fbpx

Accompagnement méthodes d’organisation

Aider les animateurs à adapter leur formation aux handicaps des élèves du Centre Akassato et à s’en servir comme un outil de rééducation Le Centre Akassato est un des deux centres étatiques du Bénin qui offrent une formation professionnelle aux jeunes (de 17 à 25 ans) vivants avec un handicap (personnes malvoyantes, sourdes et muettes, paralysées ou souffrant de déficiences intellectuelles). Les formations proposées sont le maraîchage, l’élevage (lapins, poulet), le tissage de pagne traditionnel, le macramé (tissage par des nœuds qui permet de créer des bracelets par exemple) et la fabrication de savon artisanal. Les formations sont choisies avec l’élève selon son handicap. Or les huit formateurs du centre n’ont pas reçu de formation sur l’handicap et souhaiteraient être accompagné dans l’adaptation de la formation qu’ils proposent afin de mieux développer les compétences de leurs élèves. Ce sont surtout les handicaps mentaux qui les questionnent : les élèves n’ont pas reçu de suivi médical et leur handicap n’a pas été identifié avec précision. Ils ont du mal à faire en sorte que leurs élèves se concentrent sur une activité et à leur faire faire les gestes répétitifs propres à l’artisanat, c'est-à-dire à dérouler leur programme de formation. Au moment des évaluations, ils se rendent compte que les élèves n’ont pas retenu les compétences.
Read More
Suite à deux missions de travail avec les animateurs et le personnel du centre (projet 1842), des besoins de type organisationnel ont émergé. Ce second projet reprend ce volet tandis que la partie animation technique continue d'être travaillée en parallèle dans le projet 1842. Après avoir fait un dossier santé nécessaire à intégrer au projet individuel et examiné les 31 apprenants du centre, l'intervention portera sur: 1/ le projet individuel en insistant sur : * la complémentarité des observations de tous les intervenants à l'entrée dans l'établissement avec le volet, médical, psychologique, social et handicap au jour J. * L'OBJECTIF idéal à j + 18 mois, sortie prévue de l'établissement avec évaluations à prévoir durant le séjour (rythme à préciser avec les professionnels. 2/ projets spécifiques:assistante sociale, psychologue, sociologue, directeur, infirmière Les aspects théoriques et pratiques seront développés en s'appuyant sur les procédures en cours de rédaction dans l'établissement. 3/ formation aux premiers secours demandée par l'infirmière 4/ le projet d'établissement, au moins dans ses grandes lignes. Pour rappel, les formes des handicaps des élèves du Centre sont variées. Au Bénin, le handicap est tabou et parfois perçu comme une malédiction. Certains sont délaissés par leur famille. Une première mission a eu lieu en novembre 2016. Il s'agit de continuer le travail amorc et d'approfondir certains aspects qui le nécessitent, en fonction de l'évolution du centre au moment où la prochaine mission aura lieu . Les objectifs spécifiques pourront donc être ajustés en conséquence.
Read More
OUI
Read More
Congé solidaire
Read More
Formateurs du centre et assistantes sociales
Read More
8
Read More
Les participants sont les sept formateurs et l’assistante sociale du Centre (quatre hommes et quatre femmes). Ils ont entre 34 et 42 ans. Ils parlent et écrivent couramment en français. L’assistante a un Bac Service social. Le formateur en maraichage à un niveau Bac+1 en agriculture tropicale. Le formateur en élevage a le niveau collège. Les cinq autres formateurs ont un diplôme d’apprentissage en artisanat. Le directeur rejoindra le groupe selon ses disponibilités.Aucun d’entre eux n’a reçu de formation lié à l’handicap.Le Centre n’a pas connaissance d’une personne qui aurait ces compétences au Bénin. De plus, elle n’a pas de budget en interne à consacrer aux formations.
Read More
Etablissement public créé en 1983 et mis en service en 1990, le Centre de Formation Professionnelle des Personnes Handicapées (CFPPH) d'Akassato, situé dans la commune d’Abomey-Calavi, à quinze kilomètres au nord de Cotonou, est placé sous la tutelle du Ministère de la Famille et de la Solidarité nationale. Ce centre a été créé par l’Etat Béninois dans le cadre de sa politique de lutte contre les discriminations liées aux handicaps et d’insertion socioprofessionnelle des handicapés. En effet, l’Etat entend permettre aux personnes en situation de handicap de bénéficier d’une formation professionnelle afin de faciliter leur accès à l’emploi, et ainsi contribuer à leur autonomie financière et à une meilleure intégration sociale. Depuis sa mise en service, le Centre de Formation Professionnelle des Personnes Handicapées (CFPPH) d’Akassato a reçu 284 élèves pour un cycle de formation de 6 à 18 mois (27 élèves y sont actuellement en formation, pour une capacité de 60 élèves : il n’y a pas assez de candidats. Les frais de scolarités sont fixés à 20 000F CFA (30€ par an). Les bénéficiaires des formations dispensées sont en majorité des handicapés, originaires du Sud du Bénin (départements de l’Atlantique, du Littoral, des Collines, du Couffo, du Mono, de l’Ouémé, du Plateau et du Zou). Il s’agit de personnes malvoyantes, de sourds muets, de personnes paralysées et de personnes souffrant de déficiences intellectuelles, dont l’âge varie entre 17 et 25 ans. Les filières et formations proposées aux pensionnaires du Centre ont été choisies par l’Etat : il s’agit du maraîchage, de l'élevage (lapins, poulet), du tissage de pagne traditionnel, de macramé et de fabrication de savon artisanal. Les handicapés postulants à une formation professionnelle à Akassato sont identifiés par les Centres de Promotion Sociale au niveau des communes et sélectionnés par un comité au niveau national. Le centre accueille aussi des élèves non handicapés, sélectionnés sur le critère de leur situation socioéconomique (enfants abandonnés, orphelins et victimes de violence). Ces derniers représentent en générale 10% de l’effectif total des apprenants. Tous sont en système d’internat. Le Centre dispose actuellement de dix-sept salariés qui assurent les fonctions de directeur, chef service administratif et financier, surveillant, coordonnatrice formation et formateurs. Le seul partenaire technique et financier du Centre d’Akassato est l’Etat béninois. Par le passé, le Rotary Club a aussi appuyé le centre.
Read More
Le/la volontaire sera accueilli(e) à l’aéroport par le Directeur du Centre de Formation Professionnelle des Personnes Handicapées (CFPPH) d’Akassato. Le trajet entre l’aéroport et le lieu d’hébergement se fait en voiture privée et dure maximum une heure.
Read More
Cotonou [Cadjehoun]
Read More
Logement à l'hôtel (chambre et salle de bain individuelle). Déplacements possibles en taxi/moto avec casque et accompagnateur. Le port du casque est obligatoire. L’hôtel dispose d’un accès à internet.
Read More
La formation aura lieu au Centre de Formation Professionnelle des Personnes Handicapées (CFPPH) d’Akasssato (au nord de Cotonou, à environ vingt cinq minutes du centre ville). Le/la volontaire disposera d’un ordinateur de table fixe, d’un tableau de conférence, de papier kraft et de marqueurs. Les bénéficiaires de la formation disposeront d’un ordinateur pour deux au cours de la formation. Les ordinateurs ont les versions de Word et Excel 2007.
Read More