BOISSET LA FAMILLE DES GRANDS VINS JOINS FORCES WITH PLANÈTE URGENCE: A COMMITMENT TO PROTECTING THE ENVIRONMENT

Since 2008, Boisset la Famille des Grands Vins has been giving its support to the NGO Planète Urgence, which works to protect the environment and encourage economic growth among vulnerable communities. Within the framework of this partnership, more then 120,000 trees have been planted in Mali and in Indonesian mangrove swamps on the islands of Sumatra and Borneo. A new program has just begun in Madagascar, along with a project to replant forests of tapia, an indigenous tree that is home to silkworms.

Boisset’s partnership with Planète Urgence is governed by carbon neutral principles.

We all know that we must change our habits and that the environment in which we live cannot continue to support the way we are living. We all agree with the notion of protecting the environment, but it’s not so easy to know how.

Carbon Neutral is about bringing a constructive response to this dilemma. It’s normal to consume energy but if that consumption creates an imbalance by producing carbon, then we can correct that by producing oxygen.

Carbon Neutral is about compensating for the CO2 emitted when we produce wine by planting trees.

As such, the Effet-de-Levier auditing company has analyzed everything we do that produces CO2. It has taken into account the emissions produced through our winemaking, but also those from all the peripheral activities involved in its production and sale. Despite the mathematical basis of this, it is impossible to produce an exact figure. For example, an employee who bikes to work might have a change of heart and start driving there. Similarly, when trees are planted, some live longer than others. That is why at Boisset, we have always overcompensated for our estimated carbon footprint. Where the carbon footprint of a glass bottle can be cancelled out by a tree living for ten years, we are overcompensating from the tree’s 11th year onwards. Similarly, to compensate for a container of wine traveling to Asia, we need to plant around 166 mangroves in Indonesia. They will be overcompensating from their 11th year onwards.

« ボワセ- グラン・ヴァン・ファミリー »とプラネット・ユルジョンス

~環境保護の誓い~

2008年から« ボワセ- グラン・ヴァン・ファミリー »はNGOであるプラネット・ユルジョンスを支援しています。プラネット・ユルジョンスは環境を保護しながら、発展途上国の経済的発展にも力を入れています。このコラボレーションの元、既に120000本以上の植林がインドネシアのスマトラ島、マリ、ボルネオ島で行われました。また、マダガスカルにおいて、養蚕に欠かせない蚕を守る為にタピアの森における植林を始めたところです。

« ボワセ- グラン・ヴァン・ファミリー »とプラネット・ユルジョンスはカルボン・ニュートラルというプロジェクトを共同で進めています。

消費態度を変えないといけないと、環境を酷使しすぎであると頭では割っていても、我々を取り巻く環境を保護するという行動に移すのは簡単ではありません。

カーボン・ニュートラルはこのジレンマを解決するお手伝いをします。消費している?当然です。その消費がCO2を排出している?そう、この点を改善しましょう。酸素を捻出しましょう。

カーボン・ニュートラルはワイン生産時に排出されたCO2を植林によって100%還元しようというプロジェクトです。

まず、監査当局である « エフェ・ド・ルヴィエール »の協力を元に、生産工程においてどの段階で、どの様に、どのくらいCO2が生成されるかを細かく算出します。ワインが生産される際の生産工程だけではなく、ブドウ栽培、また販売工程において排出されるCO2 量も考慮しています。

この計算は専門家により行われますが、必ずしも100%正確というわけにはいかないこともあります。例えば、普段自転車通勤している社員が車通勤するようになったり、植林したとして、平均値はあれど、病気で平均樹齢に達せずに枯れてしまったりということもあり得ます。そこで、« ボワセ- グラン・ヴァン・ファミリー »は誤差をカバーすべく100%以上の還元を行うようにしています。

具体的には、樹齢に着目し、CO2消費量が樹齢10年に至った時点で帳消しになる計算の場合、樹齢11年目からは消費量以上の酸素を還元していく、という仕組みです。

例えば、1コンテナのワインを日本へ輸送した場合、インドネシアにおける166本の植林が必要となりますが、この166本が樹齢11年目を迎えた時点で消費量以上の酸素を還元できることになります。

« BOISSET LA FAMILLE DES GRANDS VINS » ET PLANÈTE URGENCE : UN ENGAGEMENT POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Logo Antoine Chatelet

Depuis 2008, « BOISSET LA FAMILLE DES GRANDS VINS » soutient l’association Planète Urgence. Celle-ci œuvre pour protéger l’environnement, et le développement économique des populations. Dans le cadre de cette collaboration, plus de 120 000 arbres ont été plantés au Mali et dans les mangroves indonésiennes des îles de Sumatra et de Bornéo. Un nouveau programme vient de démarrer à Madagascar. Il accompagne les actions de reforestation des forêts de Tapia ; arbre mythique abritant les cocons de soie.

Le partenariat qui unit « BOISSET LA FAMILLE DES GRANDS VINS » et Planète Urgence s’inscrit dans le principe de Carbon Neutral

Nous savons que nous devons modifier nos habitudes de consommation, et que l’environnement dans lequel nous vivons ne pourra éternellement supporter nos modes de vies actuels. Protéger l’environnement, nous l’acquiesçons tous. Mais, passé ce constat, il n’est pas facile de savoir comment agir.

Carbon Neutral essaie d’apporter une réponse constructive à ce dilemme. Vous consommez ? C’est une attitude normale. Votre consommation engendre un déséquilibre en produisant du gaz carbonique ? Corrigeons-le, et produisons de l’oxygène. Carbon Neutral se propose de compenser l’émission de CO2 qui est produite lors de l’élaboration d’un vin en la contrebalançant par la plantation d’arbres.

Dans ce cadre, le cabinet d’audit « Effet-de-levier » a décortiqué l’ensemble des actions ayant engendré une production de CO2. Il a pris en compte aussi bien les émissions lors de la production de nos vins, mais aussi toutes les activités ayant conduit à sa production et sa commercialisation. L’établissement de ce calcul a été réalisé par un bureau d’expertises. Si les bases sont mathématiques, celui-ci ne peut être entièrement exact. Un employé se rendant quotidiennement sur son lieu de travail à vélo, peut par exemple, changer ses habitudes et prendre sa voiture. De même, un arbre planté a une durée de vie variable. Par précaution, BOISSET cherche toujours à surcompenser la production de gaz carbonique qui a été quantifiée. Ainsi, une bouteille dont l’émission de CO2 va être compensée par un arbre sur une durée de dix ans, sera en état de surcompensation à partir de la onzième année. À titre d’exemple, pour compenser un container de vins arrivant en Asie, il faut planter environ 166 palétuviers en Indonésie. Ils entreront en mode sur-compensatoire à partir de leur onzième année.

 

MAISON ANTOINE CHATELET : PRODUCTEURS DE VINS FINS À NUITS-SAINT-GEORGES

Amorcée lors de la campagne de Beaujolais Nouveau du millésime 2009, la démarche Carbon Neutral s’est généralisée dès 2013. Toutes les bouteilles vendues par la Maison Antoine Chatelet en Asie, respectent aujourd’hui ce principe.

Le logo Carbon Neutral, apposé en bas à droite de chaque étiquette atteste de cet engagement.

Un compteur d’arbres permet de suivre le nombre d’arbres plantés chaque année

Planète Urgence est une ONG (Organisation Non Gouvernementale) française domiciliée à Paris, dont les objectifs sont le renforcement de l’autonomie des populations et la protection de l’environnement.

Au quotidien, les activités de Planète Urgence portent sur :

  • La formation des populations de l’hémisphère Sud en vue de leur apporter des compétences qu’elles peuvent ensuite valoriser pour développer des activités et faire vivre leurs familles.
  • Le soutien à de nombreuses écoles et la lutte pour que l’alphabétisation soit un droit pour tous.
  • La protection de l’environnement, notamment par la mise en œuvre de projets de reboisement à vocation écologique et économique ; ceci pour éviter que les changements climatiques deviennent irrémédiables.Tous les projets de Planète Urgence sont construits dans un souci de développement durable et équitable.

L’ARRONDI Solidaire sur salaire prend de la hauteur pour les Editions Lefebvre Sarrut

Opération Kits Scolaires (25)

Les Editions Francis Lefebvre étendent le dispositif de l’ARRONDI Solidaire sur salaire à leur filiale Editions Lefebvre Sarrut, et Planète Urgence reste l’une des associations bénéficiaires.

En 2018, la générosité des salariés de la maison mère a permis d’équiper plus de 500 enfants dans les écoles partenaires de Planète Urgence. Les sommes reversées soutiennent des projets socio éducatifs, en participant notamment aux financements de notre opération Kits Scolaire. Nous espérons et souhaitons un succès mérité pour cette opération de solidarité ! Merci à eux, pour leur soutien en faveur de l’éducation dans le monde.

JVD : Un partenariat durable et porteur de sens

Delta mahakam

JVD s’engage pour la planète !

Un partenariat prometteur s’est conclu durant l’année 2018, pour un soutien poursuivi sur 3 ans, avec la société JVD.

Entreprise française, fabricant et fournisseur en équipements hôteliers, produits d’hygiène sanitaire pour les collectivités, JVD s’engage aux côtés de Planète Urgence, pour soutenir le projet de reforestation en Indonésie, via une opération 1 sèche main vendu = 1€ reversé.

En 2018, le don de l’entreprise a permis de planter 10 000 palétuviers sur le projet. En 2019,  la société envisage d’élargir son soutien au nouveau projet de reforestation de Planète Urgence au Cameroun.

 

Le Congé Solidaire® en vidéo

Le Congé Solidaire® en vidéo

En 2018, Planète Urgence a accueilli un nouveau partenaire sur son programme Congé Solidaire®, les laboratoires Servier, à travers leur département Mécénat Servier.

Au total, 34 salariés ont été soutenus dans leur projet de Congé Solidaire®. Plusieurs d’entre eux ont rapporté des vidéos pour partager leur expérience avec leurs collègues. Dernière en date, Muriel Couthenx, partie en mission au Bénin pour alphabétiser des femmes artisans.

Sa mission a été relayée sur le média Carenews.

Soutien de la Fondation ENGIE en Indonésie

Plants de 2013 - Taduttan Village

Soutien de la Fondation ENGIE en Indonésie

Suite à un appel à projets, la Fondation Engie a décidé de soutenir le projet de Planète Urgence en Indonésie, à hauteur de 75 000 euros pour l’année 2019. L’état actuel du delta de la Mahakam en Indonésie est très critique : 80% de la zone de mangrove existante a été altérée et la plus grande partie est une zone d’agriculture ou de pisciculture.

L’implication de Planète Urgence sur la reforestation en Indonésie

Face à ce constat, Planète Urgence, et son partenaire local BIOMA, ont débuté un travail dans la région en 2017, par le biais d’un projet de réhabilitation de l’écosystème des mangroves, des campagnes de sensibilisation des acteurs locaux et des études socio-économiques pour évaluer les possibilités de développement des moyens de subsistance locaux.

Dans le cadre de ce projet, Planète Urgence a sollicité et obtenu le soutien de la Fondation ENGIE pour l’année 2019. Engagée en faveur de l’accès à l’énergie pour tous et de la biodiversité, la Fondation Engie a répondu favorablement à l’appel de Planète Urgence et a dédié un budget de 75 000 euros pour soutenir le projet.

Un budget dédié  à l’environnement et au développement économique dans le détroit de Mahakam

Grâce à ce soutien Planète Urgence va pouvoir venir en appui à 183 bénéficiaires directs dans le détroit de la Mahakam et répondre à trois objectifs principaux :

  1. Sensibiliser et favoriser l’engagement de la communauté du village de Muara Kembang, y compris la jeune génération, sur les activités de réhabilitation des forêts et de reboisement dans le delta
  2. Réhabiliter l’écosystème de la mangrove par la plantation de 100 000 arbres dans le delta et surveiller la séquestration du carbone des arbres plantés d’ici décembre 2019 avec la participation active des femmes et des jeunes.
  3. Développer des activités génératrices de revenus pour favoriser des moyens de subsistance durables pour les groupes vulnérables, en mettant l’accent sur l’appui aux femmes et aux jeunes.

Planète Urgence dotée lors des Trophées 1% For The Planet

pépinière

Planète Urgence dotée lors des Trophées 1% For The Planet

Le 12 octobre 2018 à Paris,  Romain Le Chéquer, directeur des Opérations, et Thomas Boisserie, Directeur Général, ont présenté un projet de Planète Urgence, en faveur de l’environnement à Madagascar, devant les membres du réseau 1% Pour la Planète. Ce club réunit les entreprises qui ont décidé de reverser 1% de leur chiffres d’affaires, ou du chiffre d’affaire d’un produit, à des associations engagées dans la protection de l’environnement. Le projet porté par Planète Urgence, qui vise à reboiser la forêt de Tapias et à développer des activités socio économiques autour de l’activité de la soie, a retenu l’attention du jury.

Qu’est ce que 1 % for the planet ?

Planète Urgence récompensée par son programme à Madagascar

A l’issue des votes, Planète Urgence a reçu un soutien de la Fondation Caudalie et de la Fondation Lemarchand et a été doté de 30 000 euros.