Comment aller plus loin pour la planète ?

Le réchauffement climatique est un fait : déforestation massive, expansion urbaine, incendies de forêts, maladies infectieuses et épidémies, catastrophes naturelles… Notre monde est soumis à de nombreux événements dont les conséquences sont désastreuses pour les Hommes.

Une prise de conscience collective est nécessaire pour qu’ensemble nous puissions avoir un impact réel et global sur l’équilibre climatique de la Terre.

Vous souhaitez vous aussi vous engager pour l’environnement mais vous ne savez pas concrètement comment agir ? Voici une sélection spécialement créée pour vous aider à adopter un mode de vie adapté et soucieux de la planète :

« Histoires d’Arbres » en Indonésie : à la rencontre des mangroves et rhinocéros de Java

Après le Cameroun et Madagascar, « Histoires d’Arbres » est arrivé en Indonésie pour vous présenter notre projet Mangrove Ecosystem and Javan Rhinoceros Conservation in Indonesia (MERCI). Un projet mêlant reforestation et restauration du rhinocéros de Java et développement économique local. Planète Urgence a organisé sa troisième épisode de sa série « Histoires d’Arbres » le vendredi 2 octobre.

 

Découvrez le parc national d’Ujung Kulon, ses mangroves et ses 74 individus de rhinocéros !

Bonne nouvelle…

2 bébés rhinocéros ont été recensés ce mois-ci dans le parc national… élevant ainsi le nombre d’individus à 74 ! Une bonne nouvelle pour cette espèce déclarée en en danger critique d’extinction par l’UICN.

 

 

Un contexte particulièrement instable pour les mangroves et leur faune

 

En Indonésie, la pointe ouest de l’île de Java abrite le Parc National d’Ujung Kulon (UKNP).

Cette zone fait face à des risques élevés d’éruptions volcaniques, de tremblements de terre et de tsunamis. Cette vulnérabilité aux catastrophes naturelles est accrue par la densité et l’activité humaine. Les mangroves y ont subi une dégradation massive en raison de la conversion des terres en habitats, du développement des infrastructures et de l’installation d’industries telles que le tourisme et la pêche. Cette situation menace désormais les moyens de subsistance des communautés locales qui se déplacent dans le parc pour assurer leurs activités.

A l’intérieur de ce dernier, une partie de l’habitat du rhinocéros de Java a disparu entrainant le déclin de cet animal emblématique. Le dernier recensement réalisé par le Parc National, et actualisé avec la découverte des 2 bébés en septembre 2020, indique qu’il ne reste que 74 individus de rhinocéros de Java ce qui en fait probablement le grand mammifère le plus gravement menacé d’extinction de la planète.

 

 

Un objectif ambitieux : 250 000 arbres plantés

 

L’objectif de ce projet MERCI est donc de contribuer à la restauration des écosystèmes forestiers côtiers locaux et à la restauration de leur faune (avec un accent particulier sur le rhinocéros de Java) dans le Parc National d’Ujung Kulon et sa périphérie.

3 activités principales sont ainsi développées :

 

  • La restauration des écosystèmes forestiers 

La perte des forêts, habitat de nombreuses espèces fait partie des 5 grandes causes de la perte de la biodiversité. La plantation de 250 000 palétuviers et autres espèces côtières dans le parc agira directement sur la surface habitable des espèces et augmentera en périphérie la résilience des communautés d’un point de vue écologique et économique. 

 

  • Le développement économique local

L’identification des activités génératrices de revenus potentielles sera au cœur de la mise à l’échelle du projet. En cette phase pilote, un premier test de sylvo-pêcherie, via l’engraissage de crabes permettra de valoriser la culture du crabe dans les mangroves, environnement naturel favorable à leur croissance pour ensuite les vendre à un prix plus conséquent localement.

 

  • La sensibilisation à l’environnement

Le projet entend sensibiliser 550 élèves à travers des campagnes dans 11 écoles et mener un travail avec les enseignants et l’Agence d’éducation du district pour intégrer dans les curriculums scolaires les messages clés sur la conservation de la mangrove et de sa biodiversité.  La Journée internationale de la mangrove sera célébrée auprès de plus de 500 membres des communautés, autorités locales et presse.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les résultats de la phase pilote de 2019 et de l’avancée de ce projet ?

Vous souhaitez connaître l’impact attendu sur cette région grâce à nos 3 actions menées sur le terrain ?

Yuyun KURNIAWAN, notre Délégué National Indonésie est intervenu en direct pour expliquer ce projet et vous accompagner dans ce voyage inédit…

 

Regardez le replay de notre webinaire du 2 octobre sur le projet MERCI et partez à la rencontre des mangroves et des rhinocéros de Java !

 

 

Marie-Françoise Bizieux-Ouine rejoint l’équipe de Planète Urgence

Marie-Françoise Bizieux-Ouine rejoint Planète Urgence

Marie-Françoise Bizieux-Ouine a rejoint, grâce à du mécénat de compétences, l’équipe de Planète Urgence en tant qu’animatrice du Réseau des Volontaires ! Elle animera ainsi toute la communauté des anciens volontaires, devenus parrains ou ambassadeurs de l’association, ainsi que les nombreux bénévoles engagés auprès de l’équipe.

 

 

Présentation de Marie-Françoise Bizieux-Ouine, nouvelle animatrice du Réseau des Volontaires chez Planète Urgence

 

 

Issue du grand groupe d’électriciens EDF où son activité était principalement au sein de la DRH, les missions confiées à Marie-Françoise concernaient la diversité : handicap, égalité professionnelle et conditions de travail.

En parallèle, elle a œuvré dans le milieu associatif en accompagnant les familles et les enfants avec des situations de handicap (socio-éducatif, actions de soutien, loisirs…), des missions également auprès des jeunes pour réaliser leur projet (voyages, échanges culturels, …).

 

En 2019, elle a également été volontaire pour partir en Congé Solidaire® à Madagascar et réaliser une mission d’appui socio – éducatif.

C’est grâce à cette mission de Congé Solidaire® que Marie-Françoise est « séduite » par l’organisation, le suivi de formation ainsi que le professionnalisme de Planète Urgence. Elle décide ainsi de s’impliquer au cœur de l’association et de redynamiser le réseau des volontaires et bénévoles.

 

Ses missions au sein de Planète Urgence seront variées, comme par exemple, sensibiliser les volontaires à faire des actions en local, leur partager les attentes et besoins ou encore les impliquer davantage dans les activités de l’association.

 

« Dans un contexte un peu particulier, mon intégration sera d’autant plus pertinente si, avec tous les volontaires, nous travaillons à l’unisson pour défendre les valeurs de Planète Urgence. Agir aujourd’hui est indispensable pour protéger notre planète : nous devons nous unir. »

 

 

Marie-Françoise aura également pour rôle de valoriser ces volontaires et ambassadeurs grâce à leurs actions et mobilisation en dehors de leur mission. Faire du lien entre nos volontaires et bénévoles ainsi que Planète Urgence est important afin de pouvoir rassembler ses différents acteurs au profit d’un même objectif : agir ensemble et pour les autres.

 

 

Bienvenue Marie-Françoise !

Témoignage de Maureen Delorme, première e-volontaire de Planète Urgence

Suite à la crise sanitaire du Covid-19, Planète Urgence s’est réinventée afin d’assurer la continuité de l’engagement auprès de ses partenaires locaux. En effet, dès cet été l’association a lancé deux nouveaux dispositifs de volontariat.

 

Témoignage de Maureen, première e-volontaire de Planète Urgence

 

Maureen Delorme, Category Manager chez Lactalis Beurres et Crèmes, est notre première volontaire ayant validé sa mission de e-volontariat pour notre partenaire local « Osmose » au Cambodge !

 

Pourquoi Planète Urgence ?

 

« J’ai pris connaissance de Planète Urgence il y a environ un an et demi, grâce à la DRH de mon entreprise qui était déjà partie en mission avec cette association. Le projet m’a ainsi immédiatement interpellé. Planète Urgence correspond parfaitement à ma vision de la solidarité, à savoir la transmission de compétences, et pouvoir ainsi communiquer et transmettre sur des thèmes qui me sont familiers. Par ailleurs il existait un projet interne au sein de mon entreprise, celui de développer un partenariat notamment avec Planète Urgence afin de faire partir les collaborateurs qui le souhaitaient ! »

 

Quelle était votre motivation principale à faire du volontariat ?

 

« Grâce à de nombreux voyages, j’ai pu me confronter à des cultures toujours plus riches et variées. Ces voyages m’ont donné goût à la découverte mais aussi, et surtout à l’échange. Ainsi l’opportunité de pouvoir transmettre des savoirs et des compétences, est pour moi une réelle motivation. Pouvoir venir appuyer au développement des communautés locales, tout cela de manière adaptée, motive ma démarche. »

 

 

Pourquoi avoir choisi le dispositif de e-volontariat ?

 

« Mon projet initial était de partir en avril 2020 au Bénin dans le cadre d’une mission de volontariat avec Planète Urgence. Bien sûr c’est un projet qui me tient à cœur et que je souhaite effectuer dès que la situation me le permettra. Malheureusement, le contexte sanitaire étant ce qu’il est aujourd’hui, je me suis tournée vers le e-volontariat ! C’est en effet-une bonne alternative aux missions à l’international, qui me permet d’avoir l’opportunité de m’engager sur une mission en tant que e-volontaire. »

 

Des appréhensions particulières avant la mission ?

 

« L’accompagnement en amont de la mission est tel que je n’ai pas d’appréhensions particulières. Ma seule volonté est de pouvoir proposer un contenu adapté aux attentes du bénéficiaire pour l’accompagner au mieux dans sa montée en compétence. »

 

Maureen débutera sa mission le 1er octobre 2020 pour du coaching en ligne en relation client et développement des partenariats avec le partenaire local Osmose.

 

Pour en savoir plus sur le e-volontariat, rendez-vous sur cette page : https://planete-urgence.org/le-e-volontariat/

Planète Urgence accueille un nouveau partenaire local au Cambodge : Wildfowls and Wetlands Trust (WWT)

nouveau partenaire local Cambodge

Planète Urgence agit au Cambodge depuis 2013 et ce pays fût longtemps le premier d’intervention de l’association en Asie. Dans sa volonté d’accroître son impact, l’association ajoute un nouveau partenaire local à la liste des 22 déjà existants du pays. Il s’agit du Wildfowls and Wetlands Trust (WWT) dont la principale mission est de préserver les zones humides dans la partie basse du Delta du Mekong. Grâce à ce nouveau partenaire local, Planète Urgence ajoute plusieurs missions de e-volontariat (100% en ligne) pour compléter son offre.

 

 

L’importance de préserver les zones humides pour la biodiversité et l’Homme

 

WWT a pour mission la préservation et la protection des zones humides. Ces zones, que l’on retrouve aux quatre coins du monde et qui sont vitales pour 40% des espèces, ne couvrent aujourd’hui que 1% de la surface du globe. Celles-ci fournissent des habitats à un grand nombre de peuples et d’espèces en danger ainsi qu’une barrière naturelle contre les catastrophes telles que les inondations, les sécheresses et la pollution.

Dans le monde, le Cambodge est l’un des pays qui dépend le plus de ces zones humides. Plus de 46% de la population y travaille en plus d’y vivre et 80% en dépendent pour se nourrir. Malheureusement, en 15 ans, la moitié des zones humides cambodgiennes ont disparu ce qui représente une catastrophe pour la biodiversité et les communautés locales.

WWT travaille avec des partenaires locaux pour préserver deux des dernières zones humides dans la partie basse du Delta du Mekong.

 

 

Soutenir les communautés pour préserver le développement économique local

 

Les prairies du Sud du Delta du Mekong sont inondées 6 mois de l’année. Pendant cette période, les agriculteurs doivent produire le plus de riz possible pour pouvoir tenir les 6 mois suivants. Pour ce faire, ils utilisent généralement des produits chimiques qui polluent l’eau, tuent les poissons et sont sources de problèmes de santé pour ceux qui en dépendent.

WWT travaille avec les communautés d’agriculteurs d’Anlung Pring pour les aider à utiliser moins de produits chimiques tout en maintenant leur rendement. Egalement, le projet d’éco-tourisme soutenu par WWT permet de rassembler les membres des communautés locales dans le cadre d’une initiative source de revenus supplémentaires. Les communautés proposent donc des services d’éco-tour, des expériences de vie chez l’habitant et vendent leurs produits aux visiteurs étrangers. Elles apprennent également l’importance des zones humides, très attractives pour les touristes étrangers.

L’ONG est également porteuse d’un projet éducatif sur le même site touristique d’Anlung Pring et est en train de développer un programme pour des groupes de lycées afin de les sensibiliser à la protection de l’environnement.

 

 

Notre soutien à WWT

 

Dans le cadre du nouveau partenariat avec WWT, Planète Urgence propose deux nouvelles missions :

  • Une mission de Congé Solidaire® : sur le terrain, renforcer les capacités des équipes de WWT en management (structurer les opérations, diviser les tâches, gérer les conflits…)
  • Une mission de e-volontariat (à distance) en Marketing : accompagner les équipes de WWT dans la promotion du site eco-touristique d’Anlung Pring.

Ces missions sont ouvertes aux salariés de nos entreprises partenaires.

 

Vous souhaitez mettre vos compétences à contribution et appuyer WWT dans sa mission ? Postulez via notre site internet : https://planete-urgence.org/missions-volontariat/

 

Une rentrée plus que jamais solidaire

Eco-kits Scolaires Bénin

Alors que le risque de déscolarisation des enfants – et notamment des petites filles – s’accroît en raison du Covid-19, Planète Urgence s’engage auprès de 550 classes dans 4 pays d’Afrique (Togo, Bénin, Cameroun et Madagascar) pour faciliter l’accès à l’école à plus de 20 000 enfants et offrir des conditions sanitaires renforcées.

 

La rentrée est un moment important pour chaque enfant dans le monde : la promesse de savoirs essentiels à sa vie future, l’épanouissement personnel, l’accès à un repas quotidien et l’apprentissage des pratiques citoyennes notamment liées à la préservation de l’environnement. Nelson Mandela rappelle que  » l’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde « .

Encore faut-il que les enfants aillent effectivement à l’école.

 

Une rentrée scolaire très fragilisée par la crise

En cette période de Covid-19, la rentrée des enfants est particulièrement fragilisée, notamment dans les zones les plus défavorisées. De nombreux enfants ont quitté les bancs de l’école depuis de nombreux mois. L’UNESCO estime que près de 23 millions d’enfants dans le monde pourraient ne pas retourner en classe cette année (1). De plus, de nombreuses écoles sont démunies face à cette pandémie, n’ayant pas les moyens matériels de ré-ouvrir dans des conditions sanitaires suffisantes.

 

Un accompagnement des établissements scolaires adapté à la situation

Pour cette rentrée particulière, Planète Urgence a décidé de focaliser son action auprès de ces partenaires éducatifs historiques afin de permettre un retour à l’école des enfants en toute sécurité. L’association prépare depuis juin dernier son opération annuelle de rentrée comprenant la distribution d’Éco-kits Scolaires aux élèves, la rénovation des établissements pour favoriser un environnement scolaire adéquat et la mise en place d’actions de sensibilisation à l’environnement. Les Éco-kits Scolaires adaptés aux besoins des écoles comprennent crayons, cahier, gommes, ardoise, matériel obligatoire pour chaque écolier mais qui suppose un engagement financier parfois inatteignable pour les parents.

A la suite d’une étude menée fin 2019, il a été estimé que 48% des enfants n’auraient pas eu accès à l’école sans la distribution de ces Éco-kits.

En collaboration avec les établissements, Planète Urgence s’est intéressé à l’impact de la crise actuelle sur les écoles et a décidé exceptionnellement de financer des kits « hygiènes » pour permettre aux écoles d’offrir un minimum de protection sanitaire et limiter ainsi la propagation du virus. En fonction des écoles et de leurs infrastructures existantes – notamment d’accès à l’eau – Planète Urgence va ainsi proposer des seaux, du savon, des produits nettoyants et pour certaines du gel hydroalcoolique.

 

 

A la rentrée, 550 classes devraient pouvoir bénéficier de ce soutien, soit plus de 20 000 enfants. Cette action est notamment possible grâce au soutien de milliers de salariés qui arrondissent leur salaire au profit de ce programme sur la plateforme MicroDON – mais aussi grâce à des donateurs particuliers et entreprises qui soutiennent nos actions d’éducation depuis des années.

 

 

Planète Urgence remercie chacun-e pour son engagement.

De nombreux enfants pourraient encore bénéficier de ce soutien – n’hésitez pas à nous contacter ou à soutenir notre action sur ce lien de notre opération « 5€ = 1 Éco-kit scolaire ».

 

Bonne rentrée à vous et à tous les enfants du monde !

 

 

(1) http://uis.unesco.org/sites/default/files/documents/fs31-a-growing-number-of-children-and-adolescents-are-out-of-school-as-aid-fails-to-meet-the-mark-2015-fr.pdf

Lilo : un moteur de recherche solidaire au profit de Planète Urgence

Planète Urgence sur LILO

Puisque la rentrée est également synonyme de bonnes résolutions, pourquoi ne pas essayer Lilo, le moteur de recherche français entièrement dédié à des projets solidaires ?

À chaque nouvelle recherche internet, récoltez des gouttes d’eau et reversez-les à Planète Urgence !

 

Des recherches internet transformées en don

Avec près de 65 000 requêtes par seconde, soit 5,5 milliards par jour ou encore 2000 milliards par an… chaque recherche sur internet peut compter ! Ces recherches génèrent de l’argent principalement grâce aux liens sponsorisés ou aux annonces situées en 1ère position des pages de résultats.

Grâce à Lilo et à vos gouttes d’eau récoltées pour chaque requête internet, vous pouvez décider d’où peut aller cet argent et financer gratuitement une multitude de projets solidaires !

Depuis sa création, le moteur de recherche a comptabilisé près de 3 millions d’euros répartis dans tous les projets ayant toujours un point commun : un impact social et environnemental fort.

 

Comment utiliser Lilo et aider Planète Urgence ?

Afin de faire bénéficier vos gouttes – et donc de l’argent correspondant – à notre association, c’est très simple !

  • Rendez-vous sur https://www.lilo.org/
  • Autorisez Lilo à devenir votre moteur de recherche par défaut
  • Faites des recherches et récoltez pour chacune d’entre elles des gouttes d’eau
  • Distribuez ces gouttes et soutenez notre projet « 1€ = 1 arbre planté » à retrouver dans la liste des projets bénéficiaires Lilo ou directement sur https://www.lilo.org/planete-urgence-1e-1-arbre-plante/

Et le tour est joué !

Vous avez financé gratuitement notre programme Environnement & Développement, qui consiste à planter des arbres, venir en appui au développement économique des communautés locales ou encore à mener des actions de sensibilisation à l’environnement !

 

Planète Urgence remercie tous les donateurs pour leur confiance et leur intérêt dans ses projets.