Votez 1% for the planet : votez pour Planète Urgence

plantation mangrove

Nous avons besoin de vos votes !

Membre du réseau 1% for the Planet, Planète Urgence va défendre devant un jury son projet de reforestation indonésien. Ceci à l’occasion des Rencontres Associations et Philanthropes, le 2 octobre prochain. C’est pourquoi nous avons besoin de vous !

Notre objectif : planter 100 000 arbres dans le delta de Mahakam (île de Bornéo) en Indonésie. Pour cela, nous sollicitons un soutien financier de 50 000€ minimum, pour 50 000 arbres. Notre projet vise à restaurer des forêts de mangrove, tout en développant un cercle vertueux d’économie locale durable pour plusieurs communautés de ce delta. En effet, elles font face à une déforestation essentiellement due à des pratiques d’aquaculture non durables.

 

Votre voix compte

Pour convaincre le jury d’entreprises mécènes d’allouer des fonds à notre projet, il est important de montrer que de nombreuses personnes soutiennent notre action. Aussi, le vote du public comptera pour un tiers dans le choix du Grand Prix 1% for the Planet ! Ainsi, nous comptons sur votre vote pour nous aider à financer ce projet! Rendez-vous sur le site de 1 % for the Planet.

 

La mission de mécénat de 1% for the Planet

1% for the Planet est un réseau mondial d’entreprises, d’associations et d’individus constitué autour de sociétés ayant choisi de donner 1% de leur chiffre d’affaire en faveur de la préservation de l’environnement. Ce mouvement connecte mécènes et entreprises avec les associations porteuses de projets. Cela dans le but d’accélérer efficacement les dons au profit de l’environnement. C’est ainsi que, depuis son lancement en France en 2014, cette organisation à but non lucratif reverse chaque année 5 millions d’euros à des associations agréées et basées en France.

Une mobilisation exceptionnelle en faveur de la reforestation

aquaculture durable mangrove

Nous avons lancé cet été une grande campagne en faveur de la reforestation en lien avec le festival Rock en Seine. Constituée d’un volet digital et d’un volet évènementiel, la campagne a débuté en ligne et s’est poursuivie avec un stand pendant le festival Rock En Seine.

Rockforestons à Rock En Seine !

Planète Urgence était présente aux côtés de deux autres associations afin de sensibiliser les festivaliers à des enjeux clés de société. Nos équipes ont réuni les festivaliers autour de plusieurs activités ludiques. Un stand photo, un escape game et un atelier tatouage, autant d’ateliers pour échanger sur les enjeux de la reforestation et parler de nos actions. Les festivaliers pouvaient également faire un don et contribuer à la forêt Rock En Seine. Grâce à leurs dons sur le stand et via la billetterie, 2 906 arbres seront plantés !

Où seront plantés les arbres de la forêt Rock en Seine ?

Chaque arbre financé sur le festival sera planté dans l’un de nos trois pays d’intervention : à Madagascar, en Indonésie ou au Cameroun.

Une opportunité de sensibiliser plus largement

Planète Urgence a également bénéficié d’une visibilité inédite dans les médias, notamment à la télévision. Ceci nous permet de sensibiliser toujours plus de personnes aux enjeux de la reforestation !

Retrouvez le reportage de Télé-Matin ici

 

Une mobilisation des internautes

En amont de l’évènement en lui-même, nous avons lancé une campagne de crowdfunding en partenariat avec la plateforme Commeon. Cette campagne nous a permis de lever 5 232 € en faveur de la reforestation ! Ces fonds seront intégralement utilisés pour financer la plantation de 5 232 arbres. C’est une première campagne de financement participatif réussie grâce à votre mobilisation exceptionnelle. Nous remercions chaleureusement les 124 donateurs qui ont contribué à ce projet !

rockforestons

Un tel soutien nous donne beaucoup d’énergie et de détermination pour aller encore plus loin. C’est pourquoi nous travaillons sur de nouveaux projets pour préserver les forêts en danger. Toute l’équipe de Planète Urgence vous remercie pour votre engagement !

 

Suivez l’actualité des projets et retrouvez des photos de l’évènement sur notre page facebook.

Incendies en Indonésie : un enjeu crucial pour la planète

Forest fire indonesia

Planète Urgence est présent depuis 2006 en Indonésie à travers le programme Environnement & Développement. Yuyun Kurniawan, le Directeur Régional de la zone Asie et Délégué National en Indonésie nous alerte sur la situation en Indonésie. Depuis plusieurs semaines, les terres et les forêts indonésiennes sont ravagées par de violents incendies. Ces feux viennent s’ajouter à la longue liste de catastrophes récemment enregistrées aux quatre coins du globe.

Plus de 3 000 départs de feu en 15 jours

Ces départs de feu sévissent dans trente provinces indonésiennes, principalement sur les deux îles de Sumatra et Kalimantan (Bornéo). Ces incendies ont détruit plus de 300 000 hectares de forêts et de terres, soit une surface équivalente à celle de l’ensemble de l’agglomération parisienne. Les zones dévastées par les flammes étaient constituées en grande partie de tourbières naturelles et millénaires. Or, ces tourbières et leurs écosystèmes uniques jouent un rôle essentiel dans la préservation des réserves en eau. Les régions touchées sont donc encore plus vulnérables aux potentielles pénuries d’eau qu’elles pourraient connaître à l’avenir.

Quelles conséquences de ces incendies pour l’Indonésie?

Ces incendies provoquent non seulement la disparition d’écosystèmes uniques, mais bouleversent aussi les vies des habitant(e)s et des animaux de ces régions. En effet, l’Indonésie dispose d’une biodiversité d’une extrême richesse (« méga biodiversité »). Or, en détruisant les habitats naturels des animaux, ces incendies risquent d’accélérer l’extinction de nombreuses espèces. Les orangs-outans et certains reptiles font ainsi partie des espèces en voie de disparition sur lesquelles pèsent ce danger.

La disparition des habitats naturels menace également les habitant(e)s de ces régions. Ces destructions peuvent en effet entraîner des conflits humains-animaux dont les conséquences sont souvent fatales. C’est pourquoi, outre les efforts consentis pour endiguer les incendies, il est nécessaire de contrôler la faune qui survit dans les zones dévastées par les flammes. Dans certains cas, ces animaux devraient même être évacués vers des zones plus sûres. Il existe par ailleurs d’autres risques comme la transmission de maladies de l’animal à l’humain et vice versa.

Outre ces conséquences écologiques, les incendies ont également un impact sur la santé et l’éducation des populations locales. Depuis deux semaines, plusieurs provinces ont en effet choisi de suspendre les cours dans les écoles primaires, les collèges et les lycées. Par ailleurs, selon les données de l’Agence nationale pour la gestion des catastrophes naturelles, environ 144 000 personnes souffrent d’infections respiratoires dues aux incendies de forêts.

De l’importance d’une prise de conscience

En regardant l’étendue et la localisation des zones touchées par le feu, il est possible d’établir un lien direct entre ces incendies et l’exploitation des ressources terrestres locales. Ces activités étant aussi bien imputées aux entreprises qu’aux particuliers, chacun doit assumer sa part de responsabilité. Une prise de conscience collective est d’autant plus essentielle que les forêts tropicales indonésiennes et leur biodiversité sont cruciales pour l’équilibre climatique de la Terre.

Planète Urgence avait déjà alerté de l’urgence de la situation en Amazonie et dans le monde début septembre à travers une lettre ouverte du Président et de la Directrice Générale, Patrice Papet et Amandine Hersant. Il est urgent que chacun(e) agisse. Cela passe par la lutte contre la déforestation à travers une production et une consommation responsable ainsi que par la reforestation.