Népal

L’intervention de Planète Urgence au Népal a débuté en 2011 dans le cadre d’un partenariat avec l’association française Planète Enfants, dont le mandat est la protection des enfants et des femmes contre la traite et l’exploitation sexuelle.

Aujourd’hui, Planète Urgence travaille majoritairement en collaboration avec des associations locales népalaises basées dans la vallée de Katmandou.

Nos partenaires interviennent principalement autour de 4 thématiques :
– l’accompagnement des personnes en situation de handicap ;
– la protection des femmes en situation vulnérable ;
– l’éducation et la protection de l’enfance ;
– la protection de l’environnement et la promotion de la biodiversité et du développement durable.

Inde

Planète Urgence intervient en Inde dans l’Etat du Tamil Nadu et le territoire de Pondichéry (Inde du Sud) depuis 2006.

Depuis mai 2013, Planète Urgence s’appuie sur une délégation basée à Mumbai, capitale économique de l’Inde, avec l’arrivée d’une nouvelle déléguée, Ashwini Jog, qui a permis le développement de nos activités en Inde, en particulier dans l’Etat du Maharashtra, tout en poursuivant l’enrichissement de nos partenariats dans le Tamil Nadu et à Pondichéry.

Fin 2014, de nouveaux partenariats ont également été tissés dans le Nord du pays, dans l’Etat de l’Uttrakhand.

L’activité de Planète Urgence se développe donc dans ces 3 Etats (Tamil Nadu, Maharashtra & Uttrakhand) dans le sous-continent.

En Inde, de nombreux projets de formation pour adultes sont mis en œuvre auprès d’organismes de la Société Civile (ONG et associations). La majorité des missions proposées correspondent à des formations d’adultes en gestion de projet ou en bureautique, qui ont pour objectif de contribuer au renforcement des capacités de populations exclues de la société indienne pour favoriser leur insertion dans la vie professionnelle. D’autres missions portent sur le développement de compétences en animation, jeux, soins de base ou premier secours afin d’améliorer la prise en charge des enfants dont s’occupent les partenaires concernés.

C’est Ashwini Jog, déléguée nationale en Inde, qui accompagne nos partenaires dans le cadre de l’appui proposé via le Congé Solidaire.

Reforestation en Indonésie

e 2007 à 2012, Planète Urgence mène un projet de restauration de la mangrove et de développement communautaire dans la Province de Nord Sumatra, en partenariat avec l’ONG YaGaSu.

Depuis fin 2013, les locaux de Planète Urgence sont à Samarinda dans la province de Kalimantan qui se situe dans l’île de Bornéo.

Le projet MADIMAP (Mahakam Delta Integrated Management) (2014 – 2016) a été mené en partenariat avec l’association locale YML.

Madagascar

Les premières missions de Congé solidaire® à Madagascar ont été déployées en 2005 en soutien à un collectif d’associations paysannes de la région de Tsiroanomandidy. Pour accompagner le fort développement de ces projets, la Délégation de Planète Urgence à Madagascar a été créée en septembre 2008. Elle est basée dans le centre d’Antananarivo en capitale, dans les mêmes locaux que la « Maison des volontaires », également lieu d’hébergement ou de transit des volontaires en mission.

Depuis fin 2014, l’équipe de Planète Urgence Madagascar s’est renforcée et compte aujourd’hui 10 salariés locaux, 1 VSI, 1 salarié expatrié et des consultants. L’équipe est dirigée par le Délégué National, Edmond ANDRIAMBELOMANGA. Trois coordinatrices assurent respectivement la coordination du Programme Environnement et Développement, du programme Volontariat et du service administratif et financier : Marie – Josée DIJOUX, Ianja RAZAFINDRATSITA et Patrica VEGA DEL RIO.

Le programme de volontariat

Planète Urgence intervient principalement sur 4 régions : Analamanga (Antananarivo, Sabotsy Namehana), Sofia (Analalava), Alaotra Mangoro (Moramanga, Ambatondrazaka, Ambandrika, Andasibe). Des projets sont également mis en place dans les villes de Morondava, Antsirabe, Majunga, Fianarantsoa/Sahambavy, Tsiroanomandidy, Mahambo et Ranohira.

Planète Urgence agit en partenariat avec divers acteurs de la société civile : coopératives et groupements villageois, ONG nationales ou internationales, structures de formations et d’éducation ou encore institutions et collectivités territoriales malgaches.

Les projets développés viennent renforcer les capacités d’action de ces partenaires en apportant un appui au niveau de leur organisation (formation en bureautique, en communication, en gestion de projet, en management, comptabilité, marketing) ou directement auprès de leurs bénéficiaires, à travers des formations techniques (photographie, cuisine, mécanique…). Des projets d’appui socio – éducatif et d’animation autour du français auprès d’enfants ou de jeunes sont également mis en place.

Plus particulièrement, dans le cadre de la convention de partenariat entre Planète Urgence et le Ministère de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle malgache, plusieurs projets de formation de formateurs au profit des enseignants des lycées techniques et professionnels de Mahajanga, Ampasampito, Alarobia ainsi qu’au Centre de formation professionnelle pour les personnes en situation de handicap (CNFPPSH) d’Antananarivo sont déployés dans le domaine de la bureautique, de la mécanique automobile, de la carrosserie-soudure, de la couture, etc.

Le volontariat à Madagascar accompagne également des partenaires engagés dans la protection de l’environnement à travers des projets visant à renforcer les compétences techniques de leurs membres ou salariés : formation aux techniques de guidages, aux techniques d’accueil, aux gestes de premiers secours. Dans ce cadre, Planète Urgence a notamment une convention de partenariat avec le Madagascar National Park.

Enfin, une convention de partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale malgache encadre les projets d’appui socio – éducatif et d’animation autour du français réalisé au sein de 4 Centre Locaux d’Echanges Francophones (CLEF – (bibliothèques communautaires situées essentiellement en zone rurale), de l’Ecole Primaire Publique d’Analalava et du CEG d’Anosy Avaratra (15 kms d’Antananarivo). Les enfants fréquentant l’Alliance Française de Tsiroanomandidy et les élèves de 2 écoles associatives reçoivent également des missions régulières de volontaires.

Les partenaires intervenant dans le milieu de l’éducation bénéficient chaque année de l’opération Kits Scolaires : les campagnes permettent de financer l’achat de fournitures et de petits matériels scolaires.

Reforestation à Madagascar

Planète Urgence intervient depuis 2008 dans les régions d’Itasy et d’Analamanga. Ces deux régions se situent dans les Hautes Terres de Madagascar, au centre de l’île.

Avec une approche partenariale centrée sur le renforcement de capacités, Planète Urgence travaille en vue de concilier protection de l’environnement et développement socio-économique des communautés locales.

En Itasy, Planète Urgence collabore depuis 2010 avec la Région, la Direction Régionale de l’Environnement et des Forêts et les organisations communautaires de base pour restaurer et protéger durablement la forêt de Tapia et améliorer les revenus des populations qui en dépendent, par une activité de reboisement et par la redynamisation de l’activité de ver à soie.

En région Analamanga, dans le district de Manjakandriana, la reforestation et le développement socio-économique des communautés locales est également au cœur du partenariat entre Planète Urgence et l’association Rindra. Depuis 2015, le projet mis en place vise à relancer la filière apicole, décimée par le passage de la maladie de la varoise en 2011, en augmentant et protégeant le couvert forestier par des activités de reboisement d’essences mellifères, notamment l’eucalyptus et en modernisant les techniques apicoles (dotation de matériel, accompagnement dans l’installation de nouvelles ruches, formation au suivi, à l’entretien, à la production et à la récolte de miel). En 2016, une activité avicole a également été développée comme nouvelle activité génératrice de revenus.

A travers ces projets, Planète Urgence a su développer une vraie connaissance sur les enjeux de la filière bois – énergie. L’activité de production de charbon et de bois de chauffe est en effet une des causes principales de la déforestation dans ces 2 régions. En réponse à ce contexte, Planète Urgence intervient depuis 2014 dans le cadre du projet Afiberia (Appui à la Filière Bois Energie en Région Itasy et Analamanga) afin d’améliorer le potentiel productif de la filière bois énergie et les revenus des producteurs. Il s’agit de promouvoir l’application d’une technique de carbonisation améliorée à partir d’arbres plantés et gérés durablement. De plus, le projet vise à une meilleure efficacité énergétique par la production et la commercialisation de foyers améliorés. Le projet apporte également un appui pour la structuration et le renforcement de capacités des acteurs formels et informels de la filière bois énergie.

Afiberia est financé sur une durée de 4 ans par l’Union Européenne et repose sur une expertise forte sur la filière bois – énergie des 3 partenaires engagés dans le projet : Planète Urgence, Amadese et LRA.

Zimbabwe

L’intervention de Planète Urgence au Zimbabwe a débuté en 2003 aux côtés de deux structures de recherche françaises, le CNRS et le CIRAD, présentes dans le parc National de Hwange. Ces projets d’études, initialement menés sur l’hyène tachetée et sur les rhinocéros noirs, marquent l’attachement de Planète Urgence à appuyer, par l’envoi de volontaires en mission, la protection de la faune dans un pays marqué par de grandes difficultés économiques et sociales et une recrudescence du braconnage commercial et de subsistance.

Aujourd’hui, l’action de Planète Urgence au Zimbabwe dans le cadre du programme Congé Solidaire® consiste à apporter un soutien aux projets de suivi écologique portés par Bhejane Trust, organisation Zimbabwéenne fondée le 30 juillet 2012 par Stephen Long, Trevor Lane and David Brian Arthur Carson.

Le partenariat avec Bhejane Trust a été lancé en 2013. Bhejane Trust intervient au sein du parc de Hwange ainsi qu’au sein du Zambezi National Park. L’organisation assiste les autorités du parc et les chercheurs dans des activités de comptage d’animaux (hippopotames, oiseaux, chiens sauvages…), de lutte anti-braconnage et de maintenance des points d’eau artificiels.

Le projet de Bhejane Trust porte sur:

 

  • le comptage d’oiseaux et l’observation ornithologique : en effet, le parc de Hwange compte plus de 500 espèces animales, dont 400 espèces d’oiseaux. Les données collectées par Bhejane Trust viennent alimenter la base de données du Bird Atlas Project (SABAP 2), coordonné par l’université de Cape Town, en Afrique du Sud. Un suivi de la population des vautours est également réalisé par Bhejane Trust, en partenariat avec les autorités du parc et la Birdlife Zimbabwe.
  • le monitoring d’espèces sauvages tels que les rhinocéros noirs, les chiens sauvages, les éléphants et les hyènes marrons. Une étude sur les zèbres et les girafes est aussi menée. Les photos à point fixe, la cartographie et la mesure des « rivers pools », l’observation de la végétation dans les vallées permettent de suivre l’évolution de l’habitat de la faune.
  • un projet de Musée virtuel, grâce aux photographies des différentes espèces animales et végétales prises lors des différentes missions
  • la maintenance de points d’eau artificiels

 

Les volontaires interviennent en appui à la réalisation des activités de Bhejane Trust: comptage le long de transects ou aux abords de points d’eau afin d’étudier les dynamiques de la faune du Parc National Hwange comme de celle du Parc Zambezi, collecte et analyse de données, réparation de pompes à eaux…

Cameroun

’intervention de Planète Urgence au Cameroun a débuté en 2004 par l’établissement d’un partenariat avec l’UICN (Union Internationale de Conservation de la Nature). Cette collaboration a permis le développement de projets d’écovolontariat dans 4 aires protégées camerounaises. En 2006, le démarrage de projets de formation en faveur d’organismes de la Société Civile dans les grands centres urbains de Yaoundé et Douala a initié le développement de missions de renforcement de capacités des adultes dans tout le pays.

La Délégation Planète Urgence Cameroun s’est construite à Yaoundé en 2009. Depuis 2013, le Délégué National est René Noungang. Elle reçoit autour de 40 volontaires qui interviennent en faveur d’une cinquantaine de projets portés par une vingtaine de partenaires camerounais, acteurs locaux du développement ou de la protection de l’environnement. Depuis 2016, nous développons auprès de nos partenaires des missions de long terme (Service Civique et hors dispositif) pour soutenir les activités de nos partenaires locaux.

Planète Urgence mène de nombreux projets de formations pour adultes auprès d’organismes de la société civile dans les villes de Yaoundé et Douala. Les associations soutenues interviennent dans des domaines variés tels que la protection de l’environnement, l’agrotourisme, la santé, l’insertion professionnelle des jeunes, la promotion de l’éducation, le handicap…

Planète Urgence soutient toujours l’accès à l’éducation au Cameroun à travers des missions d’appui socio-éducatif. A chaque rentrée la conception et la distribution de kits scolaires, viennent compléter notre dispositif de promotion de l’éducation pour tous.

Depuis mars 2013, Planète Urgence intervient dans le Parc National de Campo Ma’an (Province du Sud) dans le cadre d’une action de recensement annuel de la faune exceptionnelle mais menacée par le braconnage et la raréfaction des ressources. Depuis 2016, Planète Urgence travaille sur la protection des tortues marines avec Tube Awù et depuis 2018 sur la protection des mammifères marins.. Planète Urgence intervient également au cœur d’aires protégées dans le but de renforcer les capacités des équipes sur place et l’interaction avec les populations locales riveraines du parc qui doivent, elles aussi, trouver leur juste place dans la protection et la valorisation de leur biodiversité.

Togo

Planète Urgence intervient au Togo depuis 2006. Une vingtaine de volontaires partent chaque année au Togo pour répondre aux besoins d’une quinzaine de partenaires locaux. Les missions au Togo ont lieu à Lomé (la capitale) et à Kpalimé.

Grâce aux différents dispositifs, Planète Urgence contribue au développement des partenaires locaux. Des missions de Congé Solidaire sont proposées sur du renforcement de compétences (bureautique, ressources humaines, gestion de projet..) et des volontaires long terme sont également présents sur le terrain pour accompagner la mise en oeuvre des projets.

Planète Urgence soutient l’éducation des enfants à travers une mission d’appui socio-éducatif en banlieue de Lomé. A chaque rentrée la conception et la distribution de kits scolaires, viennent compléter notre dispositif de promotion de l’éducation pour tous.

Bénin

Planète Urgence intervient au Bénin depuis 2004. Axées dans un premier temps en faveur de projets environnementaux, nos actions se sont ensuite diversifiées avec la mise en œuvre de projets d’appui éducatif et de formations d’adultes.

Depuis 2018, les relations avec nos partenaires locaux s’intensifient grâce au développement de missions de volontariat de longue durée (Service Civique). Des jeunes de 18 à 25 ans vont ainsi contribuer au développement des activités de nos partenaires.

Planète Urgence mobilise chaque année près d’une centaine de volontaires au Bénin. Les interventions des volontaires sont coordonnées par la Délégation Nationale composée de : Daniel Chabi Boni, Délégué National et Kassimou Abdoulaye, chargé d’administration et finances depuis le Nord du pays, et de Marcel Batcho, Chargé de Programme à Cotonou.

A la demande des associations locales, Planète Urgence organise des formations d’adultes dans des secteurs variés : bureautique, gestion de projets, comptabilité, journalisme, gestion des ressources humaines, micro-crédit, hygiène et santé… Ce renforcement de capacités s’adresse à différents types de structures et d’usagers (ONG locales, artisans, étudiants, jeunes déscolarisés, agents de santé, groupements de femmes…).

En matière de promotion de l’éducation, Planète Urgence met en œuvre avec les ONG Actions & Développement et Ecole de Solidarité, des actions de soutien scolaire et d’animation socio-éducative. Ces interventions se déroulent à Tanguiéta et à Abomey-Calavi au sein d’écoles primaires publiques. A chaque rentrée et ce depuis 2005, la conception et la distribution de kits scolaires, viennent compléter notre dispositif de promotion de l’éducation pour tous.

Planète Urgence développe des programmes environnementaux via différents projets menés en collaboration avec des acteurs locaux. L’association ADDBIO qui intervient au sein du parc de la Pendjari reçoit des volontaires en suivi écologique. Avec l’association CREDI, les volontaires participent à l’inventaire ornithologique et de papillons de la Vallée de la Sitatunga.