Témoignage de Sophie Gozlan, volontaire en Congé Solidaire®

Mission d'appui socio-éducatif

Portrait de Sophie Gozlan, partie en mission d’appui socio-éducatif à Madagascar en 2013, 2014, 2016, 2017.

Témoignage de Sophie Gozlan

Avant de partir en Congé Solidaire®, plusieurs questions traversent l’esprit d’un volontaire. De quoi suis-je capable ? Que puis-je apporter en si peu de temps ? Ces questions Sophie se les ai posées avant de partir pour la première fois en mission en 2013. Aujourd’hui, elle part pour la cinquième fois avec Planète Urgence, grâce au soutien de son employeur Clarins. Bouleversée par un témoignage sur le Congé Solidaire® lors d’un séminaire en entreprise, Sophie s’est lancée. 2013, 2014, 2016, 2017 furent l’occasion pour elle de participer à différentes missions d’appui socio-éducatif à Madagascar. Même s’il a été compliqué de faire approuver à son DRH sa décision de partir à Madagascar en 2013, pour des raisons de sécurité, elle n’a pas désespéré.

Une mission unique

« Chaque mission est unique, ce que l’on vit est très fort » tels sont les mots de Sophie qui ne cache pas son émotion lorsqu’elle évoque les moments passés auprès de ces enfants. Si toutes ses missions ont été d’une richesse incroyable, celle de 2014 a marqué son parcours. Elle a eu à sa charge un groupe d’enfants, du matin au soir, très dissipé et où les niveaux étaient très inégaux. Ainsi, ce défi l’a poussée à se surpasser et à fournir encore plus d’efforts pour satisfaire ces enfants.

« C’est une aventure ! »

Cours de français

« Le travail était intense, mais nécessaire ».

Elle raconte qu’il est difficile d’être volontaire et qu’il ne faut pas l’oublier. C’est pourquoi, être capable de s’adapter à toute situation est essentiel. Qu’il pleuve des torrents d’eau ou qu’il n’y ait pas d’électricité, il faut toujours répondre présent.

Repartir en mission ? La question ne se pose pas.

Tout au long de ces missions, Sophie a eu à cœur de transmettre à ces enfants le plaisir d’apprendre, la curiosité et le partage. En si peu de temps, il peut paraitre difficile de mesurer l’impact d’un volontaire sur le terrain. Or, pour Sophie chaque volontaire « sème sa petite graine ». L’échange est très fort, on reçoit énormément et on donne aussi beaucoup.

« Personne ne peut le comprendre, il faut le vivre ».

Lorsque Sophie rentre d’une mission, elle est souvent submergée par l’émotion et n’attend qu’une chose, repartir !

Premier projet de reforestation au Cameroun pour Planète Urgence

Noix de cajou

Lancement du projet pilote « Filière Anacarde et Restauration d’Ecosystème » dans le parc national de la Bénoué, Cameroun.

En 2019, Planète Urgence déploie ses actions de reforestation et de développement au Cameroun, main dans la main avec ses partenaires locaux, l’association Man and Nature et l’organisation de la société civile Centre des Ressources Agroforestières, Forestières et de formation continue du Nord (CERAF-Nord).

Le programme du projet

  • La plantation de 40 000 arbres à noix de cajou dans le parc national de la Bénoué ;
  • La sensibilisation des communautés locales sur les conséquences du changement climatique et comment y faire face ;
  • La réhabilitation d’un couloir de migration des espèces du parc ;
  • Un cycle économique stimulé grâce au développement de la filière anacarde ;
  • Les revenus des communautés bénéficiaires pérennisés ;
  • Le renforcement des capacités des populations riveraines du parc de la Bénoué.

Le parc de la Bénoué, une biodiversité à préserver

Ainsi, grâce à la campagne « 1€ = 1 arbre planté », Planète Urgence initie ce projet dans le parc de la Bénoué, localisé dans le nord-ouest du Cameroun. Par ailleurs, cette réserve naturelle de plus de 180 000 hectares est reconnue par l’Unesco. En effet, ce parc fait figure de modèle pour la conservation de la biodiversité et le développement durable. Il est donc possible d’y croiser de nombreuses espèces d’animaux tels que l’éland de Derby, la girafe et l’hippopotame.

Planète Urgence en collaboration avec le CERAF-Nord et Man and Nature lance une dynamique naissante autour du développement de nouvelles filières économiques vertes et participe activement à la sauvegarde de la biodiversité du Parc de la Bénoué.

1991

Une idée innovante de partage de compétences

Lors de la Guerre du Golf en Irak, Hervé Dubois, le responsable logistique de Médecin du Monde a pu bénéficier du soutien de salariés d’une de ses entreprises partenaires. Hervé Dubois constate alors que certains savoirs-faire et savoir-être des citoyens et salariés peuvent être utiles à la solidarité internationale et fonde en 2000 l’association Congé Solidaire®.

2017

Intégration au GROUPE SOS

Planète Urgence rejoint le GROUPE SOS, présidé par Jean-Marc Borello, et devient ainsi la 6ème association du pôle solidarité internationale du groupe aux côtés de GINKGO – Volunteers in Action, Santé Sud, Djantoli, Afghanistan Libre et Play International.

Rapprochement avec GINKGO

GINKGO-Volunteers in Action, une ONG membre du GROUPE SOS, et Planète Urgence se rapprochent. Au cours de l’année, les équipes fusionnent et se réorganisent.