par les éducateurs ne les mobilisent pas beaucoup, ils ont du mal à tenir une lecture au-delà de 15 minutes par exemple. Un atelier de fabrication d'instruments de musique conçus à partir de matériels de récupération a été ouvert mais les enfants n'ont pas adhéré ; de même pour la peinture par groupe sur une toile. Les éducateurs ont peu d'idées pour varier les animations. Pour pallier ces difficultés, Manda souhaite l'appui de volontaires en mission durant les vacances scolaires pour proposer et mettre en place de nouvelles activités, telles que des activités manuelles (en recyclant le plastique, le papier, le bois) pour en faire des objets pratiques, des animations diverses permettant de retenir l'attention et de faire participer activement les enfants dans le but de favoriser leur créativité. D'après la directrice de Manda, les enfants sont plus attentifs quand il s'agit d'activités individuelles pour lesquelles ils peuvent voir concrètement le produit de leur travail (créer un livret qui raconte leur vie par exemple ; les enfants s'y sont intéressés car ils ont pu montrer leur production à leurs parents et amis). De plus, les enfants ne reçoivent pas ou peu d'éducation, vivent dans des milieux insalubres et ne pensent pas aux conséquences de leurs actes (jeter les ordures n'importe où, faire leurs besoins où bon leur semble), Manda souhaite également mettre en place des activités éducatives sensibilisant les enfants à l'importance de l'environnement (exemple : cycle d'une plante, de la pluie, du vent, etc). À l'heure actuelle, Manda ne connaît aucune animation ou activité portant sur l'environnement à proposer aux enfants. Pour les animateurs(-trices), ce sera l'occasion de recevoir des connaissances et idées d'animation qui pourront être mises en œuvre pour l'ensemble des enfants.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Enfants de 7 à 17 ans et animateurs de Manda
Read More
0
Read More
Les enfants et leurs 2 animateurs/éducateurs sont : - 31 enfants (18 filles et 13 garçons) de 7 à 12 ans de la Classe Alphabétisation, - 33 enfants (12 filles 21 garçons) de 12 à 17 ans de la Classe ASAMA, - 2 animateurs/éducateurs des 2 classes : Monsieur Tiana, 45 ans, animateur/éducateur de la classe Alphabétisation & Monsieur Hervé, 41 ans, animateur/éducateur de la classe ASAMA. Les 2 éducateurs ont un niveau moyen en français mais peuvent traduire du français au malgache pour les enfants, qui eux ont un niveau très faible en français.Animateurs : Hervé n’a pas eu de formation spécifique en animation, mais a appris par la pratique au contact des bénévoles allemands. Tiana, quant à lui, a suivi une formation sur le théâtre pendant 2 semaines et participe également aux activités ludiques proposées par les bénévoles allemands. Enfants / jeunes : ASAMA est un programme destiné aux adolescents de 12 à 17 ans. Il comprend toutes les matières recommandées par le programme national d’éducation (français, malagasy, calcul, science de la vie et de la terre, histoire-géographie). La langue d’enseignement est le malgache, excepté pour l’enseignement du français. L'ensemble du programme primaire de cinq ans est traité en trois périodes durant dix mois. Ce programme est développé sous la tutelle du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Recherche Scientifique.Les animateurs souhaitent échanger avec les volontaires sur les techniques d’animations qu’ils ne connaissent pas encore, afin de parvenir à mieux travailler avec les enfants et de proposer davantage d’animations, et des animations plus efficaces permettant de retenir leur attention, et de les sensibiliser plus particulièrement sur les questions d’hygiène et de protection de l’environnement.
Read More
L`ONG MANDA («Rempart»), créée en 1999, a pour mission d'améliorer les conditions de vie et l'intégration sociale et citoyenne des enfants de la rue, en pourvoyant à leurs besoins fondamentaux et en œuvrant à leur réinsertion au sein de leurs familles. Avec un budget annuel de 80 000 €, environ 150 jeunes de 4 à 18 ans sont accueillis chaque année dans les 4 centres d'accueil de l'association (3 centres sociaux et 1 gîte de nuit), tandis que 100 autres jeunes bénéficient d'un suivi de proximité dans le cadre de leur scolarité. L'association Manda : - assure une assistance sociale et médicale, - dispense une éducation appropriée, c’est-à-dire une éducation qui apprend aux enfants l’essentiel des fondamentaux : la lecture, l’écriture et le calcul, - propose une spécialisation professionnelle adaptée permettant l'insertion, - fournit le cas échéant une aide socio-économique aux parents. Le centre de jour « Tsiry », se charge de la scolarisation des enfants dans des écoles publiques ou privées et propose aux enfants plus âgés non scolarisés de suivre des cours d’alphabétisation et de rattrapage. En 2011, le centre a accueilli 91 enfants âgés 4 à 17 ans (44 filles et 47 garçons) encadrés par 4 animateurs, 1 responsable de centre, 1 responsable de la logistique et 3 surveillants. Trois programmes scolaires d’éducation dite « informelle » sont mis en œuvre et portent sur des cours spécifiquement adaptés au niveau et à la situation des enfants dans le but d’obtenir le CEPE (Certificat d'Etudes Primaires Elémentaires) : - la Classe Préscolaire : 27 enfants de 4 à 6 ans (15 filles et 12 garçons), - la Classe Alphabétisation : 31 enfants de 7 à 12 ans (18 filles et 13 garçons), - la Classe ASAMA : 33 enfants de 12 à 17 ans (12 filles et 21 garçons). Le centre « Vony » forme une dizaine de jeunes filles au tissage, à la broderie et à la couture. Au centre « Felana », réservé à une dizaine de garçons, une formation à la menuiserie est proposée. L’ONG Manda est soutenue par l'association allemande Zaza Faly (via l'envoi de volontaires de longue durée), l’association Sœur Emmanuelle, ainsi que le Programme Alimentaire Mondial s’agissant de la prise en charge alimentaire des enfants.
Read More
Les volontaires seront accueillis à l'aéroport par un chauffeur mandaté par Planète Urgence et transférés à la Maison des Volontaires située dans le centre d'Antananarivo, dans le quartier d’Ambatovinaky, où ils seront hébergés pendant toute la durée de la mission.Le chauffeur portera un gilet et/ou une pancarte au logo de Planète Urgence. Le déplacement quotidien du lieu d’hébergement vers le lieu de mission (Centre de Tsiry) se fait en taxi-ville (sélectionné et présenté par Planète Urgence en début de mission). Le trajet dure entre 15 et 30 minutes.
Read More
Antananarivo [Ivato]
Read More
Le/la volontaire sera hébergé(e) à la Maison des Volontaires de Planète Urgence en centre ville à Antananarivo. La maison bénéficie de toutes les commodités (eau chaude, électricité, moustiquaires, accès à internet par wifi). Les petits déjeuners seront pris à la Maison (il y a le nécessaire : thé, café, pain, confiture). Les repas du midi seront pris non loin du siège de Manda, avec des membres de l’équipe. Pour le dîner, il y a divers restaurants dans le quartier de la maison des volontaires (pour s’y rendre, les volontaires seront accompagnés du gardien), ou bien il est possible de commander des repas la veille auprès des gardiens et de cuisiner ensemble à la Maison.
Read More
Les salles de classe sont dotées d’un tableau noir, tables et bancs pour 30 enfants. La cour est également disponible pour la mise en place d'activités en plein air. Manda peut également mettre à disposition du/de la volontaire un vidéo projecteur, un lecteur CD. Besoins en matériel Un budget d’environ 50€ (soit 135 000 Ariary) d’ « input » est disponible à l’arrivée des volontaires pour l’achat du matériel indispensable pour le bon déroulement de la mission (donnés en monnaie locale par la Délégation de PU, lors du briefing à l’ arrivée). Les volontaires apporteront uniquement le matériel nécessaire à la mise en oeuvre de leurs activités ; ils devront veiller à ce que le matériel consommable soit un matériel accessible pour les bénéficiaires, afin que les activités puissent être reproduites après leur départ.
Read More