10 mai 2021 • ACTUALITÉS

Témoignage de Maureen Delorme, première e-volontaire de Planète Urgence 

Suite à la crise sanitaire du Covid-19, Planète Urgence s’est réinventée afin d’assurer la continuité de l’engagement auprès de ses partenaires locaux. En effet, dès cet été l’association a lancé deux nouveaux dispositifs de volontariat. 

 Maureen Delorme est notre première volontaire ayant validé sa mission de e-volontariat pour notre partenaire local « Osmose » au Cambodge ! 

Début octobre, avant sa mission, Maureen nous avait partagé ses ressentis et ses motivations. 

 

Pourquoi Planète Urgence ? 

 

« J’ai pris connaissance de Planète Urgence il y a environ un an et demi, grâce à la DRH de mon entreprise qui était déjà partie en mission avec cette association. Le projet m’a ainsi immédiatement interpellé. Planète Urgence correspond parfaitement à ma vision de la solidarité, à savoir la transmission de compétences, et pouvoir ainsi communiquer et transmettre sur des thèmes qui me sont familiers. Par ailleurs il existait un projet interne au sein de mon entreprise, celui de développer un partenariat notamment avec Planète Urgence afin de faire partir les collaborateurs qui le souhaitaient ! » 

Quelle était votre motivation principale à faire du volontariat ? 

 

« Grâce à de nombreux voyages, j’ai pu me confronter à des cultures toujours plus riches et variées. Ces voyages m’ont donné goût à la découverte mais aussi, et surtout à l’échange. Ainsi l’opportunité de pouvoir transmettre des savoirs et des compétences, est pour moi une réelle motivation. Pouvoir venir appuyer au développement des communautés locales, tout cela de manière adaptée, motive ma démarche. » 

 

Pourquoi avoir choisi le dispositif de e-volontariat ? 

 

« Mon projet initial était de partir en avril 2020 au Bénin dans le cadre d’une mission de volontariat avec Planète Urgence. Bien sûr c’est un projet qui me tient à cœur et que je souhaite effectuer dès que la situation me le permettra. Malheureusement, le contexte sanitaire étant ce qu’il est aujourd’hui, je me suis tournée vers le e-volontariat ! C’est en effet-une bonne alternative aux missions à l’international, qui me permet d’avoir l’opportunité de m’engager sur une mission en tant que e-volontaire. » 

Des appréhensions particulières avant la mission ? 

 

« L’accompagnement en amont de la mission est tel que je n’ai pas d’appréhensions particulières. Ma seule volonté est de pouvoir proposer un contenu adapté aux attentes du bénéficiaire pour l’accompagner au mieux dans sa montée en compétence. » 

 

 

Suite à sa mission, Maureen D. nous avait alors partagé son expérience « d’après mission » lors d’un live  reposté sur notre chaine YouTube. 

Pour en savoir plus sur le e-volontariat, rendez-vous sur cette page : https://planete-urgence.org/le-e-volontariat/ 

 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI...

Solutions fondées sur la Nature par l’UICN : l’exemple du projet MERCI

Solutions fondées sur la Nature par l’UICN : l’exemple du projet MERCI

Les « Solutions fondées sur la Nature » (SfN) ont vu le jour en 2009 lors de la COP15 Climat […]

Lire la suite

Un an après le début de la crise COVID-19 : quel impact sur les partenaires locaux de Planète Urgence ?

Un an après le début de la crise COVID-19 : quel impact sur les partenaires locaux de Planète Urgence ?

Un an après, la crise liée à la COVID-19 continue d’avoir un impact très important sur les interventions que Planète […]

Lire la suite

[Concours de dessin] Et si les enfants rendaient hommage à nos forêts ?

[Concours de dessin] Et si les enfants rendaient hommage à nos forêts ?

Un grand concours de dessin est lancé pour les enfants de 6 à 12 ans par l’ONG Planète Urgence pour […]

Lire la suite

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER